Faites une recherche à travers les informations du Centre du patrimoine mondial.

Isthme de Courlande

Fédération de Russie, Lituanie
Facteurs affectant le bien en 2014*
  • Erosion et envasement / dépôt
  • Infrastructures de transport de surface
  • Pétrole/gaz
Facteurs* affectant le bien identifiés dans les rapports précédents
  • Risque de pollution lié à l’exploitation par la Fédération de Russie du champ pétrolifère D-6 en mer Baltique ;
  • Absence de coopération bilatérale entre la Lituanie et la Fédération de Russie, notamment pour l’étude d’impact environnemental conjointe du projet D-6 ;
  • Impacts d’une fuite accidentelle d’eaux usées à la station de traitement des eaux de Klaïpeda (Lituanie) ;
  • Nouvelles constructions et constructions susceptibles d’être illégales ;
  • Érosion des dunes de sable ;
  • Possible création d’une zone économique touristique à Kaliningrad.
Assistance internationale : demandes reçues pour le bien jusqu'en 2014
Demandes approuvées : 3 (de 1998-2002)
Montant total approuvé : 85 000 dollars E.U.
2002 On site information Centre for the Curonian Spit (Approuvé)   20 000 dollars E.U.
2000 Emergency assistance for the protection of the ... (Approuvé)   50 000 dollars E.U.
1998 International Seminar on the preparation of a ... (Approuvé)   15 000 dollars E.U.
Missions sur le bien jusqu'en 2014**

Août 2001 : mission conjointe Centre du patrimoine mondial/ICOMOS/UICN ; novembre 2003 : mission du Centre du patrimoine mondial ; juillet 2009 : mission de conseil technique ICOMOS/UICN (invitée par la Lituanie) ; décembre 2010 : mission conjointe de suivi réactif Centre du patrimoine mondial/ICOMOS ; mars 2013 : mission de conseil ICOMOS.

 

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2014

Le 31 janvier 2014, un rapport sur l’état de conservation a été soumis par l’État partie de la Fédération de Russie ; le 6 février 2014, un rapport sur l’état de conservation a été soumis par l’État partie de Lituanie. Les deux rapports sont disponibles à https://whc.unesco.org/fr/list/994/documents/. Ces rapports répondent à certaines des demandes du Comité à sa 36e session en 2012 et comprennent des informations sur les améliorations constatées ainsi que les progrès envisagés :

  • Constructions illégales en Lituanie : en 2013, une construction imposante a été démolie à Juodkrantė et on dénombre sept autres cas d’annulation ou de démolition de constructions dans la partie lituanienne du bien ; aucun nouveau cas de construction illégale n’a été rapporté aux autorités.
  • Coopération entre les parcs nationaux lituanien et russe : en mars 2013, un séminaire conjoint a été organisé avec un expert de l’ICOMOS pour traiter de la gestion de l’ensemble du paysage culturel du bien. Suite aux recommandations avalisées lors du séminaire, un travail de conception d’un plan conjoint de gestion du bien a commencé. Un programme conjoint pour 2013-2015 a aussi été élaboré pour les deux parcs nationaux.
  • Réglementation du Parc national, Fédération de Russie : en novembre 2012, la nouvelle réglementation a été approuvée. Elle définit les droits et devoirs du Parc national et détermine ses limites, qui comprennent maintenant les villages de Lesnoï, Rybachiy et Morskoje ; elle réglemente également les activités sociales et économiques au sein du Parc national.
  • Terminal de gaz naturel liquéfié, Lituanie : les travaux concernant ce terminal (situé hors du bien) ont commencé, mais les études d’impact demandées par le Comité avant le début des travaux n’ont pas été transmises.
  • Projet de pont et de développement portuaire à Klaipėda, Lituanie : début 2014, le Ministère des Transports et des Communications (Lituanie) a mis en place un groupe de travail pour étudier le développement du port de Klaipėda et pour évaluer la construction d’un pont vers l’Isthme de Courlande. Le 23 janvier 2014, le conseil municipal de Neringa a avalisé un protocole de décision en faveur du pont. Aucun détail supplémentaire n’a été fourni.

