Faites une recherche à travers les informations du Centre du patrimoine mondial.

Réserve de la biosphère Río Plátano

Honduras
Facteurs affectant le bien en 1989*
  • Activités illégales
  • Identité, cohésion sociale, modifications de la population locale / des communautés
  • Infrastructures de transport de surface
Facteurs* affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Pression importante due à l'invasion de réfugiés et colons dans la réserve

Assistance internationale : demandes reçues pour le bien jusqu'en 1989
Demandes approuvées : 6 (de 1982-1988)
Montant total approuvé : 168 000 dollars E.U.
1988 Equipment for Rio Platano Biosphere Reserve (Approuvé)   20 000 dollars E.U.
1987 Consultant services, training and equipment for ... (Approuvé)   30 000 dollars E.U.
1985 Strengthen protection and management of Rio Platano ... (Approuvé)   20 000 dollars E.U.
1983 Implementation of protective measures, of training ... (Approuvé)   26 000 dollars E.U.
1982 Financial contribution towards ecodevelopment ... (Approuvé)   67 025 dollars E.U.
1982 Rio Platano Biosphere Reserve (Approuvé)   4 975 dollars E.U.
Missions sur le bien jusqu'en 1989**
Information présentée au Bureau du Comité du patrimoine mondial en 1989

Des problèmes d'établissement illicite, d'abattage d'arbres et de braconnage ont été portés à l'attention du comité à sa 12e réunion. Ces sujets de préoccupation persistent, et il faudrait demander à nouveau aux autorités d'envisager de proposer l'inscription du site sur la liste du patrimoine mondial en danger, et de prendre des mesures énergiques pour empêcher d'autres dommages (éventuellement en ayant recours à l'aide d'urgence du fonds du patrimoine mondial).

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 1989

Des problèmes d'établissement illicite, d'abattage d'arbres et de braconnage ont été portés à l'attention du comité à sa 12e réunion.

L'éventuelle installation de 4.000 Indiens Mishkito du Nicaragua, près de la zone tampon, est un sujet d'inquiétude car les activités agricoles et de chasse nécessaires à leur subsistance risquent de faire peser une menace sur la réserve.

Il y a également eu des plans de construction de routes dans la réserve et aux alentours. La réserve a été inscrite sur la liste du patrimoine en 1982, et le rapport de suivi demandé aux autorités nationales sera examiné soigneusement dès qu'il sera disponible.

 

Décisions adoptées par le Comité en 1989
13 BUR IV.B.12
Etat de conservation d'autres biens naturels

Le représentant de l'UICN a également présenté des rapports sur l'état de conservation du Rio Platano, (Honduras), du parc national de Manu (Pérou), du parc national de l'Ichkeul (Tunisie), de Sagarmatha (Népal), et du parc national de Wood Buffalo (Canada).

13 COM VIII.16
SOC : Réserve biosphère de Rio Platano (Honduras)

Réserve biosphère de Rio Platano (Honduras)

Le Comité a pris note des inquiétudes de l'UICN à propos de intégrité de ce site et a demandé à l'UICN d'apporter un complément d'information lorsque le rapport des autorités nationales chargées de la surveillance du site aura été reçu.

Pas de projet de décision

Année du rapport : 1989
Honduras
Date d'inscription : 1982
Catégorie : Naturel
Critères : (vii)(viii)(ix)(x)
Liste en péril (dates) : 1996-2007, 2011-présent
Exports

* : Les menaces mentionnées sont présentées par ordre alphabétique ; cet ordre ne constitue nullement un classement selon l’importance de leur impact sur le bien. De plus, elles sont présentées de manière indifférenciée, que le bien soit menacé par un danger prouvé, précis et imminent (« péril prouvé ») ou confronté à des menaces qui pourraient avoir des effets nuisibles sur sa valeur universelle exceptionnelle (« mise en péril »).

** : Tous les rapports de mission ne sont pas toujours disponibles électroniquement.


top