Faites une recherche à travers les informations du Centre du patrimoine mondial.

Lieu de naissance de Jésus : l’église de la Nativité et la route de pèlerinage, Bethléem

Palestine
Facteurs affectant le bien en 2019*
  • Activités de gestion
  • Eau (pluie/nappe phréatique)
  • Habitat
  • Impacts des activités touristiques / de loisirs des visiteurs
  • Système de gestion/plan de gestion
  • Autres menaces :

    Dégradation du complexe architectural de l’église de la Nativité

Facteurs* affectant le bien identifiés dans les rapports précédents
  • Dégradation du complexe architectural de l’église de la Nativité
  • Pression du développement
  • Pression du tourisme
  • Habitat
  • Impacts des activités touristiques / des visiteurs / de loisirs
  • Activités de gestion
  • Système de gestion / plan de gestion
  • Eau (pluie / nappe phréatique)
Menaces pour lesquelles le bien a été inscrit sur la Liste du patrimoine mondial en péril
  • Dégradation du complexe architectural de l’église de la Nativité
  • Pression du développement
  • Pression du tourisme
Etat de conservation souhaité pour le retrait du bien de la Liste du patrimoine mondial en péril
Mesures correctives pour le bien
Calendrier pour la mise en œuvre des mesures correctives

Doit être soumis conformément à http://whc.unesco.org/fr/decisions/6244

Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO jusqu'en 2019

Montant total accordé : 723 000 dollars EU de l’Italie (Plan d’action d’urgence 1997-1998 ; Plan de conservation et de gestion 2006-2010) ; 205 000 dollars EU du Gouvernement de la Suède pour travaux de réhabilitation

Assistance internationale : demandes reçues pour le bien jusqu'en 2019
Demandes approuvées : 1 (de 2016-2016)
Montant total approuvé : 30 000 dollars E.U.
2016 Management Plan and Conservation Plan for the World ... (Approuvé)   30 000 dollars E.U.
Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2019

L’État partie a soumis un rapport sur l’état de conservation le 6 février 2019, qui est disponible à http://whc.unesco.org/fr/list/1433/documents. Ce rapport présente comme suit les avancées s’agissant de divers problèmes de conservation signalés par le Comité lors de ses sessions précédentes :

  • Des travaux de conservation ont été effectués sur le site depuis 2013, notamment la restauration du toit, du narthex, des menuiseries, des façades extérieures en pierre, de l’enduit des murs intérieurs, des mosaïques murales, des portes de la basilique et des architraves, la restauration de 46 colonnes et de leurs peintures et de 8 chapiteaux, des mosaïques au sol, ainsi que l’installation de systèmes d’éclairage et de détection de fumée. Les travaux restants sont effectués en fonction des fonds disponibles. Le rapport était accompagné d’un rapport chronologique d’avancement des constructions (2013-2018) et d’un dossier approfondi donnant une documentation complète sur les études, les travaux de conservation et les interventions ;
  • Bien que plus de 250 échantillons d’éléments structurels en bois aient été analysés à l’aide d’analyses dendrochronologiques et radiocarbone, il n’a pas été possible de tirer des conclusions spécifiques sur les interventions effectuées au cours des siècles. Néanmoins, la structure construite existante a été préservée autant que possible. Tous les éléments internes ont été traités avec le plus grand soin par des conservateurs expérimentés et spécialisés ;
  • Un projet de plan de gestion de la conservation (PGC) pour le bien a été soumis au Centre du patrimoine mondial en janvier 2018. L’ICOMOS a livré en avril 2018 ses commentaires dans son examen technique. Tous ces commentaires ont été pris en compte dans le projet de PGC révisé qui a été soumis à nouveau ;
  • Le projet de tunnel entre la place de la Crèche et la place de la Nativité a été annulé ;
  • Les projets en cours comprennent la documentation 3D et la restauration du centre historique et religieux de la ville. Ils comprennent également la redynamisation de la rue de l’Étoile et de ses embranchements pour inciter les habitants et les commerçants à réinvestir les propriétés à l’abandon, et ce, afin d’encourager le tourisme, en plus d’un plan directeur des transports et de la mobilité ;
  • La nouvelle législation sur le patrimoine culturel national (loi sur le patrimoine culturel matériel) contribuera à la protection continue du bien.

