Faites une recherche à travers les informations du Centre du patrimoine mondial.

Vallée de Kathmandu

Népal
Facteurs affectant le bien en 2004*
  • Activités illégales
  • Cadre juridique
  • Destruction délibérée du patrimoine
  • Habitat
  • Système de gestion/plan de gestion
  • Autres menaces :

    Incendie

Facteurs* affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Pression urbaine ; absence de mécanisme de gestion (notamment législatif), manque de coordination des institutions ; tremblement de terre

Informations complémentaires :

Perte d’authenticité et d’intégrité ; non-application de la réglementation de protection ; croissance démographique rapide

Menaces pour lesquelles le bien a été inscrit sur la Liste du patrimoine mondial en péril
  • Détérioration partielle ou substantielle des éléments traditionnels de patrimoine de six des sept zones de monuments ;
  • Perte générale d'authenticité et d'intégrité.
Assistance internationale : demandes reçues pour le bien jusqu'en 2004
Demandes approuvées : 14 (de 1979-1998)
Montant total approuvé : 315 679 dollars E.U.
1998 Preparing a full inventory of 120 buildings within the ... (Approuvé)   20 000 dollars E.U.
1998 On site promotion activity at Kathmandu (Approuvé)   5 000 dollars E.U.
1998 Structural survey of the 55 Windows Palace building in ... (Approuvé)   19 800 dollars E.U.
1997 Joint UNESCO-ICOMOS-Government of Nepal team to conduct ... (Approuvé)   35 000 dollars E.U.
1997 Studies on traditional architecture, construction and ... (Approuvé)   28 000 dollars E.U.
1997 Emergency assistance for Degu Taleju Mandir Monument in ... (Approuvé)   19 969 dollars E.U.
1997 Training Course for the Recording and Documentation of ... (Approuvé)   14 000 dollars E.U.
1994 Costs of a resident International Technical Advisor for ... (Approuvé)   52 000 dollars E.U.
1994 Financial contribution for the restoration of Patukva ... (Approuvé)   20 600 dollars E.U.
1994 Financial contribution for the restoration of Degu ... (Approuvé)   24 310 dollars E.U.
1989 Work and equipment for the restoration of the roof of ... (Approuvé)   14 000 dollars E.U.
1989 Urgent works for the restoration of the roof of the ... (Approuvé)   20 000 dollars E.U.
1980 Additional financial assistance for Swayambhu Temple in ... (Approuvé)   13 000 dollars E.U.
1979 Financial assistance for the consolidation of Swayambhu ... (Approuvé)   30 000 dollars E.U.
Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2004

Le Comité du patrimoine mondial a inscrit ce bien sur la Liste du patrimoine mondial en péril à sa 27e session en 2003. Ce faisant, il a recommandé à l’Etat partie de redéfinir juridiquement les zones centrales et les zones tampons de toutes les zones de monuments, et de créer des mécanismes de gestion permettant d'assurer de façon satisfaisante la protection à long terme de la valeur résiduelle de patrimoine mondial du bien.

 

De septembre à novembre 2003, l’Institut d’Architecture de l’Université de Venise a été chargé par le Secrétariat d’étudier ce qui subsiste de la valeur de patrimoine mondial du bien et de préparer un inventaire des constructions et démolitions récentes dans les zones de monuments de Bhaktapur et Pashupatinath – deux des sept zones de monuments constituant le bien du patrimoine mondial. Le rapport final de cette mission a été reçu par le Secrétariat le 22 mars 2004.

 

En septembre 2003, le Conseiller régional de l’UNESCO pour la Culture a entrepris une mission sur la zone de monuments de Swayambunath, afin d’évaluer l’impact négatif de l’incendie qui a éclaté et a entraîné de sérieux dommages de la structure et de l’intérieur du Sanctuaire de Pratappur. A la suite de l’incendie, le Secrétariat a encouragé l’Etat partie à faire une demande d’assistance d’urgence auprès du Fonds du patrimoine mondial, afin d’établir un protocole de lutte contre l’incendie. A la date de préparation du présent rapport, la demande n’avait pas été reçue.

 

Un rapport d’avancement a été soumis au Secrétariat par l’Etat partie le 30 janvier 2004 et rend compte de la préparation d’un plan de gestion du bien : réalisation des plans cadastraux de la totalité des sept zones de monuments effectuée, achèvement de la classification des monuments dans l’ensemble des sept zones concernées, établissement en cours de cartes indiquant l’emplacement des monuments classés et début de l’enregistrement des façades sur rue des maisons. Le travail sur la documentation des constructions illégales, permettant de décider si certaines maisons privées doivent être modifiées ou démolies, avance également.

