Faites une recherche à travers les informations du Centre du patrimoine mondial.

Appel à manifestations d'intérêt pour l'évaluation de la Stratégie de renforcement des capacités du patrimoine mondial de l'UNESCO

mardi 22 février 2022 à 10:00
access_time Lecture 1 min.
| Image Source: Shutterstock

Le Centre du patrimoine mondial de l'UNESCO et l'ICCROM lancent un appel à manifestations d'intérêt pour l'évaluation de la Stratégie de renforcement des capacités du patrimoine mondial de l'UNESCO

Pour le 10e anniversaire de l'adoption de la Stratégie de renforcement des capacités du patrimoine mondial (WHCBS, lancée en 2011), le Comité du patrimoine mondial, lors de sa 44e session étendue (Fuzhou/en ligne, 2021), a demandé une évaluation de la WHCBS, et plus particulièrement "une évaluation indépendante, axée sur les résultats de la WHCBS basée sur une étroite consultation et un processus participatif, transparent et inclusif avec les États parties et les autres acteurs et bénéficiaires du renforcement des capacités, en vue de leur examen lors de sa 45e session " (Décision 44 COM 6, Para. 11).

Les principaux objectifs de l'évaluation sont d'apprécier les résultats de la WHCBS quant à ses objectifs, tels que spécifiés dans le texte de la Stratégie, et sa contribution à une meilleure mise en œuvre globale de la Convention du patrimoine mondial et des objectifs stratégiques du Comité du patrimoine mondial (" 5C "), qui ont guidé le développement de la WHCBS en 2011.

Pour postuler, veuillez vous référer au formulaire au lien ci-dessous.

Télécharger le formulaire

La candidature doit comprendre une proposition technique et une proposition financière, soumises dans des emails séparés à clt.procurement@unesco.org au plus tard le 7 april 2022 à 23h59 (CET). Veuillez préciser "Demande de proposition - Évaluation de la stratégie de renforcement des capacités du patrimoine mondial - Proposition technique/financière" dans l'objet du courriel.

mardi 22 février 2022 à 10:00
access_time Lecture 1 min.
Activités (1)
Décisions (2)
Code : 44COM 6

Le Comité du patrimoine mondial,

  1. Ayant examiné le document WHC/21/44.COM/6,
  2. Rappelant la Décision 43 COM 6, adoptée lors de sa 43esession (Bakou, 2019),
  3. Rappelant également que le renforcement des capacités est l’un des objectifs stratégiques de la Convention du patrimoine mondial et est au cœur de la mise en œuvre durable de la Convention et que c’est donc une priorité pour la mise en œuvre effective de la Convention du patrimoine mondial pour toutes les parties prenantes ;
  4. Exprime sa préoccupation devant les défis qui se posent aux États parties pour assurer la protection et la conservation des biens du patrimoine mondial face aux enjeux globaux accrus sur le plan économique, social, numérique et environnemental, ainsi que la nécessité de renforcer les capacités nationales et locales à travers le développement des échanges de connaissances, le renforcement des capacités et la formation des actuels et futurs responsables nationaux et locaux chargés de la conservation et de la gestion du patrimoine ;
  5. Prend note de la nécessité d’augmenter la diversité d’experts, renforcer l’expertise régionale, parfaire les connaissances pour régler les problèmes sur les sites en péril, développer des modules de formation technique et professionnelle pour les jeunes, développer les compétences de tous les acteurs du patrimoine mondial, améliorer l’usage des technologies numériques au sein du processus d’identification, de protection, de conservation, de présentation et de transmission du patrimoine culturel et naturel aux générations futures, et développer un programme stratégique de partenariat entre de multiples intervenants afin d’accroître la crédibilité et la visibilité de la marque du patrimoine mondial à l’échelle globale ;
  6. Prend note également des défis auxquels ont été confrontées toutes les parties prenantes pour maintenir les activités de renforcement des capacités durant la pandémie de COVID-19 et salue les progrès réalisés par les États parties, le Centre du patrimoine mondial, les Organisations consultatives, les centres de catégorie 2 placés sous l'égide de l'UNESCO liés au patrimoine mondial ainsi que les Chaires UNESCO pour la mise en œuvre de la Stratégie du patrimoine mondial pour le renforcement des capacités (WHCBS), et notamment les efforts déployés pour adapter les activités de renforcement des capacités pendant la pandémie mondiale de COVID-19 ;
  7. Prend note de la mise en œuvre des stratégies et initiatives régionales de renforcement des capacités et invite les États parties et tous les partenaires et parties prenantes concernés à suivre la mise en œuvre des stratégies élaborées pour chaque région ;
  8. Remercie les gouvernements de la Norvège, de la République de Corée et de la Suisse pour leur soutien financier à la WHCBS ainsi qu'au programme Leadership du patrimoine mondial, remercie également les gouvernements de la République populaire de Chine et d'Oman d'avoir soutenu les activités de renforcement des capacités pour le patrimoine mondial en Afrique, et encourage les États parties et les autres parties prenantes à continuer de soutenir la mise en œuvre de la WHCBS en apportant un soutien financier et/ou en renforçant les ressources humaines des institutions concernées ;
  9. Rappelant également que les centres de catégorie 2 placés sous l'égide de l'UNESCO et les Chaires UNESCO ont pour mandat de contribuer à la mise en œuvre des priorités stratégiques, des programmes et des agendas mondiaux de développement de l'Organisation, notamment par le renforcement des capacités, se félicite des progrès réalisés par les centres de catégorie 2 liés au patrimoine mondial ainsi que les Chaires UNESCO dans la mise en œuvre de leurs activités, appelle également les parties prenantes intéressées à soutenir ces centres de catégorie 2 et Chaires UNESCO ainsi que leurs activités, et encourage également les États parties à utiliser pleinement les services et ressources fournies par les centres de catégorie 2 dans un esprit de coopération internationale ;
  10. Prend également note du dixième anniversaire de la WHCBS en 2021 et, rappelant en outre sa demande d'évaluation de la WHCBS, note qu'aucun financement n'a été mis à disposition pour cette évaluation à ce jour, et examinera donc la réaffectation de 30 000 dollars EU comme capital initial provenant du Fonds du patrimoine mondial au point 14 de l'Ordre du jour, afin de procéder à l'évaluation et à la création d’une nouvelle WHCBS ;
  11. Demande au Centre du patrimoine mondial et à l’ICCROM, en coopération avec l'UICN et l'ICOMOS, de soumettre une évaluation indépendante, axée sur les résultats de la WHCBS basée sur une étroite consultation et un processus participatif, transparent et inclusif avec les États parties et les autres acteurs et bénéficiaires du renforcement des capacités, en vue de leur examen lors de sa 45esession ;
  12. Prend note avec satisfaction du soutien financier généreux de l’État partie d’Arabie saoudite afin de mener à bien l’évaluation indépendante de la WHCBS mentionnée ci-dessus ;
  13. Demande également, d’après l’évaluation indépendante axée sur les résultats et l’évaluation des résultats de la WHCBS, et en tenant compte des conclusions du processus des Rapports périodiques, qu’une nouvelle WHCBS avec des priorités claires, des objectifs stratégiques, des produits et effets escomptés, et des indicateurs pertinents soit développée sur une période allant de 2023 à 2032 et présentée pour examen, si les fonds le permettent, lors de sa 46esession ;
  14. Réitère son invitation aux États parties à contribuer au financement du renouvellement de la WHCBS, par le biais de contributions affectées au Fonds du patrimoine mondial ou en fournissant à cette fin un soutien extrabudgétaire au Centre du patrimoine mondial ;
  15. Demande enfin au Centre du patrimoine mondial et à l'ICCROM de soumettre un rapport sur la mise en œuvre de la WHCBS pour examen lors de sa 45e

