Faites une recherche à travers les informations du Centre du patrimoine mondial.

Parc national du Niokolo-Koba

Sénégal
Facteurs affectant le bien en 2000*
  • Activités illégales
  • Exploitation minière
  • Infrastructures de transport de surface
  • Modification du régime des sols
Facteurs* affectant le bien identifiés dans les rapports précédents
  • Projet de route;
  • Braconnage;
  • Problèmes de gestion
Assistance internationale : demandes reçues pour le bien jusqu'en 2000
Demandes approuvées : 5 (de 1982-1991)
Montant total approuvé : 107 845 dollars E.U.
1991 Purchase of 2 all-terrain vehicles to improve ... (Approuvé)   45 000 dollars E.U.
1990 Consultancy services for environmental and ... (Approuvé)   20 000 dollars E.U.
1986 Additional cost of radios ordered in 1985 for ... (Approuvé)   6 196 dollars E.U.
1985 Purchase of 4 portable radios for protection programme ... (Approuvé)   9 618 dollars E.U.
1982 Vehicles, camping equipment and radio communication ... (Approuvé)   27 031 dollars E.U.
Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2000

Un rapport reçu par l'UICN à la suite d'une visite récente fait état d'importantes menaces dues au braconnage pratiqué par des cultivateurs locaux qui assurent leur subsistance, ainsi que par des bandes armées. Le rapport laisse entendre qu'il pourrait bientôt (dans moins de cinq ans) ne plus y avoir d'élans de Derby si l'on ne prend pas de mesures urgentes. On ne dispose pas localement de capacité adaptée pour garder et surveiller ce site contre le braconnage. La prospection d'or représente aussi une menace extérieure potentielle et le défrichement des terres se poursuit dans la partie nationale, ainsi que les impacts sur l'environnement associés à la grande route qui traverse le Parc.

L'UICN indique que le Sénégal s'est déclaré très préoccupé de la situation dans le Parc. Il a fait part de la mise en place, au début de l'année, d'un programme de transfert des animaux, y compris les élans de Derby, du site du patrimoine mondial jusqu'à la forêt de Fathala dans le Parc national/Réserve de biosphère du Delta du Saloum. L'objectif est de les protéger et de repeupler un autre Parc national. L'UICN note toutefois qu'aucune étude n'a jamais été menée pour évaluer les effets du transfert sur les animaux ou les Parcs nationaux.

Décisions adoptées par le Comité en 2000
24 COM VIII.iii
Rapports sur l’état de conservation de biens naturels dont le Comité a pris note

Rapports sur l'état de conservation de biens naturels dont le Comité a pris note:

La forêt de Belovezhskaya Pushcha/Bialowieza (Bélarus/Pologne)

Parc national de Pirin (Bulgarie)

Réserve de faune du Dja (Cameroun)

Parc national du Gros Morne (Canada)

Parcs des Rocheuses canadiennes (Canada) 

Parc national de la Comoé (Côte d'Ivoire)

Iles Galapagos (Equateur)

Parc national de Komodo (Indonésie)

Parc national de Lorentz (Indonésie)

Parc national /Forêt naturelle du Mont Kenya (Kenya)

Te Wahipounamu - Zone sud-ouest de la Nouvelle-Zélande (Nouvelle-Zélande)

Sanctuaire de l'oryx arabe (Oman)

Parc national de Huascaran (Pérou)

Delta du Danube (Roumanie)

Lac Baïkal (Fédération de Russie)

Parc national du Niokolo-Koba (Sénégal)

Parc national de Doñana (Espagne)

Réserve forestière de Sinharaja (Sri Lanka)

Forêt impénétrable de Bwindi (Ouganda)

Ile de Gough (Royaume-Uni)

Zone de conservation de Ngorongoro et Parc national de Serengeti (République-Unie de Tanzanie)

Baie d'Ha-Long (Viet Nam)

Mosi-oa-Tunya/Chutes Victoria (Zambie/Zimbabwe)

Le Bureau pourrait souhaiter adopter la décision suivant et la transmettre au Comité pour en prendre note:

"Le Bureau prend note avec préoccupation des rapports concernant ce site. Le Bureau demande à l'Etat partie d'envisager d'inviter une mission de suivi à se rendre sur ce site en 2001."

Année du rapport : 2000
Sénégal
Date d'inscription : 1981
Catégorie : Naturel
Critères : (x)
Liste en péril (dates) : 2007-présent
Documents examinés par le Comité
arrow_circle_right 24COM (2000)
Exports

* : Les menaces mentionnées sont présentées par ordre alphabétique ; cet ordre ne constitue nullement un classement selon l’importance de leur impact sur le bien. De plus, elles sont présentées de manière indifférenciée, que le bien soit menacé par un danger prouvé, précis et imminent (« péril prouvé ») ou confronté à des menaces qui pourraient avoir des effets nuisibles sur sa valeur universelle exceptionnelle (« mise en péril »).

** : Tous les rapports de mission ne sont pas toujours disponibles électroniquement.


top