 

L’Etat partie a aussi souligné la nécessité d’un soutien technique professionnel plus important pour le renforcement des capacités de l’administration nationale ; il a fait remarquer que les différents experts de l’UNESCO n’auraient pas dû donner d’avis contradictoires, et que l’on pourrait effectuer une meilleure coordination si l’on nommait un seul conseiller technique.

 

Par ailleurs, il est prévu en mai 2004 un atelier technique sur la conservation du bien, qui doit être organisé par le Secrétariat et l’Etat partie. Parmi les résultats escomptés : délimitation de la zone centrale protégée et des zones tampons des sept zones de monuments ; définition de mesures correctives pour contrecarrer les activités illégales dans les zones protégées ; création d’un mécanisme pour mieux coordonner la gestion et le suivi au niveau local ; formulation de plans à court et long terme pour préserver le tissu urbain ; participation active des partenaires concernés ; définition d’aires prioritaires et de mécanismes pour d’éventuels partenariats internationaux. Les conclusions et recommandations de l’atelier seront communiquées au Comité du patrimoine mondial à sa 28e session en 2005.

Décisions adoptées par le Comité en 2004
28 COM 15A.25
Vallée de Kathmandu (Népal)

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Ayant étudié l'état de conservation de ce bien,

2. Prend note des conclusions et recommandations de l’atelier technique de mai 2004 sur la conservation du bien ;

3. Félicite l’État partie des initiatives qu’il a prises concernant la conservation et la gestion du bien depuis son inscription sur la Liste du patrimoine mondial en
péril en 2003 ;

4. Constate avec une vive inquiétude que, malgré les efforts des autorités concernées et quelques résultats positifs enregistrés, la menace d’aménagements anarchiques perdure, ce qui altère de plus en plus le paysage urbain et le tissu architectural du bien, et entraîne une dégradation de l’authenticité et de l’intégrité de l’ensemble du bien ;

5. Recommande que l’État partie prenne les mesures nécessaires pour garantir qu’un mécanisme de gestion efficace sera mis en place pour préserver la valeur de patrimoine mondial du bien à long terme ;

6. Demande à l’État partie de présenter au Centre du patrimoine mondial, d’ici le 1er février 2005, un rapport d’avancement sur l’état de conservation du bien, et notamment des ensembles de monuments et du tissu vernaculaire dans le périmètre du bien, ainsi que des projets de redéfinition des limites du bien, pour examen par le Comité à sa 29e session en 2005 ;

7. Invite le Centre du patrimoine mondial et les organisations consultatives à assister l’État partie en identifiant un conseiller technique international pour apporter une expertise professionnelle aux autorités nationales et locales ;

8. Décide de reporter le débat sur la possibilité de retirer le bien de la Liste du patrimoine mondial en péril jusqu’à la 29e session du Comité du patrimoine mondial en 2005, en attendant qu’une mission conjointe du Centre du patrimoine mondial et de l’ICOMOS sur le site détermine si la valeur universelle exceptionnelle en tant que telle de la Vallée de Kathmandu a été perdue ;

9. Recommande en outre que l’État partie considère la redéfinition de la zone centrale de protection et les zones tampons des sept monuments, et de proposer de nouveaux critères d’inscription et un nouveau nom pour le bien ainsi redéfini ;

10. Décide de maintenir le bien sur la Liste du patrimoine mondial en péril.

28 COM 15C.2
Liste du patrimoine mondial en péril

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Faisant suite à l’examen des rapports sur l’état de conservation des biens inscrits sur la Liste du patrimoine mondial en péril (WHC-04/28.COM/15A Rev),