Le 7 avril 2014, l’État partie de la Fédération de Russie a soumis une lettre au Centre du patrimoine mondial exprimant ses préoccupations quant aux possibles impacts négatifs que le projet de pont pourrait avoir sur la Valeur Universelle Exceptionnelle (VUE) du bien. Le Centre du patrimoine mondial a demandé des informations à l’État partie de Lituanie le 14 avril 2014, mais aucune réponse n’a été reçue au moment de la rédaction de ce document. Des informations supplémentaires sur le projet de pont sont disponibles sur le site web du Port de Klaipėda à : http://www.portofklaipeda.lt/news/9962/577/Representatives-of-Chinese-company-China-Road-and-Bridge-Corporation-visited-Klaipeda-port/d,archyve et http://www.portofklaipeda.lt/outer-deep-sea-port. Ces sites web mettent en évidence des projets de port en eau profonde au nord du bien et un grand pont suspendu reliant le continent à l’Isthme et selon toute vraisemblance au nouveau port.

Analyse et Conclusion du Centre du patrimoine mondial et des Organisations consultatives en 2014

La collaboration constante entre les deux parcs nationaux est accueillie favorablement, et particulièrement l’accord visant à élaborer un plan de gestion pour l’ensemble du bien transnational et à suivre les autres conclusions du séminaire conjoint organisé en mars 2013. L’on félicite également les mesures efficaces prises en Lituanie pour retirer les permis de construire illégaux et assurer la démolition de structures éminemment visibles comme le restaurant de Juodkrantė.

Un nouveau cadre a été établi pour le parc national russe, qui réglementera les activités sociales et économiques au sein du parc. Cela devrait permettre d’éviter les projets de développement à la fois importants et inadaptés, et d’encourager plutôt le développement durable. L’inclusion de trois villages au sein des limites du parc renforcera également les liens entre la communauté locale et le paysage.

Le manque apparent de concertation sur les projets de développement d’un nouveau port et d’un pont à Klaipėda est un motif de préoccupation, particulièrement en raison du fait que les informations publiquement disponibles suggèrent que ces projets ont été mûrement réfléchis depuis plusieurs années. La précipitation apparente avec laquelle l’approbation de principe pour la construction d’un pont semble avoir été donnée, avant même la soumission d’études d’impact ou de projets détaillés pour évaluation, est également profondément préoccupante. Il est par conséquent recommandé que le Comité demande à l’État partie d’inviter une mission de suivi réactif sur le bien, mission qui devrait être organisée dès que possible.

Bien que le pont se situerait dans le périmètre du bien et que le port jouxterait seulement la limite du bien, chacun de ces deux aménagements pourrait avoir des répercussions majeures sur le bien, déjà très fragilisé, au-delà même de leur impact visuel. Le pont permettrait en effet l’accès non réglementé à l’Isthme, tandis que le port pourrait avoir un impact sur les courants marins et le mouvement des vagues, ce qui pourrait davantage déstabiliser les dunes. Il est recommandé que le Comité demande à l’État partie de suspendre les travaux pour ces deux projets, et ce jusqu’à ce qu’une évaluation complète de l’ensemble des projets de développement pour la région de Klaipėda et de leur impacts potentiels sur le bien ait été menée.

On notera également que les travaux sur le terminal de gaz naturel liquéfié ont commencé en dépit du fait qu’aucune des évaluations d’impact demandées par le Comité n’ait été menée. Ainsi, le développement de ces projets semble indiquer que la gestion de la partie du bien située à Klaipėda n’est pas conforme à la gestion positive qui prévaut maintenant au sein des deux parcs nationaux, ce qui constitue un sujet de préoccupation qui devrait être pris en compte à l’occasion d’une mission de suivi réactif.

