Faites une recherche à travers les informations du Centre du patrimoine mondial.

Lieu de naissance de Jésus : l’église de la Nativité et la route de pèlerinage, Bethléem

Palestine
Facteurs affectant le bien en 2013*
  • Eau (pluie/nappe phréatique)
  • Système de gestion/plan de gestion
  • Autres menaces :

    Travaux de consolidation urgents et nécessaires (toiture, ...)

Menaces pour lesquelles le bien a été inscrit sur la Liste du patrimoine mondial en péril
  • Dégradation du complexe architectural de l’église de la Nativité ;
  • Pression du développement ;
  • Pression du tourisme.
Mesures correctives pour le bien

Non encore identifiées

Calendrier pour la mise en œuvre des mesures correctives
Non encore établi
Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO jusqu'en 2013

Montant total accordé : 723 000 dollars EU de l’Italie (Plan d’action d’urgence 1997-1998 ; Plan de conservation et de gestion 2006-2010).

Assistance internationale : demandes reçues pour le bien jusqu'en 2013
Demandes approuvées : 0
Montant total approuvé : 0 dollars E.U.
Missions sur le bien jusqu'en 2013**
Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2013

L’État partie a soumis le rapport sur l’état de conservation du bien le 21 février 2013, consistant en une brève note sur les services d’entretien et de tourisme, sur la restauration du toit de l’église de la Nativité et sur la préparation d’un plan de conservation et de gestion de la ville historique de Bethléem, déclarée comme « la zone tampon du bien ». Le projet est mentionné comme étant financé par la Commission européenne et mis en œuvre par le Centre pour la préservation du patrimoine culturel (CCHP), la Municipalité de Bethléem et le Ministère du Tourisme et des Antiquités. Le rapport ne précise pas la raison pour laquelle un nouveau plan est en cours de préparation, alors que le « Plan de conservation et de gestion de la zone de Bethléem », établi avec le soutien de l’UNESCO et un financement du Gouvernement italien, est disponible et doit être prochainement publié. Il n’est pas non plus mentionné de système particulier de conservation et de gestion pour le bien lui-même.

S’agissant de la restauration de l’église de la Nativité, l’appel d’offres pour le toit a été publié dans les journaux et est arrivée à échéance le 13 mars 2013, les travaux devant commencer en juin 2013. L’État partie annonce qu’il va demander à l’ICCROM une assistance technique et des conseils pour les travaux de restauration, et qu’il enverra un rapport d’avancement au Centre du patrimoine mondial. Plusieurs photos représentant des dégâts des eaux sont jointes au rapport.

L’État partie annonce qu’une « Charte sur la conservation du patrimoine culturel de Palestine » a été proclamée le 6 février 2013 et qu’elle définit des principes directeurs en matière de conservation.

L’État partie a joint au rapport un document intitulé « Plan directeur du développement touristique de Bethléem »,non daté. Ce document se présente sous forme de descriptif de projet, rédigé à la suite de l’Initiative de plan d’action touristique pour Bethléem lancée le 5 mars 2011.

L’État partie a passé en revue la déclaration de valeur universelle exceptionnelle révisée par l’ICOMOS à partir de la déclaration provisoire adoptée par le Comité du patrimoine mondial dans sa décision 36 COM 8B.5. Cette déclaration sera étudiée par le Comité du patrimoine mondial au point 8 de l’ordre du jour (Document WHC-13/37.COM/8E).

Analyse et Conclusion du Centre du patrimoine mondial et des Organisations consultatives en 2013

Le Centre du patrimoine mondial et les Organisations consultatives prennent note de l’annonce de la préparation d’un nouveau Plan de conservation et de gestion pour la Ville historique de Bethléem et souhaitent recommander au Comité du patrimoine mondial de demander instamment à l’État partie de préparer un plan spécifique pour le bien lui-même – fondé sur sa valeur universelle exceptionnelle – et de le soumettre pour étude aux Organisations consultatives avant son adoption.

Ils prennent également note de la décision de l’État partie de séparer en trois phases le programme de restauration de l’église de la Nativité et de faire actuellement uniquement un appel d’offres pour les travaux de restauration du toit. À cet égard, ils souhaitent souligner, comme l’a montré l’évaluation de l’ICOMOS, la nécessité de concevoir une stratégie globale de conservation pour la réparation et la restauration du monument, avant d’entreprendre les travaux effectifs, et de la soumettre aux Organisations consultatives pour étude.

Le Centre du patrimoine mondial et les Organisations consultatives, tenant compte des défauts révélés par l’évaluation effectuée par l’ICOMOS du bien avant son inscription sur la Liste du patrimoine mondial, recommandent au Comité du patrimoine mondial de demander à l’État partie de définir d’urgence les mesures correctives et l’état de conservation souhaité pour le retrait du bien de la Liste du patrimoine mondial en péril. Cela servirait de base pour planifier toutes les actions futures pour le bien.