Étant donné que les actions demandées dans les décisions du Comité et les mesures correctives prises pour atteindre l’État de conservation souhaité en vue du retrait du bien de la Liste du patrimoine mondial en péril (DSOCR) ont été en grande partie achevées, l’État partie demande le retrait du bien de la Liste du patrimoine mondial en péril.

Analyse et Conclusion du Centre du patrimoine mondial et des Organisations consultatives en 2019

Les travaux de conservation systématiquement menés à l’église de la Nativité et dans son narthex depuis que le bien a été inscrit sur la Liste du patrimoine mondial en péril sont d’un niveau technique élevé. Des détails complets sur les travaux entrepris ont été soumis au Centre du patrimoine mondial, conformément à la demande du Comité. Cette documentation comprend une analyse des recherches historiques et des éléments matériels révélés au cours des travaux de conservation, des conclusions concernant l’ancienneté des composants particuliers de l’édifice, ainsi que les techniques utilisées pour minimiser les interventions sur le tissu existant. On sait que cet édifice a beaucoup changé au fil des siècles et que malgré des enquêtes approfondies, il est impossible de tirer des conclusions précises sur la chronologie du tissu existant et sur les interventions spécifiques réalisées au fil du temps.

Le plan de gestion de la conservation intégré (PGC) est bien organisé et témoigne de l’engagement en faveur de la conservation du bien. Les révisions et les ajouts demandés par l’ICOMOS, y compris une analyse des valeurs et des attributs de la Valeur universelle exceptionnelle (VUE), des projets planifiés et des dispositions en matière de gestion des risques de catastrophes liées aux incendies ont tous été réalisés. Le PGC révisé a été soumis par l’État partie et l’ICOMOS fournira par conséquent ses commentaires en fonction des besoins.

L’annulation du projet de tunnel sous la place de la Crèche est accueillie favorablement.

L’ICOMOS a transmis un examen technique des informations soumises par l’État partie au sujet de la redynamisation de la rue de l’Étoile. Tout en notant que ce programme est accueilli favorablement, car il aborde la gestion urbaine globale du centre-ville ancien de Bethléem, l’examen technique exprime certaines préoccupations et fournit des recommandations spécifiques sur la mise en œuvre des travaux proposés.

Le DSOCR a été atteint parce que le toit de l’église de la Nativité a été conservé et que les mesures correctives sont maintenant terminées. Il est par conséquent recommandé que le Comité considère le retrait du bien de la Liste du patrimoine mondial en péril.

Décisions adoptées par le Comité en 2019
43 COM 7A.28
Lieu de naissance de Jésus : l’église de la Nativité et la route de pèlerinage, Bethléem (Palestine) (C 1433)

Le Comité du patrimoine mondial,

  1. Ayant examiné le document WHC/19/43.COM/7A,
  2. Rappelant la décision 42 COM 7A.27 adoptée à sa 42esession (Manama, 2018),
  3. Réitère ses félicitations précédentes à l’État partie pour la mise en œuvre des travaux de conservation de haut niveau qui ont été menés à l’église de la Nativité, et note que l’État partie a soumis des détails complets sur les recherches et les travaux de conservation ;
  4. Félicite l’État partie pour avoir soumis le plan de gestion de la conservation (PGC) révisé pour le bien, qui a été amendé conformément aux commentaires et conseils prodigués par l’ICOMOS ;
  5. Note également que le projet de tunnel sous la place de la Crèche a été annulé ;
  6. Demande à l’État partie de donner suite aux recommandations exprimées par l’ICOMOS dans son examen technique du programme de redynamisation et d’investissement de la rue de l’Étoile et de ses embranchements ;
  7. Encourage l’État partie à tirer profit de l’approche centrée sur le paysage historique urbain (PUH) afin d’intégrer le plan de gestion de la conservation au plan d’aménagement directeur de la ville ;
  8. Note en outre que les mesures correctives sont maintenant terminées et que l’État de conservation souhaité pour le retrait du bien de la Liste du patrimoine mondial en péril a été atteint ;
  9. Décide de retirer Lieu de naissance de Jésus : l’église de la Nativité et la route de pèlerinage, Bethléem (Palestine) de la Liste du patrimoine mondial en péril ;
  10. Demande également à l’État partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial, d’ici le 1er décembre 2020, un rapport actualisé sur l’état de conservation du bien et sur la mise en œuvre des points ci-dessus mentionnés, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 45e session en 2021.
43 COM 8C.3
Mise à jour de la Liste du patrimoine mondial en péril (biens retirés)