Décisions adoptées par le Comité en 2014
38 COM 7B.28
Isthme de Courlande (Fédération de Russie / Lituanie) (C 994)

Le Comité du patrimoine mondial,

  1. Ayant examiné le document WHC-14/38.COM/7B.Add,
  2. Rappelant la décision 36 COM 7B.78, adoptée à sa 36e session (Saint-Pétersbourg, 2012),
  3. Accueille favorablement la collaboration constante entre les deux parcs nationaux et l’engagement visant à élaborer un plan de gestion transnational pour le bien, ainsi que le renforcement récent de la réglementation au sein du parc national russe visant à soutenir le développement durable au sein du bien ;
  4. Accueille également favorablement les progrès importants accomplis en Lituanie pour endiguer et remédier aux développements illégaux;
  5. Exprime toutefois sa préoccupation quant au fait que les travaux sur le terminal de gaz naturel liquéfié des environs de Klaipėda ont été approuvés et commencés bien qu’aucune évaluation d’impact n’ait été fournie, en dépit de ses demandes précédentes, et réitère sa demande à l’État partie de Lituanie de mener des évaluations d’impact complètes (évaluations stratégiques environnementale et d’impact sur le patrimoine) afin d’étudier les impacts potentiels sur la Valeur universelle exceptionnelle (VUE) du bien ; ces évaluations devraient être transmises au Centre du patrimoine mondial, conformément au paragraphe 172 des Orientations;
  6. Exprime sa vive préoccupation quant au fait qu’un accord de principe semble avoir été donné pour la construction d’un grand pont suspendu traversant le lagon et reliant Klaipėda à l’Isthme, cette structure pouvant avoir un impact visuel considérable et affecter la gestion du trafic sur l’Isthme ;
  7. Comprend que le pont pourrait faire partie d’un projet plus large visant à développer un port en eau profonde à Klaipėda, ce qui pourrait avoir un impact sur la stabilité des dunes, et note avec regret qu’aucune information précise sur l’un ou l’autre projet n’a été transmise au Centre du patrimoine mondial, à l’encontre des prescriptions du paragraphe 172 des Orientations;
  8. Demande à l’État partie de Lituanie de suspendre les travaux pour les deux projets jusqu’à ce que des précisions complètes aient été transmises, y compris des évaluations d’impact détaillées (évaluations stratégiques environnementale et d’impact sur le patrimoine) permettant d’apprécier les impacts potentiels sur le bien ;
  9. Demande également à l’État partie de Lituanie d’inviter une mission ICOMOS de suivi réactif sur le bien en 2014 pour étudier les projets de pont et de port ainsi que le projet de terminal de gaz naturel liquéfié ;
  10. Demande en outre aux États parties de soumettre au Centre du patrimoine mondial, d’ici le 1er février 2015, un rapport d’avancement sur la mise en œuvre des points ci-dessus mentionnés et, d’ici le 1er décembre 2015, un rapport actualisé sur l’état de conservation du bien et la mise en œuvre des points ci-dessus mentionnés pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 40e session en 2016, les deux rapports incluant un résumé exécutif d’une page.
38 COM 8E
Adoption des Déclarations Rétrospectives de Valeur Universelle Exceptionnelle

Le Comité du patrimoine mondial,

  1. Ayant examiné le document WHC-14/38.COM/8E,
  2. Félicite les États Parties pour l’excellent travail accompli dans l’élaboration de Déclarations rétrospectives de valeur universelle exceptionnelle pour les biens du patrimoine mondial dans leurs territoires ;
  3. Adopte les Déclarations rétrospectives de valeur universelle exceptionnelle, telles que présentées dans l’Annexe I du Document WHC-14/38.COM/8E, pour les biens du patrimoine mondial suivants :

AMERIQUE LATINE ET CARAIBES :

