Faites une recherche à travers les informations du Centre du patrimoine mondial.

Réserve de gibier de Selous

République-Unie de Tanzanie
Facteurs affectant le bien en 1987*
  • Activités illégales
Facteurs* affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Braconnage

Assistance internationale : demandes reçues pour le bien jusqu'en 1987
Demandes approuvées : 2 (de 1984-1987)
Montant total approuvé : 60 480 dollars E.U.
1987 Equipment for anti-poaching measures at Selous Game ... (Approuvé)   50 000 dollars E.U.
1984 Purchase of a vehicle for Selous Game Reserve (Approuvé)   10 480 dollars E.U.
Missions sur le bien jusqu'en 1987**
Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 1987

Un recensement aérien a confirmé le déclin alarmant du rhinocéros (pratiquement extermine) et de l'éléphant dont les effectifs, en baisse de 50%, sont tombés à 50.000. Un plan de redressement détaillé a été préparé et soumis au gouvernement qui a affecté des fonds supplémentaires substantiels aux dépenses de fonctionnement.

La République fédérale d'Allemagne a également approuvé l'attribution d'un montant important qui sera affecté à la  remise en état de l'infrastructure du parc. Le Fonds du patrimoine mondial devrait compléter les efforts des autres donateurs pour soutenir financièrement la gestion du site, sur la base d'une proposition officielle émanant du gouvernement tanzanien.

----------------------

Le Comité, lors de sa dixième session, s'est dit préoccupé par l'augmentation du braconnage de certaines espèces de la faune dans la réserve de Selous de la République-Unie de Tanzanie et a recommandé que l'Etat partie soumette une demande pour inscrire ce site sur la Liste du patrimoine mondial en péril.

Par lettre du 15 Juillet 1987, les autorités de la Tanzanie a transmis une telle demande accompagnée d'une demande de coopération technique pour 50.000 dollars EU. Les détails relatifs à l'utilisation de cette somme d'argent dans la lutte anti-braconnage sont fournis dans le document de travail SC-87/CONF.005/7, concernant le point 11 sur les demandes de coopération technique.

Décisions adoptées par le Comité en 1987
11 COM VIII.18
Demandes de rapports de progrès

18. Le Comité a demandé au Président d'écrire aux autorités concernées pour les sites naturels suivants mentionnés dans le do­cument de l'UICN, afin que le Comité à sa prochaine session puisse être informé des progrès enregistrés : Réserve de Gibier de Selous (Tanzanie); Parc national du Niokolo-Koba (Sénégal); Mont Nimba (Côte d'Ivoire/Guinée); Parc nationaux des étendues sauvages de Tasmanie occidentale (Australie), Sanctuaire historique de Machu Picchu (Pérou).

11 COM X.25
Demandes d'assistance internationale

25. Le Comité a examiné les demandes présentées dans le document SC-87/CONF.005/7. Le Comité a noté que le Bureau s'était réuni le 9 décembre 1987 pour étudier ces demandes et, conformément aux procédures définies aux paragraphes 69 à 91 des Orientations, avait approuvé les demandes portant sur un montant inférieur à $30.000. Le Comité a décidé d'approuver les autres demandes en prenant en compte les recommandations du Bureau. Les demandes approuvées sont les suivantes :

Assistance préparatoire

Chine (Rép. pop. de) pour élaborer des plans de sauvegarde des biens culturels inscrits sur la Liste du patrimoine mondial. $ 25.000

TOTAL : $ 25.000

 

Coopération technique

- Tassili N'Ajjer (Algérie) pour de l'équipement et des services de consultant afin de préparer un pro­jet à grande échelle de mise en œuvre du plan de gestion. $ 17.000

- Réserve de faune de Dja (Cameroun) comme contribu­tion à l'adoption et à la mise en œuvre du projet de plan de gestion. $ 30.000

- Petra (Jordanie) comme contribution aux travaux de recherche sur l'altération du bien et les mesures de protection à prendre. $ 50.000

- Réserve de gibier de Selous (Tanzanie) pour de l'équipement destiné à la lutte contre le bracon­nage. $ 50.000

- Istanbul (Turquie) pour de l'équipement. $ 30.000

- Parc national de Durmitor (Yougoslavie) pour de l'équipement destiné à la recherche sur le dépérissement des forêts et les problèmes de conservation qui y sont liés. $ 50.000

- Monument national des ruines de Khami (Zimbabwe) pour des travaux de sauvegarde. $ 25.000

TOTAL : $252.000

Formation

- Brésil : pour la formation dans les domaines de la conservation et de la restauration des zones historiques. $ 40.000

- Chine : comme contribution au programme de forma­tion de spécialistes de la conservation du patri­moine naturel. $ 30.000

- Pour un voyage d'étude en Côte d'Ivoire destiné aux étudiants africains francophones du cours de Montpellier sur la protection des forêts et de la faune. $ 30.000

- Haïti : pour des cours de formation au parc histo­rique national - citadelle Sans Souci, Ramiers. $ 25.000

- Mexique : pour la formation de spécialistes respon­sables de la conservation des biens culturels ins­crits sur la Liste du patrimoine mondial. $ 42.000

TOTAL : $167.000 

 

Assistance d'urgence

Equateur - Quito : pour des travaux urgents de consolidation de monuments endommagés par le trem­blement de terre. $ 70.000

TOTAL : $70.000

Pas de projet de décision

Année du rapport : 1987
République-Unie de Tanzanie
Date d'inscription : 1982
Catégorie : Naturel
Critères : (ix)(x)
Liste en péril (dates) : 2014-présent
Exports

* : Les menaces mentionnées sont présentées par ordre alphabétique ; cet ordre ne constitue nullement un classement selon l’importance de leur impact sur le bien. De plus, elles sont présentées de manière indifférenciée, que le bien soit menacé par un danger prouvé, précis et imminent (« péril prouvé ») ou confronté à des menaces qui pourraient avoir des effets nuisibles sur sa valeur universelle exceptionnelle (« mise en péril »).

** : Tous les rapports de mission ne sont pas toujours disponibles électroniquement.


top