Faites une recherche à travers les informations du Centre du patrimoine mondial.

Monuments historiques de Mtskheta

Géorgie
Facteurs affectant le bien en 2003*
  • Activités de gestion
  • Habitat
Facteurs* affectant le bien identifiés dans les rapports précédents
  • Etat critique de deux sites archéologiques en particulier (problème résolu) 
  • Bâtiments construits sur le site de la nécropole de Samtavros Veli
  • Dégradation et projets de construction concernant la cathédrale de Svetitskhoveli
Assistance internationale : demandes reçues pour le bien jusqu'en 2003
Demandes approuvées : 3 (de 1997-1999)
Montant total approuvé : 70 500 dollars E.U.
1999 Study and Development of the Mtskheta Heritage and ... (Approuvé)   35 000 dollars E.U.
1999 Implementation of the Masterplan for Mtskheta, Georgia (Approuvé)   19 000 dollars E.U.
1997 Launching of a rehabilitation programme for Mtskheta (Approuvé)   16 500 dollars E.U.
Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2003

Le Comité du patrimoine mondial a vivement incité l’Etat partie de Géorgie à fournir, avant le 1er septembre 2002, un rapport sur les constructions et dégradations sur le site et il a demandé que les autorités invitent une mission UNESCO-ICOMOS sur place. A ce jour, aucun rapport n’a été reçu et dans l’attente de l’invitation officielle par les autorités, les experts choisis par l’ICOMOS et le Centre n’ont pu entreprendre cette mission. 

Décisions adoptées par le Comité en 2003
27 COM 7B.62
Monuments historiques de Mtskheta (Géorgie)

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Rappelant la décision prise à la 26e session du Comité en 2002 (26 COM 21 (b) 46), d'effectuer une mission sur le site et que l'État partie fournisse un rapport,

2. Rappelle à l'État partie ses responsabilités aux termes de la Convention du patrimoine mondial - telles que définies à l'article 6 de ladite Convention - de veiller à la préservation et à la conservation des biens ;

3. Prie instamment le Centre du patrimoine mondial, les organisations consultatives et l'État partie de travailler en étroite coopération afin d'assurer l'organisation d'une mission commune dans les délais impartis et de fournir un rapport détaillé, afin que le Comité du patrimoine mondial puisse examiner l'état de conservation du bien à sa 28e session, en 2004.

Projet de décision : 27 COM 7 (b) 62

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Rappelant la décision prise à la 26e session du Comité (26 COM 21 (b) 46), d’effectuer une mission sur le site et que l’Etat partie fournisse un rapport,

2. Rappelle aux autorités géorgiennes leurs responsabilités aux termes de la Convention du patrimoine mondial – telles que définies à l’article 6 de ladite Convention – de veiller à la préservation et à la conservation des sites ;

3. Prie instamment le Centre et l’Etat partie de travailler en étroite coopération afin d’assurer une organisation de la mission commune dans les délais impartis et demande à l’Etat partie de fournir un rapport détaillé avant le 1er février 2004, pour examen par la 28e session du Comité du patrimoine mondial. 

Année du rapport : 2003
Géorgie
Date d'inscription : 1994
Catégorie : Culturel
Critères : (iii)(iv)
Liste en péril (dates) : 2009-2016
Documents examinés par le Comité
arrow_circle_right 27COM (2003)
Exports

* : Les menaces mentionnées sont présentées par ordre alphabétique ; cet ordre ne constitue nullement un classement selon l’importance de leur impact sur le bien. De plus, elles sont présentées de manière indifférenciée, que le bien soit menacé par un danger prouvé, précis et imminent (« péril prouvé ») ou confronté à des menaces qui pourraient avoir des effets nuisibles sur sa valeur universelle exceptionnelle (« mise en péril »).

** : Tous les rapports de mission ne sont pas toujours disponibles électroniquement.


top