  • Argentine : Parc national de Los Glaciares; Parcs naturels d’Ischigualasto / Talampaya ; Presqu'île de Valdés ;
  • Belize : Réseau de réserves du récif de la barrière du Belize ;
  • Bolivie : Ville de Potosí ;
  • Brésil : Brasilia ; Centre historique de la ville de Diamantina ; Centre historique de la ville de Goiás ; Centre historique de la ville d'Olinda ; Centre historique de Salvador de Bahia ; Centre historique de São Luís ; Sanctuaire du Bon Jésus à Congonhas ; Ville historique d'Ouro Preto ;
  • Colombie : Parc national de Los Katíos ;
  • Costa Rica / Panama : Réserves de la cordillère de Talamanca-La Amistad / Parc national La Amistad ;
  • Cuba : Centre historique urbain de Cienfuegos ; Château de San Pedro de la Roca, Santiago de Cuba ; Paysage archéologique des premières plantations de café du sud-est de Cuba ; Vallée de Viñales ;
  • Guatemala : Parc national de Tikal ;
  • Panama : Fortifications de la côte caraïbe du Panama : Portobelo, San Lorenzo ; Parc national de Coiba et sa zone spéciale de protection marine ;
  • République dominicaine : Ville coloniale de Saint-Domingue ;
  • Suriname : Centre ville historique de Paramaribo ; Réserve naturelle du Suriname central ;

ASIE ET PACIFIQUE :

  • Chine : Région d'intérêt panoramique et historique de Wulingyuan ;
  • Japon : Mémorial de la paix d'Hiroshima (Dôme de Genbaku) ; Monuments historiques de l'ancienne Nara ; Sites Gusuku et biens associés du royaume des Ryukyu ; Villages historiques de Shirakawa-go et Gokayama ;
  • Sri Lanka : Réserve forestière de Sinharaja ;
  • Viet Nam : Ensemble de monuments de Huê ; Vieille ville de Hoi An ;

EUROPE ET AMERIQUE DU NORD :

