Faites une recherche à travers les informations du Centre du patrimoine mondial.

L’Asie et le Pacifique

La région Asie-Pacifique

196

Biens culturels

12

Biens mixtes

70

Biens naturels

5

Biens transfrontaliers

6

Biens en péril

Rapports périodiques

En tant qu'exercice conduit par les États parties, la soumission des Rapports périodiques est un processus essentiel pour la mise en œuvre efficace de la Convention du patrimoine mondial de 1972 ; il s'agit d'un outil permettant le suivi systématique de la mise en œuvre de la Convention par les États parties, de l'état de conservation et de la gestion de chaque bien du patrimoine culturel ou naturel inscrit sur la Liste du patrimoine mondial.

Dans ce contexte, entre 2010 et 2012, les États parties d'Asie et du Pacifique ont été invités par le Comité du patrimoine mondial à conduire le deuxième cycle de soumission des Rapports périodiques, afin de fournir au Comité les informations nécessaires et mises à jour sur l’état actuel des biens du patrimoine mondial dans la région. Les informations contenues dans ces rapports sont organisées en deux parties – la Section I se concentre sur la mise en œuvre de la Convention du patrimoine mondial au niveau national, tandis que la Section II est consacrée essentiellement à l'état de conservation des biens du patrimoine culturel et naturel.

Le premier cycle (2003)

Le premier cycle de soumission des rapports périodiques en Asie et dans le Pacifique a été conduit sur une période de plusieurs années jusqu'en 2003 et a débouché sur la publication réussie d’un rapport détaillé intitulé « L’état du patrimoine mondial en la région Asie-Pacifique 2003 ». Le progrès consécutif et suivi du premier cycle ont abouti grâce à la mise en œuvre de deux programmes régionaux : « Action Asie 2003-2009 » et « Patrimoine mondial-Pacifique 2009 », lesquels répondent directement aux conclusions, recommandations et plans d'action résultant du premier cycle.

Plus sur le premier cycle

Le deuxième cycle (2012)

Le deuxième cycle de soumission des rapports périodiques pour la région Asie-Pacifique a été lancé par le Comité du patrimoine mondial à sa 34e session à Brasilia (Brésil) en août 2010. Les 41 États parties à la Convention en Asie et dans le Pacifique ont tous activement participé à ce cycle et ont travaillé ensemble sur cette composante essentielle de la Convention. Les résultats du deuxième cycle ont été présentés au Comité du patrimoine mondial en 2012 à sa 36e session à Saint-Pétersbourg (Fédération de Russie) en juin-juillet 2012. Ce deuxième cycle a offert aux États parties une occasion d’évaluer les progrès accomplis et les difficultés rencontrées depuis le premier cycle, et a permis ainsi de faire le point de la situation dans tous les États parties et pour tous les biens du patrimoine mondial pour la première fois dans l’histoire de la Convention.

Plus sur le deuxième cycle

Activités (20)
Actualités (28)
Evénements (18)
En complément (1)
Décisions (6)
Code : 43COM 10A.1
Titre : Rapport d’avancement sur le suivi du second cycle des Rapports périodiques (Asie et Pacifique)
Année : 2019

Le Comité du patrimoine mondial,

  1. Ayant examiné le document WHC/19/43.COM/10A,
  2. Rappelant la Décision 40 COM 10B.1 adoptée à sa 40e session (Istanbul/UNESCO, 2016),
  3. Se félicite des progrès accomplis dans le suivi du deuxième cycle de soumission des rapports périodiques de la région Asie et Pacifique ;
  4. Remercie les Gouvernements du Japon, de la Malaisie, des Pays-Bas, de la République de Corée et des États-Unis d’Amérique pour leur contribution au soutien des activités de suivi du deuxième cycle de rapports périodiques de la région Asie et Pacifique ;
  5. Prend note des progrès accomplis sur le processus de proposition d'inscription des Routes de la Soie, lancé par les États parties asiatiques en collaboration avec le Centre du patrimoine mondial, note également le changement de stratégie, de la proposition de candidature à la conservation, à la lumière des problèmes de conservation croissants liés au développement dans la région, et se félicite de la coopération internationale fructueuse entre les institutions nationales de divers États parties de la région ;
  6. Réitère son invitation aux États parties de la région Asie et Pacifique de mettre en œuvre activement les plans d'action sous-régionaux applicables avant le début du troisième cycle de rapports périodiques, prévu en septembre 2020, et les encourage à intensifier leurs efforts pour la mise en œuvre des activités de suivi tout en travaillant en étroite collaboration avec le Centre du patrimoine mondial et les Organisations consultatives pour leur planification et leur élaboration, et à rechercher tout moyen supplémentaire nécessaire pour ce faire ;
  7. Rappelle en outre aux États parties qui ne l'ont pas déjà fait de soumettre leurs Déclarations rétrospectives de valeur universelle exceptionnelle d'ici le 1er février 2020 au plus tard, ainsi que les clarifications des limites d'ici le 1er décembre 2019 au plus tard ;
  8. Demande au Centre du patrimoine mondial de présenter un rapport d’étape sur la mise en œuvre du/des Plan(s) d’action pour le deuxième cycle de Rapports périodiques pour la région Asie et Pacifique à sa 45e session en 2021.