2. Décide de maintenir les biens suivants sur la Liste du patrimoine mondial en péril :

  • Afghanistan, Minaret et vestiges archéologiques de Djam (décision : 28 COM 15A.21) 
  • Afghanistan, Paysage culturel et vestiges archéologiques de la vallée de Bamiyan (décision 28 COM 15A.22) 
  • Albanie, Butrint (décision 28 COM 15A.28) 
  • Algérie, Tipasa (décision 28 COM 15A.16) 
  • Azerbaïdjan, Cité fortifiée de Bakou avec le palais des Chahs de Chirvan et la tour de la Vierge (décision 28 COM 15A.29) 
  • Bénin, Palais royaux d'Abomey (décision 28 COM 15A.14) 
  • Côte d'Ivoire, Parc national de la Comoé (décision 28 COM 15A.2) 
  • Côte d'Ivoire/Guinée, Réserve naturelle intégrale du mont Nimba (décision 28 COM 15A.5) 
  • Égypte, Abou Mena (décision 28 COM 15A.17) 
  • Equateur, Parc national Sangay (décision 28 COM 15A.12) 
  • États-Unis d'Amérique, Parc national des Everglades (décision 28 COM 15A.11) 
  • Ethiopie, Parc national du Simien (décision 28 COM 15A.4) 
  • Honduras, Réserve de la biosphère Río Plátano (décision 28 COM 15A.13) 
  • Inde, Ensemble monumental de Hampi (décision 28 COM 15A.24) 
  • Inde, Sanctuaire de faune de Manas (décision 28 COM 15A.10) 
  • Iraq, Assour (Qal'at Cherqat) (décision 28 COM 15A.18) 
  • Jérusalem, Vieille ville de Jérusalem et ses remparts (décision 28 COM 15A.31) 
  • Mali, Tombouctou (décision 28 COM 15A.15) 
  • Népal, Vallée de Kathmandu (décision 28 COM 15A.25) 
  • Niger, Réserves naturelles de l'Aïr et du Ténéré (décision 28 COM 15A.6) 
  • Pakistan, Fort et jardins de Shalimar à Lahore (décision 28 COM 15A.26) 
  • Pérou, Zone archéologique de Chan Chan (décision 28 COM 15A.30) 
  • Philippines, Rizières en terrasses des cordillères des Philippines (décision 28 COM 15A.27) 
  • République centrafricaine, Parc national du Manovo-Gounda St. Floris (décision 28 COM 15A.1) 
  • République démocratique du Congo, Réserve de faune à okapis (décision 28 COM 15A.3) 
  • République démocratique du Congo, Parc national de Kahuzi-Biega (décision 28 COM 15A.3) • République démocratique du Congo, Parc national des Virunga (décision 28 COM 15A.3) 
  • République démocratique du Congo, Parc national de la Garamba (décision : 28 COM 15A.3) Décisions adoptées lors de la 28e session du Comité WHC-04/28.COM/26, p. 150 du patrimoine mondial (Suzhou, 2004) 
  • République démocratique du Congo, Parc national de la Salonga (décision 28 COM 15A.3) 
  • Sénégal, Parc national des oiseaux du Djoudj (décision 28 COM 15A.7) 
  • Tunisie, Parc national de l'Ichkeul (décision 28 COM 15A.9) 
  • Yémen, Ville historique de Zabid (décision 28 COM 15A.20)

Projet de décision : 28 COM 15A.25

Le Comité du patrimoine mondial,

1.   Prend note des conclusions et recommandations de l’atelier technique sur la conservation du bien ;

2.   Félicite l’Etat partie des initiatives qu’il a prises concernant la conservation et la gestion du bien depuis son inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril ;

3.   Constate avec une vive inquiétude que, malgré les efforts des autorités concernées et quelques résultats positifs enregistrés, la menace d’aménagements anarchiques perdure, ce qui altère de plus en plus le paysage urbain et le tissu architectural du bien, et entraîne une dégradation de l’authenticité et de l’intégrité de l’ensemble du bien.

4.   Recommande que l’Etat partie poursuive son travail de protection juridique de la zone centrale et des zones tampons redéfinies des sept ensembles de monuments, et mette en œuvre des mécanismes de gestion durable permettant de préserver à long terme la valeur résiduelle de patrimoine mondial du bien ;

5.   Invite le Secrétariat et les organisations consultatives à aider l’Etat partie à nommer un conseiller technique international pour apporter un soutien professionnel aux autorités nationales et locales ;

6.   Encourage l’Etat partie à présenter une demande d’assistance d’urgence afin d’établir un protocole de lutte contre l’incendie concernant le bien ;

7.   Demande à l’Etat partie de présenter au Secrétariat, avant le 1er février 2005, un rapport d’avancement sur l’état de conservation des ensembles de monuments et du tissu vernaculaire dans le périmètre du bien, pour examen par le Comité à sa 29e session en 2005 ;

8.   Décide de maintenir le bien sur la Liste du patrimoine mondial en péril.

Année du rapport : 2004
Népal
Date d'inscription : 1979
Catégorie : Culturel
Critères : (iii)(iv)(vi)
Liste en péril (dates) : 2003-2007
Documents examinés par le Comité
arrow_circle_right 28COM (2004)
Exports

* : Les menaces mentionnées sont présentées par ordre alphabétique ; cet ordre ne constitue nullement un classement selon l’importance de leur impact sur le bien. De plus, elles sont présentées de manière indifférenciée, que le bien soit menacé par un danger prouvé, précis et imminent (« péril prouvé ») ou confronté à des menaces qui pourraient avoir des effets nuisibles sur sa valeur universelle exceptionnelle (« mise en péril »).

** : Tous les rapports de mission ne sont pas toujours disponibles électroniquement.


top