Décisions adoptées par le Comité en 2013
37 COM 7A.27
Lieu de naissance de Jésus : l’église de la Nativité et la route de pèlerinage, Bethléem (Palestine) (C 1433)

Le Comité du patrimoine mondial,

1.   Ayant examiné le document WHC-13/37.COM/7A,

2.   Rappelant la décision 36 COM 8B.5 , adoptée à sa 36e session (Saint-Pétersbourg, 2012),

3.   Demande à l’État partie, en consultation avec le Centre du patrimoine mondial et les Organisations consultatives, de développer des propositions de mesures correctives et d’état de conservation souhaité en vue du retrait du bien de la Liste du patrimoine mondial en péril, ainsi qu’un calendrier de mise en œuvre, pour étude par le Comité à sa 38e session en 2014 ;

4.   Rappelle la nécessité de concevoir dès que possible une stratégie globale de conservation de l’église de la Nativité pour servir de guide au projet de restauration ;

5.   Demande également à l’État partie de fournir au Centre du patrimoine mondial, pour examen par les Organisations consultatives selon le paragraphe 172 des Orientations , la stratégie de conservation et les détails du projet de restauration de l’église de la Nativité, notamment concernant le toit pour lequel un appel d’offres a été lancé ;

6.   Prie instamment l’État partie de rédiger un plan spécifique de conservation et de gestion de l’ensemble du bien, incluant des stratégies en matière de tourisme et de contrôle du développement ;

7.   Demande en outre à l’État partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial, d’ici le 1er f évrier 2014 , un rapport actualisé sur l’état de conservation du bien et la mise en œuvre de ce qui précède, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 38e session en 2014 ;

8.   Décide de maintenir le Lieu de naissance de Jésus : l’église de la Nativité et la route de pèlerinage, Bethléem (Palestine) sur la Liste du patrimoine mondial en péril.

37 COM 8B.56
Adoption de Déclarations de valeur universelle exceptionnelle pour les biens du Patrimoine mondial suivant inscrits à la 36e session du Comité du patrimoine mondial (Saint-Pétersbourg, 2012)

Le Comité du patrimoine mondial,

1.  Ayant examiné les documents WHC-13/37.COM/8B.Add.2 et WHC-13/37.COM/8B.Add.2.Corr,

2.  Adopte les Déclarations de valeur universelle exceptionnelle pour les biens du Patrimoine mondial suivant inscrits à la 36e session du Comité du patrimoine mondial (Saint-Pétersbourg, 2012) :

-  Brésil : Rio de Janeiro, paysages cariocas entre les montagnes et la mer ;

-  Inde : Ghâts occidentaux ;

-  Palestine : Lieu de naissance de Jésus : l’église de la Nativité et la route de pèlerinage, Bethléem ;

-  Fédération de Russie : Parc naturel des colonnes de la Lena.

37 COM 8C.2
Mise à jour de la Liste du patrimoine mondial en péril (biens maintenus)

Le Comité du patrimoine mondial,

1.  Ayant examiné les rapports sur l’état de conservation des biens inscrits sur la Liste du patrimoine mondial en péril (WHC-13/37.COM/7A, WHC-13/37.COM/7A.Add et WHC-13/37.COM/7A.Add.2),

