Faites une recherche à travers les informations du Centre du patrimoine mondial.

Parc national des Everglades

États-Unis d'Amérique
Facteurs affectant le bien en 2001*
  • Habitat
  • Infrastructures hydrauliques
  • Pollution des eaux de surface
  • Production de semences
  • Tempêtes
  • Zones industrielles
Facteurs* affectant le bien identifiés dans les rapports précédents
  • Développement agricoles, industriels et urbains affectant les systèmes naturels;
  • Pollution des eaux (engrais et mercure);
  • Ouragan en août 1992
Assistance internationale : demandes reçues pour le bien jusqu'en 2001
Demandes approuvées : 0
Montant total approuvé : 0 dollars E.U.
Missions sur le bien jusqu'en 2001**

mai 1999 : visite du site par le Centre du patrimoine mondial

Information présentée au Bureau du Comité du patrimoine mondial en 2001

Précédents débats :
Vingt-quatrième session du Comité – paragraphe VIII.15
Vingt-quatrième session ordinaire du Bureau – paragraphe IV.14

Action requise

Le Bureau pourrait souhaiter étudier les nouvelles informations qui pourraient être disponibles lors de sa session et prendre les décisions appropriées.

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2001

Questions essentielles :

Acquisition de terrain et autres mesures de réhabilitation pour maintenir l’intégrité de l’écosystème de zones humides et les valeurs de patrimoine mondial. Elaboration d’un plan de suivi avec des repères et des indicateurs pouvant orienter les décisions du Comité quant au retrait du site de la Liste du patrimoine mondial en péril.

Nouvelles informations :

L’UICN se félicite des diverses initiatives que l’Etat partie a lancées pour améliorer la conservation du site. Les efforts de l’Etat partie, de l’UICN et du Centre pour planifier les réunions et les communications afin de discuter et d’élaborer des plans d’action pour les deux sites, qui pourraient inclure des repères et les conditions de leur retrait possible de la Liste du patrimoine mondial en péril, ont malheureusement été affectés par les événements qui se sont déroulés aux Etats-Unis en septembre 2001 et leurs répercussions au niveau mondial. Le Centre et l’UICN poursuivront leurs efforts à cet égard, en concertation avec l’Etat partie, et rendront compte des progrès accomplis à la session du Comité.

Décisions adoptées par le Comité en 2001
25 BUR V.60-61
Parc national des Everglades (USA)

V.60       Le Bureau a été informé que l’État partie a présenté un rapport détaillé sur l’état de conservation de ce site, mettant à jour l’état des mesures prises durant le premier semestre 2001. Le rapport fait ressortir les points suivants :

  • Les modifications structurelles et l’acquisition de terrains essentiels - jugées indispensables à la restauration de la périphérie du Parc - progressent de manière satisfaisante et facilitent l’écoulement d’un volume d’eau supérieur à travers les marécages au nord-est de la Baie de Floride. Depuis 1994, le sud de la Floride a connu, dans l’ensemble, une plus forte humidité qui entraîne une réduction de la salinité et une prolifération d’algues ; cette tendance laisse supposer que la restauration des flux hydrauliques à travers le Parc pourrait aboutir à la restauration effective de l’équilibre écologique de toute la Baie de Floride. Cependant, les cycles de saison sèche antérieurs et l’arrivée tardive des précipitations ont favorisé les périodes de sécheresse les plus importantes qu’ait connu le sud de la Floride et ont exigé de restreindre la consommation d’eau. La durée de ces conditions de sécheresse et leur impact sur la Baie de Floride sont encore méconnus. La connaissance et l’évaluation des impacts d’apports d’eau supplémentaires sur l’écologie du Parc risquent aussi d’être soumis à un processus à long terme.
  • Le Génie de l’Armée de terre des États-Unis a fait une évaluation d’impact environnemental et a signé le Registre de décision pour traiter l’impact des crues qui s’étendent sur 13,60 kilomètres carrés de terrains résidentiels et agricoles à l’est de la limite orientale du Parc. La décision représente un compromis entre tous les acteurs, dont plusieurs agences fédérales, et elle équilibre les objectifs de restauration de l’environnement du projet de modification des apports en eau prescrit par le Congrès, tout en minimisant l’impact des crues sur les habitations et les exploitations agricoles implantées sur ces 13,60 kilomètres carrés. Le Congrès a versé 62 millions de dollars EU pour couvrir les frais du Registre de décision pour l’année en cours.
  • Le 3 novembre 2000, le Congrès a voté à une écrasante majorité le Plan global de restauration des Everglades (CERP) qui s’inscrit dans le cadre de la loi sur le développement des ressources en eau. Le projet de loi a été adopté le 11 décembre 2000, sous la cote de droit public 106-541. Le plan conceptuel dont le coût est estimé à 7,8 milliards de dollars EU, ne sera pas achevé avant 36 ans. La loi prévoit une première autorisation de crédit de 1,4 milliard de dollars EU pour la mise en œuvre de quatre projets de haute technologie concernant le stockage de l’eau, y compris la mise en réserve et la récupération des eaux aquifères, les réservoirs enterrés, la gestion des infiltrations des canaux, le recyclage des eaux usées, ainsi que onze autres projets. Les rapports doivent être présentés tous les cinq ans au Congrès. Un processus d’évaluation scientifique indépendant réalisé par des pairs est exigé par la loi, la qualité de l’eau étant une préoccupation qui demeure à tous les stades d’évolution du plan.
  • Le 4 juin 2001, le Président Bush a visité le Parc et a confirmé le soutien permanent accordé au CERP. Il a annoncé que son Gouvernement allait demander 219 millions de dollars EU, soit 58 millions de dollars EU de plus qu’au cours de l’exercice fiscal précédent, pour la période allant du 1er octobre 2001 au 30 septembre 2002. Cette augmentation de crédit, si elle est approuvée, amènera près de 50 nouveaux scientifiques et techniciens à participer activement à l’élaboration et à l’exécution des projets du CERP, et assurera que les intérêts des Services des parcs nationaux du sud de la Floride obtiennent toute l’attention requise.
  • En mai 2001, 93 % des autorisations concernant l’acquisition de terrains prévues pour l’expansion du Parc étaient acceptées ou en cours.
  • Les mesures particulières prises pour la conservation du moineau noir du Cap se poursuivent. Une analyse des études réalisées cette année sur le terrain – qui pourrait donner une indication du succès des mesures de conservations appliquées en 2000 - sera prête pour être soumise à la session du Comité.