Le Comité du patrimoine mondial,

  1. Ayant examiné les rapports sur l’état de conservation des biens inscrits sur la Liste du patrimoine mondial en péril (WHC/19/43.COM/7A, WHC/19/43.COM/7A.Add, WHC/19/43.COM/7A.Add.2, WHC/19/43.COM/7A.Add.3 et WHC/19/43.COM/7A.Add.3.Corr),
  2. Décide de retirer les biens suivants de la Liste du patrimoine mondial en péril :
    • Chili, Usines de salpêtre de Humberstone et de Santa Laura (décision 43 COM 7A.49)
    • Palestine, Lieu de naissance de Jésus : l’église de la Nativité et la route de pèlerinage, Bethléem (décision 43 COM 7A.28)
  3. Rappelle que l'inscription d'un bien sur la Liste du patrimoine mondial en péril a pour but de mobiliser un soutien international pour aider l'État partie à relever efficacement les défis auxquels le bien est confronté en s'engageant avec le Centre du patrimoine mondial et les Organisations consultatives à élaborer un programme de mesures correctives pour atteindre l'État de conservation souhaité du bien, comme prévu au paragraphe 183 des Orientations.
Projet de décision : 43 COM 7A.28

Le Comité du patrimoine mondial,

  1. Ayant examiné le document WHC/19/43.COM/7A,
  2. Rappelant la décision 42 COM 7A.27 adoptée à sa 42esession (Manama, 2018),
  3. Réitère ses félicitations précédentes à l’État partie pour la mise en œuvre des travaux de conservation de haut niveau qui ont été menés à l’église de la Nativité, et note que l’État partie a soumis des détails complets sur les recherches et les travaux de conservation ;
  4. Félicite l’État partie pour avoir soumis le plan de gestion de la conservation (PGC) révisé pour le bien, qui a été amendé conformément aux commentaires et conseils prodigués par l’ICOMOS ;
  5. Note également que le projet de tunnel sous la place de la Crèche a été annulé ;
  6. Demande à l’État partie de donner suite aux recommandations exprimées par l’ICOMOS dans son examen technique du programme de redynamisation et d’investissement de la rue de l’Étoile et de ses embranchements ;
  7. Encourage l’État partie à tirer profit de l’approche centrée sur le paysage historique urbain (PUH) afin d’intégrer le plan de gestion de la conservation au plan d’aménagement directeur de la ville ;
  8. Note en outre que les mesures correctives sont maintenant terminées et que l’État de conservation souhaité pour le retrait du bien de la Liste du patrimoine mondial en péril a été atteint ;
  9. Décide de retirer Lieu de naissance de Jésus : l’église de la Nativité et la route de pèlerinage, Bethléem (Palestine) de la Liste du patrimoine mondial en péril ;
  10. Demande également à l’État partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial, d’ici le 1erdécembre 2020, un rapport actualisé sur l’état de conservation du bien et sur la mise en œuvre des points ci-dessus mentionnés, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 45e session en 2021.
Année du rapport : 2019
Palestine
Date d'inscription : 2012
Catégorie : Culturel
Critères : (iv)(vi)
Liste en péril (dates) : 2012-2019
Documents examinés par le Comité
Rapport de lʼÉtat partie sur lʼétat de conservation
Rapport (2019) .pdf
Rapport (2019) .pdf
arrow_circle_right 43COM (2019)
Exports

* : Les menaces mentionnées sont présentées par ordre alphabétique ; cet ordre ne constitue nullement un classement selon l’importance de leur impact sur le bien. De plus, elles sont présentées de manière indifférenciée, que le bien soit menacé par un danger prouvé, précis et imminent (« péril prouvé ») ou confronté à des menaces qui pourraient avoir des effets nuisibles sur sa valeur universelle exceptionnelle (« mise en péril »).

** : Tous les rapports de mission ne sont pas toujours disponibles électroniquement.


top