2.  Décide de maintenir les biens suivants sur la Liste du patrimoine mondial en péril :

  • Afghanistan, Minaret et vestiges archéologiques de Djam (décision 37 COM 7A.29 )
  • Afghanistan, Paysage culturel et vestiges archéologiques de la vallée de Bamiyan (décision 37 COM 7A.30 )
  • Belize, Réseau de réserves du récif de la barrière du Belize (décision 37 COM 7A.16 )
  • Chili, Usines de salpêtre de Humberstone et de Santa Laura (décision 37 COM 7A.37 )
  • Colombie, Parc national de Los Katíos (décision 37 COM 7A.17 )
  • Côte d'Ivoire, Parc national de la Comoé (décision 37 COM 7A.2 )
  • Côte d'Ivoire / Guinée, Réserve naturelle intégrale du mont Nimba (décision 37 COM 7A.3 )
  • Egypte, Abou Mena (décision 37 COM 7A.23 )
  • États-Unis d'Amérique, Parc national des Everglades (décision  37 COM 7A.15 )
  • Ethiopie, Parc national du Simien (décision 37 COM 7A.10 )
  • Géorgie, Cathédrale de Bagrati et monastère de Ghélati (décision 37 COM 7A.32 )
  • Géorgie, Monuments historiques de Mtskheta (décision 37 COM 7A.33 )
  • Honduras, Réserve de la Biosphère Río Plátano (décision 37 COM 7A.18 )
  • Indonésie, Patrimoine des forêts tropicales ombrophiles de Sumatra (décision 37 COM 7A.14 )
  • Iraq, Assour (Qal'at Cherqat) (décision 37 COM 7A.24 )
  • Iraq, Ville archéologique de Samarra (décision 37 COM 7A.25 )
  • Jérusalem, Vieille ville de Jérusalem et ses remparts (décision 37 COM 7A.26 )
  • Madagascar, Forêts humides de l’Atsinanana (décision 37 COM 7A.11 )
  • Mali, Tombouctou (décision 37 COM 7A.19 )
  • Mali, Tombeau des Askia (décision 37 COM 7A.20 )
  • Niger, Réserves naturelles de l'Aïr et du Ténéré (décision 37 COM 7A.12 )
  • Ouganda, Tombes des rois du Buganda à Kasubi (décision 37 COM 7A.21 )
  • Palestine, Lieu de naissance de Jésus : l’église de la Nativité et la route de pèlerinage, Bethléem (décision 37 COM 7A.27 )
  • Panama, Fortifications de la côte caraïbe du Panama : Portobelo – San Lorenzo (décision 37 COM 7A.36 )
  • Pérou, Zone archéologique de Chan Chan (décision 37 COM 7A.38 )
  • République centrafricaine, Parc national du Manovo-Gounda St Floris (décision 37 COM 7A.1 )
  • République démocratique du Congo, Parc national des Virunga (décision 37 COM 7A.4 )
  • République démocratique du Congo, Parc national de Kahuzi-Biega (décision 37 COM 7A.5 )
  • République démocratique du Congo, Parc national de la Garamba (décision 37 COM 7A.6 )
  • République démocratique du Congo, Parc national de la Salonga (décision 37 COM 7A.7 )
  • République démocratique du Congo, Réserve de faune à okapis (décision 37 COM 7A.8 )
  • République-Unie de Tanzanie, Ruines de Kilwa Kisiwani et de Songo Mnara (décision 37 COM 7A.22 )
  • Royaume-Uni de Grande Bretagne et d'Irlande du Nord, Liverpool – Port marchand (décision 37 COM 7A.35)
  • Sénégal, Parc national du Niokolo-Koba (décision 37 COM 7A.13 )
  • Serbie, Monuments médiévaux au Kosovo (décision 37 COM 7A.34 )
  • Venezuela, Coro et son port (décision 37 COM 7A.39)
  • Yémen, Ville historique de Zabid (décision 37 COM 7A.28 )
Projet de décision:  37 COM 7A.27

Le Comité du patrimoine mondial,

1.  Ayant examiné le document WHC-13/37.COM/7A,

2.  Rappelant la décision 36 COM 8B.5, adoptée à sa 36e session (Saint-Pétersbourg, 2012),

3.  Demande à l’État partie, en consultation avec le Centre du patrimoine mondial et les Organisations consultatives, de développer des propositions de mesures correctives et d’état de conservation souhaité en vue du retrait du bien de la Liste du patrimoine mondial en péril, ainsi qu’un calendrier de mise en œuvre, pour étude par le Comité à sa 38e session en 2014 ;

4.  Rappelle la nécessité de concevoir dès que possible une stratégie globale de conservation de l’église de la Nativité pour servir de guide au projet de restauration ;

5.  Demande également à l’État partie de fournir au Centre du patrimoine mondial, pour examen par les Organisations consultatives selon le paragraphe 172 des Orientations, la stratégie de conservation et les détails du projet de restauration de l’église de la Nativité, notamment concernant le toit pour lequel un appel d’offres a été lancé ;

6.  Prie instamment l’État partie de rédiger un plan spécifique de conservation et de gestion de l’ensemble du bien, incluant des stratégies en matière de tourisme et de contrôle du développement ;

7.  Demande en outre à l’État partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial, d’ici le 1er février 2014, un rapport actualisé sur l’état de conservation du bien et la mise en œuvre de ce qui précède, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 38e session en 2014 ;

8.  Décide de maintenir le Lieu de naissance de Jésus : l’église de la Nativité et la route de pèlerinage, Bethléem (Palestine) sur la Liste du patrimoine mondial en péril.

Année du rapport : 2013
Palestine
Date d'inscription : 2012
Catégorie : Culturel
Critères : (iv)(vi)
Liste en péril (dates) : 2012-2019
Documents examinés par le Comité
arrow_circle_right 37COM (2013)
Exports

* : Les menaces mentionnées sont présentées par ordre alphabétique ; cet ordre ne constitue nullement un classement selon l’importance de leur impact sur le bien. De plus, elles sont présentées de manière indifférenciée, que le bien soit menacé par un danger prouvé, précis et imminent (« péril prouvé ») ou confronté à des menaces qui pourraient avoir des effets nuisibles sur sa valeur universelle exceptionnelle (« mise en péril »).

** : Tous les rapports de mission ne sont pas toujours disponibles électroniquement.


top