  • Albanie : Butrint ;
  • Allemagne : Abbaye et Altenmünster de Lorsch ; Cathédrale Sainte-Marie et église Saint-Michel d'Hildesheim ; Châteaux d'Augustusburg et de Falkenlust à Brühl ; Châteaux et parcs de Potsdam et Berlin ; Collégiale, château et vielle ville de Quedlinburg ; Complexe industriel de la mine de charbon de Zollverein à Essen ; Église de pèlerinage de Wies ; Île monastique de Reichenau ; La Wartburg ; Le Bauhaus et ses sites à Weimar et Dessau ; Le royaume des jardins de Dessau-Wörlitz ; Monuments commémoratifs de Luther à Eisleben et Wittenberg ; Résidence de Wurtzbourg avec les jardins de la Cour et la place de la Résidence ; Usine sidérurgique de Völklingen ;
  • Allemagne / Pologne : Parc de Muskau / Parc Mużakowski ;
  • Arménie : Monastère de Gherart et la Haute vallée de l’Azat ;
  • Autriche : Ligne de chemin de fer de Semmering ; Paysage culturel de la Wachau ;
  • Azerbaïdjan : Cité fortifiée de Bakou avec le palais des Chahs de Chirvan et la tour de la Vierge ;
  • Belgique : Cathédrale Notre-Dame de Tournai ; Complexe Maison-Ateliers-Musée Plantin-Moretus ; Habitations majeures de l'architecte Victor Horta (Bruxelles) ; Minières néolithiques de silex de Spiennes (Mons) ;
  • Biélorussie / Estonie / Finlande / Lettonie / Lituanie / Moldavie / Norvège / Fédération de Russie / Suède / Ukraine : Arc géodésique de Struve ;
  • Bosnie-Herzégovine : Quartier du Vieux pont de la vieille ville de Mostar ;
  • Chypre : Paphos ;
  • Danemark : Fjord glacé d’Ilulissat ;
  • Espagne : Architecture mudéjare d’Aragon ; Cathédrale de Burgos ; Centre historique de Cordoue ; Chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle ; Ensemble archéologique de Mérida ; Monastère de Poblet ; Monastère et site de l'Escurial (Madrid) ; Monastère royal de Santa María de Guadalupe ; Monuments d’Oviedo et du royaume des Asturies ; Œuvres d’Antoni Gaudí ; San Cristóbal de la Laguna ; Vieille ville d'Ávila avec ses églises extra-muros ; Vieille ville de Caceres ; Vieille ville de Saint-Jacques-de-Compostelle ; Vieille ville de Salamanque ; Vieille ville de Ségovie et son aqueduc ;
  • États-Unis d’Amérique : Independence Hall ; La culture chaco ; Monticello et Université de Virginie à Charlottesville ; Parc national de Mesa Verde ; Site historique d'Etat des Cahokia Mounds ; Statue de la Liberté ;
  • Fédération de Russie / Mongolie : Bassin d’Ubs Nuur ;
  • Fédération de Russie : Centre historique de la ville de Yaroslavl ; Église de l'Ascension à Kolomenskoye ; Kizhi Pogost ;
  • Finlande : Ancienne Rauma ; Forteresse de Suomenlinna ; Site funéraire de l'âge du bronze de Sammallahdenmäki ; Usine de traitement du bois et de carton de Verla ; Vieille église de Petäjävesi ;
  • Géorgie : Haut Svaneti ; Monuments historiques de Mtskheta ;
  • Islande : Parc national de Þingvellir ;
  • Italie / Saint-Siège : Centre historique de Rome, les biens du Saint-Siège situés dans cette ville bénéficiant des droits d'extra-territorialité et Saint-Paul-hors-les-Murs ;
  • Italie : Centre historique de Florence ; Centre historique de Naples ; Ferrare, ville de la Renaissance, et son delta du Pô ; Jardin botanique (Orto botanico), Padoue ;
  • Lituanie / Fédération de Russie : Isthme de Courlande ;
  • Lituanie : Site archéologique de Kernavė (Réserve culturelle de Kernavė) ;
  • Malte : Hypogée de Hal Safliéni ; Temples mégalithiques de Malte ; Ville de La Valette ;
  • Monténégro : Contrée naturelle et culturo-historique de Kotor ;
  • Norvège : Fjords de l’Ouest de la Norvège – Geirangerfjord et Nærøyfjord ; Vegaøyan – Archipel de Vega ;
  • Pays-Bas : Zone historique de Willemstad, centre ville et port, Curaçao ;
  • Pologne : Centre historique de Varsovie ; Halle du Centenaire de Wroclaw ;
  • Portugal : Centre historique d'Évora ; Monastère d'Alcobaça ; Monastère des Hiéronymites et tour de Belém à Lisbonne ; Paysage viticole de l’île du Pico ;
  • Royaume-Uni de Grande Bretagne et d’Irlande du Nord : Île d'Henderson ; Îles de Gough et Inaccessible ; Ville historique de St George et les fortifications associées, aux Bermudes ;
  • Saint-Siège : Cité du Vatican ;
  • Slovaquie : Réserve de conservation de la ville de Bardejov ; Vlkolínec ;
  • Slovénie : Grottes de Škocjan ;
  • Turquie : Hattousa : la capitale hittite ; Site archéologique de Troie ; Ville de Safranbolu ; Xanthos-Letoon ;
  • Ukraine : Kiev : cathédrale Sainte-Sophie et ensemble des bâtiments monastiques et laure de Kievo-Petchersk ;
4.  Décide que les Déclarations rétrospectives de valeur universelle exceptionnelle des biens du patrimoine mondial en péril seront passées en revue par les Organisations consultatives en priorité ;
5.  Décide également que, compte tenu du grand nombre de Déclarations rétrospectives de valeur universelle exceptionnelle à examiner, l’ordre dans lequel elles seront passées en revue par les Organisations consultatives suivra le deuxième cycle de soumission de Rapports périodiques, tel que :
  • biens du patrimoine mondial dans les États arabes,
  • biens du patrimoine mondial en Afrique,
  • biens du patrimoine mondial en Asie et Pacifique,
  • biens du patrimoine mondial en Amérique latine et aux Caraïbes,
  • biens du patrimoine mondial en Europe et Amérique du Nord ;
6.  Prend note que le Centre du patrimoine mondial a lancé le processus d'harmonisation de l'ensemble des sous-titres dans les Déclarations adoptées de valeur universelle exceptionnelle et, le cas échéant, reflète les modifications de noms des biens du patrimoine mondial dans le texte des Déclarations comme requis par le Comité lors de sa 37e session, et demande au Centre du patrimoine mondial de mettre à jour également la taille de la propriété et/ou de sa zone tampon, le cas échéant, à la suite des décisions ultérieures du Comité du patrimoine mondial concernant des modifications mineures de limites 
7.  Demande aux États parties de fournir un soutien au Centre du patrimoine mondial pour la traduction des Déclarations adoptées de valeur universelle exceptionnelle vers l’anglais ou le français selon les cas, et demande finalement au Centre de publier les versions dans les deux langues sur son site Internet.

