Faites une recherche à travers les informations du Centre du patrimoine mondial.

Réserve de la biosphère Río Plátano

Honduras
Facteurs affectant le bien en 1995*
  • Activités illégales
  • Identité, cohésion sociale, modifications de la population locale / des communautés
  • Infrastructures de transport de surface
  • Modification du régime des sols
Facteurs* affectant le bien identifiés dans les rapports précédents
  • Pression importante due à l'invasion de réfugiés et colons dans la réserve;
  • Abattage illégal d'arbres;
  • Braconnage;
  • Projet de route
Assistance internationale : demandes reçues pour le bien jusqu'en 1995
Demandes approuvées : 6 (de 1982-1988)
Montant total approuvé : 168 000 dollars E.U.
1988 Equipment for Rio Platano Biosphere Reserve (Approuvé)   20 000 dollars E.U.
1987 Consultant services, training and equipment for ... (Approuvé)   30 000 dollars E.U.
1985 Strengthen protection and management of Rio Platano ... (Approuvé)   20 000 dollars E.U.
1983 Implementation of protective measures, of training ... (Approuvé)   26 000 dollars E.U.
1982 Financial contribution towards ecodevelopment ... (Approuvé)   67 025 dollars E.U.
1982 Rio Platano Biosphere Reserve (Approuvé)   4 975 dollars E.U.
Information présentée au Bureau du Comité du patrimoine mondial en 1995

Le Centre a reçu un rapport de la Fundación Río Plátano au sujet de ce site qui a été inscrit sur la Liste du patrimoine mondial en 1982. Le rapport fait état d'intrusions agricoles à la limite ouest du site. Des informations complémentaires ont été obtenues le 12 avril 1995 sur le programme d'aménagement du territoire et sa mise en œuvre dans le nord-est du Honduras. Le programme d'implantation menace plusieurs zones protégées. Le Centre a pris contact avec les autorités concernées pour obtenir d'autres informations à ce sujet.

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 1995

Le Centre a informé le Bureau qu'il avait reçu un rapport de la Fundación Río Plátano au sujet de ce site qui a été inscrit sur la Liste du patrimoine mondial en 1982. Le rapport fait état d'intrusions agricoles à la limite ouest du site. Des informations complémentaires ont été obtenues le 12 avril 1995 sur le programme de réforme de l'aménagement du territoire et sa mise en œuvre dans le nord-est du Honduras. Le programme d'implantation menace plusieurs zones protégées. Le Centre a pris contact avec les autorités concernées pour obtenir d'autres informations à ce sujet et a reçu des rapports complémentaires indiquant des problèmes de conservation du site dus au Gouvernement du pays. Le site est sérieusement menacé par une colonisation planifiée ou non qui a des effets négatifs sur les cultures autochtones et qui entraîne des opérations d'abattage illicites et du braconnage.

Le Bureau a demandé à l'UICN de s'enquérir de la situation et de présenter un rapport à ce sujet au Comité du patrimoine mondial en décembre. A la suite de cela, le Centre a reçu une lettre du ministre de l'Environnement demandant l'envoi d'une mission sur le site pour évaluer la situation. Le Centre a pris contact avec l'UICN pour définir les attributions d'une telle mission. Lors de la rédaction de ce document, les préparatifs de la mission étaient en cours et l'UICN présentera un rapport au Bureau du Comité du patrimoine mondial.

Analyse et Conclusion du Centre du patrimoine mondial et des Organisations consultatives en 1995

En se fondant sur le rapport, le Bureau pourrait conclure que le site est sérieusement menacé et pourrait vouloir recommander au Comité que le site soit placé sur la Liste du patrimoine mondial en péril.

Décisions adoptées par le Comité en 1995
19 BUR VI.20
Réserve de la biosphère Rio Platano (Honduras)

Le Centre a informé le Bureau qu'il avait reçu un rapport de la Fundaciôn Rio Platano au sujet de ce site qui a été inscrit sur la Liste du patrimoine mondial en 1982. Le rapport fait étatd'intrusions agricoles à la limite ouest du site. Des informations complémentaires ont été obtenues le 12 avril 1995 sur le programme de réforme de l'aménagement du territoire et sa mise en oeuvre dans le nord-est du Honduras. Le programme d'implantation menace plusieurs zones protégées. Le Centre a pris contact avec les autorités concernées pour obtenir d'autres informations à ce sujet. Le Centre a reçu des rapports complémentaires indiquant que le Gouvernement du pays ne s'engageait pas de manière appropriée en faveur de la conservation du site. Une colonisation planifiée ou non se met en place et les activités d'abattage non autorisées ainsi que le braconnage des oiseaux et du gibier prennent des proportions importantes. Les cultures autochtones sont menacées par la colonisation de nouveaux arrivants de l'extérieur. Le Centre du patrimoine mondial a informé le Délégué permanent du Honduras de ces sujets de préoccupation en avril 1995 mais n'a reçu aucune réponse jusqu'ici.

19 COM VII.A.2.14/16
SOC : Réserve de la biosphère Rio Platano (Honduras)

VII.16 Réserve de la biosphère Rio Platano (Honduras)

Le Comité a rappelé que le Bureau, lors de sa dix-neuvième session, avait pris note d'un rapport reçu de la Fundaciôn Rio Platano au sujet de ce site qui a été inscrit sur la Liste du patrimoine mondial en 1982. Le rapport fait état d'empiétements agricoles aux limites sud et ouest du site ainsi que du programme de réforme agraire et de sa mise en œuvre dans le nord-est du Honduras. Lors de sa dix-neuvième session, le Bureau a demandé à l'UICN de s'enquérir de la situation et de présenter un rapport à ce sujet à la dix-neuvième session du Comité du patrimoine mondial. A la suite de cela, le Centre a reçu une lettre du ministre de l'Environnement demandant l'envoi d'une mission sur le site pour étudier la situation.

La mission a été effectuée en novembre 1995 par le bureau régional de l'UICN établi au Costa Rica. Le rapport de la mission souligne les principales menaces et conclut par onze actions de suivi, parmi lesquelles l'inscription du site sur la Liste du patrimoine mondial en péril.

Le Comité a pris note du rapport et demandé au Centre de prendre contact avec les autorités pour obtenir une lettre officielle sur les mesures à prendre pour protéger le site.

Le Bureau a recommandé que le rapport complet soit présenté au Comité par le Représentant de l'UICN avant qu'il ne prenne sa décision.

Année du rapport : 1995
Honduras
Date d'inscription : 1982
Catégorie : Naturel
Critères : (vii)(viii)(ix)(x)
Liste en péril (dates) : 1996-2007, 2011-présent
Exports

* : Les menaces mentionnées sont présentées par ordre alphabétique ; cet ordre ne constitue nullement un classement selon l’importance de leur impact sur le bien. De plus, elles sont présentées de manière indifférenciée, que le bien soit menacé par un danger prouvé, précis et imminent (« péril prouvé ») ou confronté à des menaces qui pourraient avoir des effets nuisibles sur sa valeur universelle exceptionnelle (« mise en péril »).

** : Tous les rapports de mission ne sont pas toujours disponibles électroniquement.


top