Faites une recherche à travers les informations du Centre du patrimoine mondial.

Îles Galápagos

Équateur
Facteurs affectant le bien en 1994*
  • Espèces envahissantes/exotiques marines
  • Espèces envahissantes/exotiques terrestres
  • Impacts des activités touristiques / de loisirs des visiteurs
  • Pêche/collecte de ressources aquatiques
  • Ressources financières
  • Système de gestion/plan de gestion
Facteurs* affectant le bien identifiés dans les rapports précédents
  • Incendie (problème résolu);
  • Zone protégée de taille limitée,
  • Surpêche;
  • Pression touristique;
  • Manque de ressources financières
Assistance internationale : demandes reçues pour le bien jusqu'en 1994
Demandes approuvées : 22 (de 1979-1994)
Montant total approuvé : 405 350 dollars E.U.
1994 Fire figthing equipment for Galapagos (Approuvé)   50 000 dollars E.U.
1992 Revision of the management plan for Galapagos Islands (Approuvé)   29 000 dollars E.U.
1992 One fellowship for an officer from the Galapagos ... (Approuvé)   3 100 dollars E.U.
1992 Support to 3 resource persons and organization of a ... (Approuvé)   15 000 dollars E.U.
1992 Financial contribution to a training course organized ... (Approuvé)   20 000 dollars E.U.
1990 Training in Costa Rica of one specialist from the ... (Approuvé)   2 000 dollars E.U.
1990 Study to investigate the impacts of tourism on ... (Approuvé)   14 000 dollars E.U.
1989 Purchase of 2 motor-boats and spare parts, as well as ... (Approuvé)   59 500 dollars E.U.
1989 Financial contribution to the Charles Darwin Foundation ... (Approuvé)   20 000 dollars E.U.
1989 One study grant enabling the superintendent of ... (Approuvé)   4 000 dollars E.U.
1988 Purchase of 4 boats for strengthening the protection of ... (Approuvé)   54 000 dollars E.U.
1988 Consultancy services for reviewing and preparing a ... (Approuvé)   4 250 dollars E.U.
1987 1.5 month consultancy mission to follow-up the zoning ... (Approuvé)   2 500 dollars E.U.
1987 Contribution to consultancy mission for the development ... (Approuvé)   2 000 dollars E.U.
1987 Provision of 2 experts for 3.5 months to advise on the ... (Approuvé)   15 000 dollars E.U.
1986 Financial support to the environmental education and ... (Approuvé)   20 000 dollars E.U.
1985 Contribution to the training of an environmental ... (Approuvé)   2 500 dollars E.U.
1985 4-month training in management of protected areas ... (Approuvé)   6 000 dollars E.U.
1985 Contribution to purchase of equipment for Galapagos ... (Approuvé)   10 500 dollars E.U.
1982 Financial contribution to a national training course ... (Approuvé)   10 000 dollars E.U.
1979 Purchase of equipment to eliminate invasive species in ... (Approuvé)   50 000 dollars E.U.
1979 Training seminar in the Galapagos (Approuvé)   12 000 dollars E.U.
Missions sur le bien jusqu'en 1994**
Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 1994

On se souvient qu'un incendie a brûlé environ 8 000 ha de l'île Isabela, qui fait partie du Parc national des Galapagos, site inscrit sur la Liste du patrimoine mondial en 1978. Les autorités ont reçu une aide d'urgence du Fonds du patrimoine mondial (50.000 dollars EU). Entre-temps, le Centre du patrimoine mondial a reçu un rapport préliminaire, des photos et un reportage vidéo sur l'incendie.

Le Président de l'Equateur a adressé une lettre au Directeur général de l'UNESCO le 26 juillet 1994 pour le remercier de l'importante contribution offerte par le Fonds du patrimoine mondial et des mesures immédiates prises par le Comité et le Centre du patrimoine mondial pour préserver les fragiles écosystèmes des îles dans le cadre de la Convention du patrimoine mondial.

Le 30 septembre 1994, le Centre a été informé que le Président de la République d'Equateur avait pris de nouvelles mesures en faveur de la Réserve marine des Galapagos. L'UICN va présenter un rapport plus détaillé à ce sujet lors de la discussion du point de l'ordre du jour sur les propositions d'inscription.

______________________________________________

Rapport inclus dans le document WHC.94/CONF.003/7rev:

Le Bureau a recommandé au Comité d'inscrire sur la Liste du patrimoine mondial la Réserve marine des Galapagos proposée en tant qu'extension du site du patrimoine mondial des Iles Galapagos.

Il a prié le Comité de féliciter les autorités équatoriennes d'avoir agrandi le bien du patrimoine mondial pour y inclure les habitats marins dans un périmètre de quarante milles marins autour des îles.

Il a cependant exprimé ses préoccupations de voir la Réserve marine proposée ainsi que les Iles Galapagos menacées dans leur intégrité par les dangers suivants :

  • surpêche et pêche illicite d'une grande variété d'espèces;
  • pressions de la part de la population locale et des touristes sur les ressources tant terrestres que marines;
  • insuffisances des moyens de gestion et des infrastructures;
  • répercussions nuisibles de l'introduction de certains animaux et végétaux;

Pour contrecarrer ces diverses menaces, il faudrait :

  • augmenter les moyens de gestion;
  • encourager la coopération institutionnelle;
  • accélérer la mise en application des réglementa; et
  • mener des recherches sur la durabilité des valeurs du site.