Projet de décision :   38 COM 7B.28

Le Comité du patrimoine mondial,

  1.   Ayant examiné le document WHC-14/38.COM/7B.Add,
  2.   Rappelant la décision 36 COM 7B.78, adoptée à sa 36e session (Saint-Pétersbourg, 2012),
  3.   Accueille favorablement la collaboration constante entre les deux parcs nationaux et l’engagement visant à élaborer un plan de gestion transnational pour le bien, ainsi que le renforcement récent de la réglementation au sein du parc national russe visant à soutenir le développement durable au sein du bien ;
  4.   Accueille également favorablement les progrès importants accomplis en Lituanie pour endiguer et remédier aux développements illégaux;
  5.   Exprime toutefois sa préoccupation quant au fait que les travaux sur le terminal de gaz naturel liquéfié des environs de Klaipėda ont été approuvés et commencés bien qu’aucune évaluation d’impact n’ait été fournie, en dépit de ses demandes précédentes, et réitère sa demande à l’État partie de Lituanie de mener des évaluations d’impact complètes (évaluations stratégiques environnementale et d’impact sur le patrimoine) afin d’étudier les impacts potentiels sur la Valeur universelle exceptionnelle (VUE) du bien ; ces évaluations devraient être transmises au Centre du patrimoine mondial, conformément au paragraphe 172 des Orientations ;
  6.   Exprime sa vive préoccupation quant au fait qu’un accord de principe semble avoir été donné pour la construction d’un grand pont suspendu traversant le lagon et reliant Klaipėda à l’Isthme, cette structure pouvant avoir un impact visuel considérable et affecter la gestion du trafic sur l’Isthme ;
  7.   Comprend que le pont pourrait faire partie d’un projet plus large visant à développer un port en eau profonde à Klaipėda, ce qui pourrait avoir un impact sur la stabilité des dunes, et note avec regret qu’aucune information précise sur l’un ou l’autre projet n’a été transmise au Centre du patrimoine mondial, à l’encontre des prescriptions du paragraphe 172 des Orientations ;
  8.   Demande à l’État partie de Lituanie de suspendre les travaux pour les deux projets jusqu’à ce que des précisions complètes aient été transmises, y compris des évaluations d’impact détaillées (évaluations stratégiques environnementale et d’impact sur le patrimoine) permettant d’apprécier les impacts potentiels sur le bien ;
  9.   Demande également à l’État partie de Lituanie d’inviter une mission ICOMOS de suivi réactif sur le bien en 2014 pour étudier les projets de pont et de port ainsi que le projet de terminal de gaz naturel liquéfié ;
  10.   Demande en outre aux États parties de soumettre au Centre du patrimoine mondial, d’ici le 1er février 2015, un rapport d’avancement sur la mise en œuvre des points ci-dessus mentionnés et, d’ici le 1er février 2016, un rapport actualisé sur l’état de conservation du bien et la mise en œuvre des points ci-dessus mentionnés pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 40e session en 2016, les deux rapports incluant un résumé exécutif d’une page.
Année du rapport : 2014
Lituanie Fédération de Russie
Date d'inscription : 2000
Catégorie : Culturel
Critères : (v)
Documents examinés par le Comité
arrow_circle_right 38COM (2014)
Exports

* : Les menaces mentionnées sont présentées par ordre alphabétique ; cet ordre ne constitue nullement un classement selon l’importance de leur impact sur le bien. De plus, elles sont présentées de manière indifférenciée, que le bien soit menacé par un danger prouvé, précis et imminent (« péril prouvé ») ou confronté à des menaces qui pourraient avoir des effets nuisibles sur sa valeur universelle exceptionnelle (« mise en péril »).

** : Tous les rapports de mission ne sont pas toujours disponibles électroniquement.


top