En savoir plus sur la décision
Code : 39COM 10B.1
Titre : Rapport d’avancement sur le second cycle de l'exercice des rapports périodiques dans les autres régions et réflexion générale sur les rapports périodiques
Année : 2015

Le Comité du patrimoine mondial,

  1. Ayant examiné le document WHC-15/39.COM/10B,
  2. Rappelant les décisions 36 COM 10A, 37 COM 10C.1 and 38 COM 10B.1 adoptées respectivement à ses 36e (Saint-Pétersbourg, 2012), 37e (Phnom-Penh, 2013) et 38e (Doha, 2014) sessions ;
  3. Se félicite des progrès accomplis dans le suivi du second cycle de soumission des rapports périodiques de la région Asie-Pacifique ;
  4. Remercie les gouvernements du Japon, de la Corée et des Pays-Bas pour leur contribution au soutien des activités de suivi du patrimoine mondial sur le second cycle de soumission des rapports périodes de la région Asie-Pacifique ;
  5. Remercie également l'Institut de formation et de recherche sur le patrimoine mondial pour la région Asie-Pacifique (WHITR-AP), centre de catégorie 2 sous les auspices de l'UNESCO, pour sa contribution à la mise en œuvre d'activités conclues dans la stratégie de renforcement des capacités et les programmes connexes pour la région Asie-Pacifique (CBSAP-AP) dans le cadre du suivi du second cycle des rapports périodiques ; et le Centre international sur les technologies spatiales au service du patrimoine naturel et culturel (HIST, Chine) pour son initiative de promotion de la coopération régionale sur le patrimoine mondial en Asie et dans le Pacifique ;
  6. Prend note des progrès accomplis sur le processus de proposition d'inscription des Routes de la Soie, lancé par les États parties asiatiques en collaboration avec le Centre du patrimoine mondial, incluant une coopération fructueuse entre les institutions nationaux de divers États parties asiatiques servant d'exemple de bonne pratique à d'autres propositions d'inscription transnationales en série, et le développement d'un outil de coopération internationale, d'approches communes, d'une meilleure gestion et pratique de conservation, ainsi que la gestion du tourisme durable au sein des corridors du patrimoine des Route de la Soie ;
  7. Réitère son invitation aux États parties d'Asie et du Pacifique de mettre en œuvre activement les plans d'action sous-régionaux respectifs et les encourage également à accentuer leurs contributions à la mise en œuvre des activités de suivi tout en travaillant en étroite concertation avec le Centre du patrimoine mondial et les Organisations consultatives ;
  8. Demande au Centre du patrimoine mondial de présenter un rapport d'étape sur les activités de suivi du second cycle des rapports périodiques à sa 40e session en 2016.

En savoir plus sur la décision
Code : 38COM 8E
Titre : Adoption des Déclarations Rétrospectives de Valeur Universelle Exceptionnelle
Année : 2014

Le Comité du patrimoine mondial,

  1. Ayant examiné le document WHC-14/38.COM/8E,
  2. Félicite les États Parties pour l’excellent travail accompli dans l’élaboration de Déclarations rétrospectives de valeur universelle exceptionnelle pour les biens du patrimoine mondial dans leurs territoires ;
  3. Adopte les Déclarations rétrospectives de valeur universelle exceptionnelle, telles que présentées dans l’Annexe I du Document WHC-14/38.COM/8E, pour les biens du patrimoine mondial suivants :

AMERIQUE LATINE ET CARAIBES :