 

Le Comité est prié d'étudier le rapport de l'UICN et de décider ensuite des mesures appropriées.

______________________________________________

Rapport inclus dans le document WHC.94/CONF.003/7rev:

 Vu les menaces pesant sur l'intégrité de l'agrandissement proposé de la Réserve marine et des iles, le Bureau a recommandé au Comité d'inscrire les Galapagos (Iles et extension de la Réserve marine de ressources) sur la Liste du patrimoine mondial en péril et de prier le gouvernement équatorien de convoquer, en coopération avec le Centre du patrimoine mondial, une conférence de donateurs chargée d'élaborer le plan de financement d'un programme d'action permettant d'atténuer les menaces à  l'intégrité du site.

Décisions adoptées par le Comité en 1994
18 BUR VI.B
Iles Galapagos (Equateur)

Le Bureau a été informé qu'un incendie avait éclaté sur l'île Isabela le 12 avril 1994 et avait été découvert par un bateau de surveillance des autorités du Parc national des Galapagos. La lutte contre le feu a été très difficile et a exigé l'aide du personnel du parc, celle de l'armée et celle de la marine. Au bout d'un mois, l'incendie était contrôlé mais 4.500 ha ont brûlé. Les tortues géantes ne sont pas en danger mais le risque d'extinction de la race demeure. Les autorités ont reçu une aide d'urgence du Fonds du patrimoine mondial (50.000 $EU), de l'UNESCO (20.000 $EU) et de plusieurs gouvernements, d'ONG et de donateurs individuels. Le Bureau a pris note du rapport et a rappelé que l'extension de la réserve marine des Iles Galapagos sera discutée au chapitre "Propositions d'inscription" du présent rapport.

18 COM XI
Extension différée

Réserve marine de ressources des Galapagos (extension des Iles Galapagos)

1bis

Equateur

Tout en reconnaissant que la Réserve marine de ressources des Galapagos répondait aux critères naturels du patrimoine mondial, le Comité, conformément à la recommandation de l'UICN et au souhait exprimé par l'Observateur de l'Equateur, a différé l'inscription de la Réserve marine des Galapagos comme extension du site du patrimoine mondial des Iles Galapagos. Le Comité a félicité les autorités équatoriennes d'avoir agrandi le bien du patrimoine mondial pour y inclure les habitats marins dans un périmètre de quarante milles marins autour des îles. Il a également pris note de l'intention des autorités équatoriennes d'étendre les habitats marins à 40 milles nautiques. Cependant, il a exprimé ses préoccupations de voir la Réserve marine proposée ainsi que les Iles Galapagos menacées dans leur intégrité par les dangers suivants :

  • surpêche et pêche illicite d'une grande variété d'espèces ;
  • pressions de la part de la population locale (en augmentation d'environ 8,5% par an et essentiellement due à l'immigration) et des touristes sur les ressources tant terrestres que marines ;
  • insuffisances des moyens de gestion et des infrastructures ;
  • répercussions nuisibles de l'introduction de certains animaux et végétaux ;

Pour contrecarrer ces diverses menaces, il faudrait :

  • augmenter les moyens de gestion ;
  • encourager la coopération institutionnelle ;
  • accélérer la mise en application des règlements ; et
  • mener des recherches sur la durabilité des valeurs du site.

Le Comité a pris note de l'engagement des autorités équatoriennes qui, en coopération avec l'UICN, le Centre et plusieurs organisations internationales, envisage de prendre des mesures pour assurer la protection de la Réserve marine de ressources des Galapagos et des Iles Galapagos. De plus, le Comité a été informé que le Gouvernement équatorien envisageai t l'organisation d'une conférence de donateurs, début 1995, afin de proposer diverses actions pour faire face aux menaces qui pèsent sur l'intégrité de la Réserve marine de ressources des Galapagos et des Iles Galapagos, ainsi qu'un plan financier pour la mise en œuvre de ces mesures. Enfin, le Comité a demandé à l'UICN et au Centre de faire un rapport à la dix-neuvième session du Bureau sur les progrès réalisés pour renforcer la conservation de la Réserve marine de ressources des Galapagos et les Iles Galapagos.

Pas de projet de décision

Année du rapport : 1994
Équateur
Date d'inscription : 1978
Catégorie : Naturel
Critères : (vii)(viii)(ix)(x)
Liste en péril (dates) : 2007-2010
Exports

* : Les menaces mentionnées sont présentées par ordre alphabétique ; cet ordre ne constitue nullement un classement selon l’importance de leur impact sur le bien. De plus, elles sont présentées de manière indifférenciée, que le bien soit menacé par un danger prouvé, précis et imminent (« péril prouvé ») ou confronté à des menaces qui pourraient avoir des effets nuisibles sur sa valeur universelle exceptionnelle (« mise en péril »).

** : Tous les rapports de mission ne sont pas toujours disponibles électroniquement.


top