V.61       Le Bureau a remercié le Gouvernement des États-Unis pour le rapport détaillé soumis et les ressources humaines et techniques consacrées à la mise en place du CERP. Il a demandé au Centre et à l’UICN d’entreprendre une revue détaillée du rapport et de discuter avec l’État partie des étapes à suivre dans les réflexions du Comité en ce qui concerne le suivi de l’état de conservation des Everglades et le calendrier à envisager pour le retrait des Everglades de la Liste du patrimoine mondial en péril. Le Bureau a recommandé que le Centre, l’UICN et l’État partie présentent un rapport d’avancement sur les résultats de l’évaluation complète du rapport et les discussions associées à la session du Comité en Finlande en décembre 2001.

25 COM VIII.57-58
Parc national des Everglades (Etats-Unis d'Amérique)

VIII.57 L'État partie a mis à jour le rapport complet qu'il avait soumis sur ce site lors de la vingt-cinquième session du Bureau. Le Comité a noté les améliorations spécifiques intervenues entre juin et décembre 2001, à savoir :

  • l'augmentation, par rapport à l'année précédente, des fonds affectés pour l'exercice 2002 à la restauration des Everglades atteint 31,4 millions de dollars, soit 37,4 % ;
  • au 31 mai 2001, 52 170 hectares soit 95 % des acquisitions de terrains autorisées ont été déclarés propriété de l'Etat ou font l'objet d'un « Avis d'expropriation » ; il ne reste plus à acquérir que 2 630 hectares environ de l'habitat destiné à l'expansion du Parc ; les fonds nécessaires ont été mis de côté ; 
  • le Plan stratégique des Everglades est désormais disponible sur le site Web : http://www.nps.gov/ever/current/strategicplan/.

VIII.58 En réponse à une demande du Comité concernant l'éventuel retrait prochain du site de la Liste du patrimoine mondial en péril, l'Observateur de l'État partie s'est engagé à en discuter avec les autorités compétentes à Washington D.C. et à informer le Centre du résultat de ces discussions dès que possible.

Compte tenu des nouvelles informations qui doivent être fournies à sa session, le Comité pourrait prendre les décisions appropriées et faire des recommandations soumises à l’étude de l’Etat partie, de l’UICN, du Centre et des autres acteurs.

Année du rapport : 2001
États-Unis d'Amérique
Date d'inscription : 1979
Catégorie : Naturel
Critères : (viii)(ix)(x)
Liste en péril (dates) : 1993-2007, 2010-présent
Exports

* : Les menaces mentionnées sont présentées par ordre alphabétique ; cet ordre ne constitue nullement un classement selon l’importance de leur impact sur le bien. De plus, elles sont présentées de manière indifférenciée, que le bien soit menacé par un danger prouvé, précis et imminent (« péril prouvé ») ou confronté à des menaces qui pourraient avoir des effets nuisibles sur sa valeur universelle exceptionnelle (« mise en péril »).

** : Tous les rapports de mission ne sont pas toujours disponibles électroniquement.


top