  • Argentine : Parc national de Los Glaciares; Parcs naturels d’Ischigualasto / Talampaya ; Presqu'île de Valdés ;
  • Belize : Réseau de réserves du récif de la barrière du Belize ;
  • Bolivie : Ville de Potosí ;
  • Brésil : Brasilia ; Centre historique de la ville de Diamantina ; Centre historique de la ville de Goiás ; Centre historique de la ville d'Olinda ; Centre historique de Salvador de Bahia ; Centre historique de São Luís ; Sanctuaire du Bon Jésus à Congonhas ; Ville historique d'Ouro Preto ;
  • Colombie : Parc national de Los Katíos ;
  • Costa Rica / Panama : Réserves de la cordillère de Talamanca-La Amistad / Parc national La Amistad ;
  • Cuba : Centre historique urbain de Cienfuegos ; Château de San Pedro de la Roca, Santiago de Cuba ; Paysage archéologique des premières plantations de café du sud-est de Cuba ; Vallée de Viñales ;
  • Guatemala : Parc national de Tikal ;
  • Panama : Fortifications de la côte caraïbe du Panama : Portobelo, San Lorenzo ; Parc national de Coiba et sa zone spéciale de protection marine ;
  • République dominicaine : Ville coloniale de Saint-Domingue ;
  • Suriname : Centre ville historique de Paramaribo ; Réserve naturelle du Suriname central ;

ASIE ET PACIFIQUE :

  • Chine : Région d'intérêt panoramique et historique de Wulingyuan ;
  • Japon : Mémorial de la paix d'Hiroshima (Dôme de Genbaku) ; Monuments historiques de l'ancienne Nara ; Sites Gusuku et biens associés du royaume des Ryukyu ; Villages historiques de Shirakawa-go et Gokayama ;
  • Sri Lanka : Réserve forestière de Sinharaja ;
  • Viet Nam : Ensemble de monuments de Huê ; Vieille ville de Hoi An ;

EUROPE ET AMERIQUE DU NORD :

