Faites une recherche à travers les informations du Centre du patrimoine mondial.

Fortifications de la côte caraïbe du Panama : Portobelo, San Lorenzo

Panama
Facteurs affectant le bien en 2001*
  • Identité, cohésion sociale, modifications de la population locale / des communautés
  • Impacts des activités touristiques / de loisirs des visiteurs
Facteurs* affectant le bien identifiés dans les rapports précédents
  • Accroissement de la population et infrastructure déficiente
  • Plus d'attention nécessaire sur la conservation des pierres
  • Impacts d’une augmentation prévue du nombre de touristes et dégradation des sites
Assistance internationale : demandes reçues pour le bien jusqu'en 2001
Demandes approuvées : 4 (de 1980-1993)
Montant total approuvé : 76 800 dollars E.U.
1993 Financial contribution for the services of 2 ... (Approuvé)   14 000 dollars E.U.
1992 Financial contribution for the monitoring of 5 cultural ... (Approuvé)   3 300 dollars E.U.
1986 Assist the authorities in preparing a request of ... (Approuvé)   6 500 dollars E.U.
1980 Equipment and expert mission for the fortifications on ... (Approuvé)   53 000 dollars E.U.
Missions sur le bien jusqu'en 2001**

1993: mission d'expert; novembre 2001: mission conjointe UNESCO / ICOMOS de suivi 

Information présentée au Bureau du Comité du patrimoine mondial en 2001

Précédents débats :
Vingt-quatrième session du Comité (paragraphe VIII.39 ; Annexe X page 130).

Questions principales : Pas de préparation en prévision de l’augmentation prévisible du nombre de touristes et dégradation des sites du fait de l’absence de toute gestion.

Nouvelles informations : A la suite du rapport de l’ICOMOS sur l’état de conservation précaire du site et l’absence de gestion, la vingt-quatrième session extraordinaire du Bureau a demandé à l’Etat partie de lui adresser un rapport d’ici le 15 avril 2001. Lors de la rédaction du  présent document, aucun rapport n’avait été reçu par le Centre du patrimoine mondial.

Le Fonds mondial des monuments a fait état d’une collaboration avec le programme Surveillance et évaluation de la biodiversité de la Smithsonian Institution pour constituer un partenariat institutionnel en vue d’étudier les possibilités de travail commun sur le terrain et de planification intégrée de la conservation pour les sites dont les ressources culturelles et naturelles sont en péril. En étroite collaboration avec les organes gouvernementaux et non gouvernementaux panaméens, le site « jumeau » de Portobelo – San Lorenzo a été choisi comme projet pilote. Ce projet, qui durera 14 à 18 mois, a pour but de définir et de mettre en œuvre des interventions physiques urgentes à petite échelle pour contrer les principales menaces qui pèsent sur l’environnement bâti, et d’approfondir la connaissance des écosystèmes qui entourent les forts. Ces activités devraient réduire les fortes pressions que fait subir l’urbanisation à ces deux sites et qui pourraient être aggravées par un programme d’escale pour bateaux de croisière centré sur Colon, programme intitulé « Colon 2000 », pour lequel le gouvernement a récemment passé un accord avec plusieurs compagnies de croisières.

Action requise

Le Bureau pourrait souhaiter étudier les informations qui seront fournies/pourront être disponibles au moment de sa session et prendre une décision en conséquence.

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2001

Le Bureau, à sa vingt-cinquième session, a demandé une mission de suivi ICOMOS/UNESCO qui sera finalement organisée en novembre 2001. Les résultats de cette mission seront communiqués à la vingt-cinquième session extraordinaire du Bureau.

Décisions adoptées par le Comité en 2001
25 BUR V.248
Fortifications de la côte caraïbe du Panamá : Portobelo – San Lorenzo (Panamá)

V.248     Le Bureau a noté que les autorités avaient soumis pendant sa session des rapports sur l’état de conservation et la gestion du site. Il a demandé au Secrétariat et à l’ICOMOS d’étudier les rapports et de les considérer dans le contexte d’une mission commune UNESCO-ICOMOS qui devrait être entreprise sur le site afin d’évaluer son état de conservation et sa gestion. Le rapport de la mission doit être soumis à la vingt-cinquième session extraordinaire du Bureau pour examen.

Le Bureau pourrait souhaiter étudier les informations qui seront fournies lors de sa session et prendre la décision appropriée à cet égard.

Année du rapport : 2001
Panama
Date d'inscription : 1980
Catégorie : Culturel
Critères : (i)(iv)
Liste en péril (dates) : 2012-présent
Exports

* : Les menaces mentionnées sont présentées par ordre alphabétique ; cet ordre ne constitue nullement un classement selon l’importance de leur impact sur le bien. De plus, elles sont présentées de manière indifférenciée, que le bien soit menacé par un danger prouvé, précis et imminent (« péril prouvé ») ou confronté à des menaces qui pourraient avoir des effets nuisibles sur sa valeur universelle exceptionnelle (« mise en péril »).

** : Tous les rapports de mission ne sont pas toujours disponibles électroniquement.


top