En savoir plus sur la décision
Code : 43COM 6

Le Comité du patrimoine mondial,

  1. Ayant examiné le Document WHC/19/43.COM/6,
  2. Rappelant la décision 42 COM 6 (Manama, 2018), adoptée à sa 42e session (Manama, 2018),
  3. Se félicite des progrès réalisés dans la mise en œuvre de la Stratégie du patrimoine mondial pour le renforcement des capacités (WHCBS) ;
  4. Demande à l'ICCROM, en coopération avec le Centre du patrimoine mondial, l'UICN et l'ICOMOS, de procéder à une évaluation axée sur les résultats de la mise en œuvre de la Stratégie du patrimoine mondial pour le renforcement des capacités, en consultation avec les centres de catégorie 2 et autres partenaires du renforcement des capacités, pour examen par le Comité à sa 45esession en 2021 ;
  5. Demande en outre à l'ICCROM, en coopération avec le Centre du patrimoine mondial, l'UICN, l'ICOMOS, les centres de catégorie 2 et d'autres partenaires du renforcement des capacités, sur la base de l'évaluation susmentionnée, de revoir les progrès réalisés et les résultats de la Stratégie du patrimoine mondial pour le renforcement des capacités pour examen par le Comité à sa 46esession en 2022 ;
  6. Invite les États parties à fournir des ressources extrabudgétaires pour l'évaluation de la Stratégie du patrimoine mondial pour le renforcement des capacités et sa révision ;
  7. Note avec satisfaction le soutien des États parties au renforcement des capacités ;
  8. Invite les autres États parties et organisations à fournir un financement et un soutien supplémentaires pour la mise en œuvre du programme Leadership du patrimoine mondial et d'autres activités dans le cadre de la Stratégie du patrimoine mondial pour le renforcement des capacités aux niveaux international et régional ;
  9. Prend note de la mise en œuvre de stratégies et initiatives régionales pour le renforcement des capacités, et appelle également les États parties ainsi que l’ensemble des partenaires et des parties prenantes concernés à donner suite à la mise en œuvre des stratégies développées dans chaque région ;
  10. Accueille favorablement les progrès réalisés par les centres de catégorie 2 associés au patrimoine mondial dans la mise en œuvre de leurs activités et appelle en outre les parties prenantes concernées à soutenir ces activités ;
  11. Encourage les Organisations consultatives et les centres de catégorie 2 à mettre en place des programmes régionaux conjoints de renforcement des capacités qui facilitent et favorisent les échanges de connaissances et d'expériences entre professionnels, institutions et autres parties prenantes ;
  12. Demande au Centre du patrimoine mondial et à l’ICCROM de soumettre un rapport approfondi sur la mise en œuvre de la Stratégie du patrimoine mondial pour le renforcement des capacités en améliorant la qualité de son contenu par la mise en exergue de résultats concrets, et sur les activités des centres de catégorie 2 associés au patrimoine mondial pour examen par le Comité lors de sa 44esession en 2020.

En savoir plus sur la décision
top