  • Albanie : Butrint ;
  • Allemagne : Abbaye et Altenmünster de Lorsch ; Cathédrale Sainte-Marie et église Saint-Michel d'Hildesheim ; Châteaux d'Augustusburg et de Falkenlust à Brühl ; Châteaux et parcs de Potsdam et Berlin ; Collégiale, château et vielle ville de Quedlinburg ; Complexe industriel de la mine de charbon de Zollverein à Essen ; Église de pèlerinage de Wies ; Île monastique de Reichenau ; La Wartburg ; Le Bauhaus et ses sites à Weimar et Dessau ; Le royaume des jardins de Dessau-Wörlitz ; Monuments commémoratifs de Luther à Eisleben et Wittenberg ; Résidence de Wurtzbourg avec les jardins de la Cour et la place de la Résidence ; Usine sidérurgique de Völklingen ;
  • Allemagne / Pologne : Parc de Muskau / Parc Mużakowski ;
  • Arménie : Monastère de Gherart et la Haute vallée de l’Azat ;
  • Autriche : Ligne de chemin de fer de Semmering ; Paysage culturel de la Wachau ;
  • Azerbaïdjan : Cité fortifiée de Bakou avec le palais des Chahs de Chirvan et la tour de la Vierge ;
  • Belgique : Cathédrale Notre-Dame de Tournai ; Complexe Maison-Ateliers-Musée Plantin-Moretus ; Habitations majeures de l'architecte Victor Horta (Bruxelles) ; Minières néolithiques de silex de Spiennes (Mons) ;
  • Biélorussie / Estonie / Finlande / Lettonie / Lituanie / Moldavie / Norvège / Fédération de Russie / Suède / Ukraine : Arc géodésique de Struve ;
  • Bosnie-Herzégovine : Quartier du Vieux pont de la vieille ville de Mostar ;
  • Chypre : Paphos ;
  • Danemark : Fjord glacé d’Ilulissat ;
  • Espagne : Architecture mudéjare d’Aragon ; Cathédrale de Burgos ; Centre historique de Cordoue ; Chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle ; Ensemble archéologique de Mérida ; Monastère de Poblet ; Monastère et site de l'Escurial (Madrid) ; Monastère royal de Santa María de Guadalupe ; Monuments d’Oviedo et du royaume des Asturies ; Œuvres d’Antoni Gaudí ; San Cristóbal de la Laguna ; Vieille ville d'Ávila avec ses églises extra-muros ; Vieille ville de Caceres ; Vieille ville de Saint-Jacques-de-Compostelle ; Vieille ville de Salamanque ; Vieille ville de Ségovie et son aqueduc ;
  • États-Unis d’Amérique : Independence Hall ; La culture chaco ; Monticello et Université de Virginie à Charlottesville ; Parc national de Mesa Verde ; Site historique d'Etat des Cahokia Mounds ; Statue de la Liberté ;
  • Fédération de Russie / Mongolie : Bassin d’Ubs Nuur ;
  • Fédération de Russie : Centre historique de la ville de Yaroslavl ; Église de l'Ascension à Kolomenskoye ; Kizhi Pogost ;
  • Finlande : Ancienne Rauma ; Forteresse de Suomenlinna ; Site funéraire de l'âge du bronze de Sammallahdenmäki ; Usine de traitement du bois et de carton de Verla ; Vieille église de Petäjävesi ;
  • Géorgie : Haut Svaneti ; Monuments historiques de Mtskheta ;
  • Islande : Parc national de Þingvellir ;
  • Italie / Saint-Siège : Centre historique de Rome, les biens du Saint-Siège situés dans cette ville bénéficiant des droits d'extra-territorialité et Saint-Paul-hors-les-Murs ;
  • Italie : Centre historique de Florence ; Centre historique de Naples ; Ferrare, ville de la Renaissance, et son delta du Pô ; Jardin botanique (Orto botanico), Padoue ;
  • Lituanie / Fédération de Russie : Isthme de Courlande ;
  • Lituanie : Site archéologique de Kernavė (Réserve culturelle de Kernavė) ;
  • Malte : Hypogée de Hal Safliéni ; Temples mégalithiques de Malte ; Ville de La Valette ;
  • Monténégro : Contrée naturelle et culturo-historique de Kotor ;
  • Norvège : Fjords de l’Ouest de la Norvège – Geirangerfjord et Nærøyfjord ; Vegaøyan – Archipel de Vega ;
  • Pays-Bas : Zone historique de Willemstad, centre ville et port, Curaçao ;
  • Pologne : Centre historique de Varsovie ; Halle du Centenaire de Wroclaw ;
  • Portugal : Centre historique d'Évora ; Monastère d'Alcobaça ; Monastère des Hiéronymites et tour de Belém à Lisbonne ; Paysage viticole de l’île du Pico ;
  • Royaume-Uni de Grande Bretagne et d’Irlande du Nord : Île d'Henderson ; Îles de Gough et Inaccessible ; Ville historique de St George et les fortifications associées, aux Bermudes ;
  • Saint-Siège : Cité du Vatican ;
  • Slovaquie : Réserve de conservation de la ville de Bardejov ; Vlkolínec ;
  • Slovénie : Grottes de Škocjan ;
  • Turquie : Hattousa : la capitale hittite ; Site archéologique de Troie ; Ville de Safranbolu ; Xanthos-Letoon ;
  • Ukraine : Kiev : cathédrale Sainte-Sophie et ensemble des bâtiments monastiques et laure de Kievo-Petchersk ;
4.  Décide que les Déclarations rétrospectives de valeur universelle exceptionnelle des biens du patrimoine mondial en péril seront passées en revue par les Organisations consultatives en priorité ;
5.  Décide également que, compte tenu du grand nombre de Déclarations rétrospectives de valeur universelle exceptionnelle à examiner, l’ordre dans lequel elles seront passées en revue par les Organisations consultatives suivra le deuxième cycle de soumission de Rapports périodiques, tel que :
  • biens du patrimoine mondial dans les États arabes,
  • biens du patrimoine mondial en Afrique,
  • biens du patrimoine mondial en Asie et Pacifique,
  • biens du patrimoine mondial en Amérique latine et aux Caraïbes,
  • biens du patrimoine mondial en Europe et Amérique du Nord ;
6.  Prend note que le Centre du patrimoine mondial a lancé le processus d'harmonisation de l'ensemble des sous-titres dans les Déclarations adoptées de valeur universelle exceptionnelle et, le cas échéant, reflète les modifications de noms des biens du patrimoine mondial dans le texte des Déclarations comme requis par le Comité lors de sa 37e session, et demande au Centre du patrimoine mondial de mettre à jour également la taille de la propriété et/ou de sa zone tampon, le cas échéant, à la suite des décisions ultérieures du Comité du patrimoine mondial concernant des modifications mineures de limites 
7.  Demande aux États parties de fournir un soutien au Centre du patrimoine mondial pour la traduction des Déclarations adoptées de valeur universelle exceptionnelle vers l’anglais ou le français selon les cas, et demande finalement au Centre de publier les versions dans les deux langues sur son site Internet.

