Faites une recherche à travers les informations du Centre du patrimoine mondial.

Lumbini, lieu de naissance du Bouddha

Népal
Facteurs affectant le bien en 2003*
  • Activités de gestion
  • Eau (pluie/nappe phréatique)
  • Système de gestion/plan de gestion
  • Utilisations et associations rituelles/spirituelles/religieuses
  • Autres menaces :

    Extrême dureté de l’environnement naturel; Améliorer le système de drainage du temple

Facteurs* affectant le bien identifiés dans les rapports précédents
  • Construction de fondations en béton sur le site du temple de Maya Devi en décembre 1998
  • Nécessité d'un Plan de conservation pour le site
  • Extrême dureté de l’environnement naturel
  • Nécessité d’un système de drainage approprié pour empêcher la dégradation ultérieure des vestiges archéologiques
  • Utilisation du site en tant que lieu de pèlerinage
Assistance internationale : demandes reçues pour le bien jusqu'en 2003
Demandes approuvées : 2 (de 2000-2001)
Montant total approuvé : 40 000 dollars E.U.
2001 Brick Conservation of the Alcove Remains of the Maya ... (Approuvé)   20 000 dollars E.U.
2000 Support for the Organization of an International ... (Approuvé)   20 000 dollars E.U.
Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2003

A sa 26e session, le Comité du patrimoine mondial a demandé au gouvernement du Népal de lui donner des informations sur les codes de conservation applicables à ce bien, ainsi que sur les mécanismes de gestion qui assurent la protection du bien du patrimoine mondial, et de soumettre avant le 1er février 2003 un rapport sur l’état de conservation du site. Au 30 avril 2003, ni les informations concernant la législation et la gestion, ni le rapport n’avaient été soumis au Centre du patrimoine mondial. Le Centre du patrimoine mondial a relancé la Délégation permanente le 30 avril 2003, demandant que de plus amples informations soient communiquées au Comité du patrimoine mondial. 

Décisions adoptées par le Comité en 2003
27 COM 7B.53
Lumbini, lieu de naissance du Bouddha (Népal)

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Rappelant la décision 26COM 21(b) 62 prise par le Comité à sa 26e session en 2002,

2. Note avec regret que le rapport sur l'état de conservation demandé à l'État partie par le Comité n'a pas été reçu à temps pour être examiné par le Comité à sa 27e session en 2003;

3.Regrette que la construction du nouveau temple de Maya Devi ait été achevée malgré les sérieuses inquiétudes exprimées par le Comité à sa 26e session ; 

4. Réitère sa demande que l'État partie fournisse des informations sur les mécanismes de gestion qui assurent la protection des valeurs de patrimoine mondial du bien;

5. Demande au Centre du patrimoine mondial d'organiser une mission conjointe UNESCO/ICOMOS pour évaluer l'impact du temple Maya Devi récemment construit sur les valeurs de patrimoine mondial de l'ensemble du bien;

6. Décide d'étudier les conclusions de cette mission d'évaluation à sa 28e session en 2004;

7. Demande qu'un rapport sur l'état de conservation du bien soit soumis par l'État partie d'ici le 1er février 2004, afin que le Comité du patrimoine mondial puisse examiner l’état de conservation du bien à sa 28e session, en 2004.

Projet de décision : 27 COM 7 (b) 53

Le Comité du patrimoine mondial,

1.   Ayant examiné le rapport sur l’état de conservation du site de Lumbini, lieu de naissance du Bouddhaet les nouvelles informations fournies par le Centre du patrimoine mondial et l’Etat partie ;

2.   Note que la construction du nouveau temple Maya Devi est achevée ;

3.  Réitère sa demande à l’Etat partie de fournir les informations concernant les mécanismes de gestion qui assurent la protection des valeurs de patrimoine mondial de ce bien ;

4.  Demande qu’un rapport sur l’état de conservation du bien soit soumis avant le 1 février 2004, pour examen par la 28e session du Comité en juin 2004.

 

Année du rapport : 2003
Népal
Date d'inscription : 1997
Catégorie : Culturel
Critères : (iii)(vi)
Exports

* : Les menaces mentionnées sont présentées par ordre alphabétique ; cet ordre ne constitue nullement un classement selon l’importance de leur impact sur le bien. De plus, elles sont présentées de manière indifférenciée, que le bien soit menacé par un danger prouvé, précis et imminent (« péril prouvé ») ou confronté à des menaces qui pourraient avoir des effets nuisibles sur sa valeur universelle exceptionnelle (« mise en péril »).

** : Tous les rapports de mission ne sont pas toujours disponibles électroniquement.


top