Faites une recherche à travers les informations du Centre du patrimoine mondial.

Petra

Jordanie
Facteurs affectant le bien en 2001*
  • Activités de gestion
  • Développement commercial
  • Déchets solides
  • Habitat
  • Infrastructures de transport de surface
  • Système de gestion/plan de gestion
  • Vastes infrastructures et/ou installations touristiques / de loisirs
  • Autres menaces :

    Conservation des antiquités

Facteurs* affectant le bien identifiés dans les rapports précédents
  • impact des nouveaux hôtels en cours de construction à proximité du site du patrimoine mondial de Pétra
  • insuffisance ou l'inexistence des systèmes d'évacuation des eaux usées
  • développement incontrôlé des villages à proximité du site
  • prolifération des commerces
  • conservation insuffisante des antiquités
  • projets de construction ou d'élargissement de route conduisant au site
  • autres atteintes à l'intégrité du site
  • importantes inondations en 1996 (problème résolu) 
Assistance internationale : demandes reçues pour le bien jusqu'en 2001
Demandes approuvées : 3 (de 1987-2001)
Montant total approuvé : 99 500 dollars E.U.
2001 World Heritage Skills Development Workshop for Young ... (Approuvé)   20 000 dollars E.U.
1995 Flash flood control at Petra (Approuvé)   29 500 dollars E.U.
1987 Contribution towards research work on weathering and ... (Approuvé)   50 000 dollars E.U.
Information présentée au Bureau du Comité du patrimoine mondial en 2001

Précédents débats :
Vingt-quatrième session du Bureau (paragraphe numéro IV.68).
Vingt-quatrième session du Comité (paragraphe numéro VIII.38; Annexe X page 129)

Questions principales : Adoption du plan d’exécution

Nouvelles informations :

Le rapport de l’ICOMOS daté de septembre 2000 indique qu’un plan d’exécution pour le parc archéologique de Pétra, élaboré par le US National Park Service grâce aux fonds d’un projet de développement de tourisme de la Banque mondiale, est en cours d’étude par les autorités jordaniennes, en consultation avec les diverses parties concernées.

Une version provisoire de ce plan d’exécution a été examinée lors d’un atelier organisé le 17 janvier 2001 à Amman par le ministère jordanien du Tourisme et des Antiquités. Elle propose un cadre pour la mise en œuvre d’un plan de gestion du site dont le contenu précis reste à définir (mais une grande partie du travail a été effectuée par l’UNESCO en 1995). Ce cadre comporte un organigramme, la description des fonctions, la qualification du personnel à recruter, la politique détaillée de gestion, les règlements du parc et un calendrier de mise en œuvre.

Une évaluation détaillée du projet de plan d’exécution a été présentée par écrit en février 2001 au ministre jordanien du Tourisme et des Antiquités par un groupe de parties prenantes invitées à l’atelier d’Amman, parmi lesquelles un représentant du Bureau régional de l’UNESCO pour la Culture à Amman. Les parties prenantes ont particulièrement apprécié les efforts d’approche intégrée du problème de Pétra et de ses environs, de la conservation des ressources culturelles et naturelles, de la mise en valeur et de l’éducation, de la relation entre le site et les populations locales, en tant que composantes d’une politique globale devant être mise en œuvre par une autorité unique.

D’un autre côté, les parties prenantes observent que le document n’insiste pas assez sur la nécessité de résoudre les conflits de coordination au niveau institutionnel et législatif, ne contient ni estimation des coûts ni plan financier pour sa mise en œuvre, et enfin n’aborde pas suffisamment les difficultés que pose l’identification ou la formation des ressources humaines hautement qualifiées nécessaires pour accomplir une tâche aussi complexe.

En conclusion, les parties prenantes recommandent que les études soient poursuivies pour renforcer le projet de plan d’exécution et trouver des solutions aux problèmes susmentionnés, plus particulièrement dans les trois grands domaines suivants : institutionnel/législatif, financier et ressources humaines.

Action requise
Le Bureau remercie et félicite la Jordanie pour l’élaboration du plan d’exécution en faveur du parc archéologique de Pétra, dont la mise en œuvre constituera un pas décisif vers une gestion et une politique de conservation saines du site. Il recommande que les autorités jordaniennes travaillent en étroite collaboration avec le Centre du patrimoine mondial et les autres parties concernées pour s’assurer que la version finale du plan d’exécution de Pétra prenne en compte les observations ci-dessus avant son adoption par l’Etat partie.
Décisions adoptées par le Comité en 2001
25 BUR V.212-215
Pétra (Jordanie)

V.212     Le Secrétariat a informé le Bureau du contenu du plan d’exécution pour le parc archéologique de Pétra élaboré par une équipe de l’US National Park Service grâce au financement d’un projet de la Banque mondiale. Ce plan d’exécution a été présenté à un groupe d’acteurs, dont l’UNESCO, lors d’un atelier organisé à Amman en janvier 2001. Un exemplaire de ce document a été demandé et obtenu par l’ICOMOS pour consultation.

V.213     Le Bureau a noté que ce plan d’exécution n’est pas la réplique du plan directeur préparé par l’UNESCO en 1996 pour Pétra, mais qu’il est plutôt destiné à offrir un cadre opérationnel pour sa mise en œuvre.

V.214     Le Bureau a pris note des observations du Secrétariat et a recommandé que l’actuel projet soit encore amélioré pour assurer la faisabilité du plan. Le Bureau a constaté, en particulier, que trois aspects du plan d’exécution devaient être traités : 1) le cadre institutionnel/législatif ; 2) la viabilité financière du Parc de Pétra et 3) la nécessité de développer une capacité locale et des ressources humaines suffisantes pour la mise en œuvre  du plan.

V.215     Le Bureau a remercié et félicité les autorités jordaniennes d’avoir élaboré un plan d’exécution pour Pétra, dont la mise en œuvre constituera un pas décisif vers une gestion et une politique de conservation saines du site. Le Bureau a recommandé que les autorités jordaniennes travaillent en étroite collaboration avec le Centre du patrimoine mondial pour s’assurer que la version finale du plan d’exécution de Pétra prenne en compte les observations précitées avant son adoption par l’Etat partie.

Année du rapport : 2001
Jordanie
Date d'inscription : 1985
Catégorie : Culturel
Critères : (i)(iii)(iv)
Documents examinés par le Comité
arrow_circle_right 25COM (2001)
Exports

* : Les menaces mentionnées sont présentées par ordre alphabétique ; cet ordre ne constitue nullement un classement selon l’importance de leur impact sur le bien. De plus, elles sont présentées de manière indifférenciée, que le bien soit menacé par un danger prouvé, précis et imminent (« péril prouvé ») ou confronté à des menaces qui pourraient avoir des effets nuisibles sur sa valeur universelle exceptionnelle (« mise en péril »).

** : Tous les rapports de mission ne sont pas toujours disponibles électroniquement.


top