En savoir plus sur la décision
Code : 38COM 10B.1
Titre : Rapport d’avancement sur les Rapports périodiques dans la région Asie-Pacifique
Année : 2014

Le Comité du patrimoine mondial,

  1. Ayant examiné le document WHC-14/38.COM/10B,
  2. Rappelant les décisions 36 COM 10A et 37 COM 10 C.1, adoptées respectivement à ses 36e (Saint-Pétersbourg, 2012) et 37e (Phnom Penh, 2013) sessions,
  3. Se félicite des progrès accomplis dans le suivi du deuxième cycle de soumission des rapports périodiques de la région Asie-Pacifique ;
  4. Note avec satisfaction la contribution du Gouvernement de l’Australie pour l’organisation d’un atelier sous-régional dans le Pacifique pour le suivi du deuxième cycle des rapports périodiques ;
  5. Note également avec satisfaction la contribution de l’Institut de formation et de recherche sur le patrimoine mondial pour la région Asie-Pacifique (WHITR-AP), centre de catégorie 2 sous les auspices de l’UNESCO, pour la mise en œuvre d’activités de renforcement des capacités intégrées dans le cadre du suivi du deuxième cycle de rapports périodiques, et le Centre international des technologies spatiales pour le patrimoine naturel et culturel (HIST, Chine) pour son initiative de promotion de la coopération régionale sur le patrimoine mondial en Asie et dans le Pacifique ;
  6. Encourage le Centre de gestion et de formation sur le patrimoine naturel mondial pour la région Asie-Pacifique, mis en place au sein du Wildlife Institute of India (WII) comme centre de catégorie 2 sous les auspices de l’UNESCO, à soutenir le renforcement des capacités et les activités de formation au service du patrimoine naturel mondial de la région ;
  7. Appelle les États parties d’Asie et du Pacifique à mettre en œuvre activement les plans d’action régionaux et les encourage également à intensifier leurs contributions à la mise en œuvre des activités de suivi tout en travaillant en étroite concertation avec le Centre du patrimoine mondial et les Organisations consultatives ;
  8. Rappelle aux États parties qui ne l’ont pas déjà fait de soumettre leurs Déclarations rétrospectives de valeur universelle exceptionnelle d’ici le 1er février 2015 au plus tard, ainsi que les clarifications des limites d’ici le 1er décembre 2014 au plus tard ;
  9. Demande au Centre du patrimoine mondial de présenter un rapport d’étape sur la mise en œuvre du Plan d’action pour la région Asie-Pacifique à sa 39e session en 2015.

En savoir plus sur la décision
Code : 37COM 10C.1
Titre : Rapport d’avancement sur les Rapports périodiques en Asie et Pacifique
Année : 2013

Le Comité du patrimoine mondial,

1.  Ayant examiné le document WHC-13/37.COM/10C,

2.  Rappelant la décision 36 COM 10A , adoptée à sa 36e session (Saint-Pétersbourg, 2012),

3.  Accueille avec satisfaction les progrès réalisés dans le suivi du deuxième cycle du Rapport périodique pour l’Asie et le Pacifique ;

4.  Remercie le gouvernement de l'Indonésie pour sa contribution à l'organisation d'un atelier sous régional pour le suivi du deuxième cycle du Rapport périodique ;

5.   Remercie également l'Institut du patrimoine mondial de formation et de recherche pour l'Asie et le Pacifique (WHITRAP), le centre de catégorie 2 de l'UNESCO, pour sa contribution à la mise en œuvre du renforcement des capacités intégrées pour le suivi du deuxième cycle du Rapport périodique ;

6.  Invite les États parties à mettre activement en œuvre les plans d'action régionaux et les encourage à intensifier leurs contributions à la mise en œuvre des activités de suivi, tout en travaillant en étroite collaboration avec le Centre du patrimoine mondial et les Organisations consultatives ;

7.  Demande au Centre du patrimoine mondial de présenter un rapport intermédiaire à sa 38e session en 2014.

En savoir plus sur la décision
Code : 36COM 10A
Titre : Rapport final sur les résultats du deuxième cycle de l’exercice des Rapports périodiques pour l’Asie et le Pacifique
Année : 2012

Le Comité du patrimoine mondial,

  1. Ayant examiné le document WHC-12/36.COM/10A,
  2. Rappelant les décisions 34 COM 10C et 35 COM 10C.1 adoptées respectivement à ses 34e (Brasilia, 2010) et 35e (UNESCO, 2011) sessions,
  3. Exprime sa sincère gratitude aux États parties d’Asie et du Pacifique pour les efforts qu’ils ont consacrés à la préparation et à la soumission de leurs rapports périodiques et remercie tout spécialement les points focaux et les gestionnaires de sites de leur participation et de leur engagement efficaces ;
  4. Note avec satisfaction que l’ensemble des 41 États parties d’Asie et du Pacifique ont pris pleinement part à l’exercice de soumission de rapports périodiques et que les 41 questionnaires relatifs à la Section I et les 198 questionnaires relatifs à la Section II ont tous été soumis avec succès ;
  5. Note de même avec satisfaction que les 166 projets de Déclaration rétrospective de valeur universelle exceptionnelle ont tous été soumis au Centre du patrimoine mondial;
  6. Remercie les autorités de l’Australie, de la Chine, de l’Inde, de la Polynésie française, de la République de Corée et du Samoa pour le soutien qu’elles ont apporté à l’organisation de réunions régionales et sous-régionales ;
  7. Note également de l’utilisation fructueuse de l’outil électronique et de la documentation pertinente ainsi réunie dans la base de données du Centre du patrimoine mondial pour les activités futures de veille et de suivi ;
  8. Accueille avec satisfaction le rapport de synthèse pour l’Asie et le Pacifique et souscrit au Plan d’action régional proposé par les points focaux à la réunion de Suwon pour l’Asie et au Plan d’action pour le Pacifique ajusté par les points focaux à la réunion d’Apia pour le Pacifique ;
  9. Décide que les modifications importantes des limites et les changements des critères (reformulation de la proposition d’inscription) demandées par les États parties à la suite du deuxième cycle de l’exercice de soumission de rapports périodiques ne seront pas comptées dans la limite de deux propositions d’inscription par État partie par an prescrite au paragraphe 61 des Orientations, tout en étant néanmoins comptées dans la limite globale de 45 propositions d’inscription complètes par an. Cette décision s’appliquera pour les échéances du 1er février 2013 et du 1er février 2014 concernant l’Asie et le Pacifique, après quoi les limites normales établies au paragraphe 61 recommenceront de s’appliquer ;
  10. Encourage les États parties et l’ensemble des autres partenaires et parties prenantes du patrimoine mondial en Asie et dans le Pacifique à coopérer activement et à prendre les mesures nécessaires pour assurer de manière concertée et concrète le suivi de la mise en œuvre des Plans d’action ;
  11. Encourage également l’Institut de formation et de recherche sur le patrimoine mondial pour la région de l’Asie et du Pacifique (WHITRAP), centre de catégorie 2 de l’UNESCO, à prendre la tête de l’élaboration d’une stratégie régionale de renforcement des capacités et de programmes connexes ;
  12. Note en outre que les propositions contenues dans les Plans d’action ont des conséquences considérables sur le plan des ressources et de la charge de travail pour les États parties, le Centre du patrimoine mondial et les organisations consultatives, et encourage les États parties à contribuer à leur mise en œuvre par des financements extrabudgétaires ;
  13. Accueille aussi les propositions faites par les Gouvernements de la Chine, de l’Indonésie et de la République islamique d’Iran d’organiser des ateliers sous-régionaux sur plusieurs questions identifiées dans le Plan d’action et les propositions faites par les Gouvernements du Japon et de la République de Corée de contribuer financièrement à la mise en œuvre des Plans d’action et au suivi de l’exercice de soumission de rapports périodiques ;
  14. Remercie également le Gouvernement du Japon de financer l’élaboration d’une publication sur les résultats de l’exercice de soumission de rapports périodiques pour l’Asie et le Pacifique, et demande au Centre du patrimoine mondial de diffuser largement le Rapport périodique auprès de l’ensemble des parties prenantes de la région ;
  15. Prie les États parties de continuer de travailler en étroite liaison avec le Centre du patrimoine mondial et les Organisations consultatives en vue de développer et appliquer plus avant, aux niveaux tant national que sous-régional, des programmes opérationnels fondés sur les Plans d’action régionaux, et demande également au Centre du patrimoine mondial de lui présenter un rapport d’étape à ce sujet à sa 37e session en 2013.

En savoir plus sur la décision
top