Faites une recherche à travers les informations du Centre du patrimoine mondial.

Centre historique de la ville de Yaroslavl

Fédération de Russie
Facteurs affectant le bien en 2018*
Facteurs* affectant le bien identifiés dans les rapports précédents
  • Changements progressifs du tissu urbain : projets de construction et de restauration (problème résolu)
  • Développement urbain inapproprié (problème résolu)
  • Modifications majeures apportées à la ligne d’horizon urbaine du bien par la construction de la nouvelle cathédrale de l’Assomption (problème résolu)
  • Projets de constructions de grande hauteur (problème résolu)
  • Absence d’un système de gestion approprié (problème résolu)
Assistance internationale : demandes reçues pour le bien jusqu'en 2018
Demandes approuvées : 1 (de 2002-2002)
Montant total approuvé : 9 348 dollars E.U.
2002 Preparatory assistance for two nominations "Historical ... (Approuvé)   9 348 dollars E.U.
Missions sur le bien jusqu'en 2018**

Mai 2009, février 2012 : missions de suivi réactif conjointes Centre du patrimoine mondial/ICOMOS ; octobre 2014 : mission de conseil ICOMOS

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2018

Le 15 janvier 2018, l'État partie a soumis un rapport sur l'état de conservation, disponible à http://whc.unesco.org/fr/list/1170, qui fournit les informations suivantes sur les mesures mises en œuvre par l'État partie en réponse à la décision adoptée par le Comité du patrimoine mondial à sa 40e session (Istanbul/UNESCO, 2016) :

  • révision du plan d’aménagement urbain et formulation de mesures pour une approche cohérente en matière d'urbanisme et d'entretien de tous les monuments historiques du bien par l'élaboration et l'adoption des règles et réglementations nécessaires, qui tiennent compte de la valeur universelle exceptionnelle (VUE) du bien et de sa zone tampon, avec notamment l’instauration de limites à l’aménagement du sol et de zones non constructibles ;
  • finalisation du plan de gestion, comprenant la stratégie de conservation et la réglementation concernant les monuments délabrés, prévue d'ici fin 2018.
Analyse et Conclusion du Centre du patrimoine mondial et des Organisations consultatives en 2018

Le Centre du patrimoine mondial et les Organisations consultatives considèrent que l'état de conservation du bien est traité correctement par l'État partie. L'État partie est encouragé à poursuivre la mise en œuvre de toutes les mesures et plans pertinents, en définissant les degrés d'intervention appropriés pour chaque élément du bien, afin de prévenir toute menace pour sa VUE.

Décisions adoptées par le Comité en 2018
42 COM 7B.101
Omnibus

Le Comité du patrimoine mondial,

  1. Ayant examiné le document WHC/18/42.COM/7B.Add,
  2. Prend note avec satisfaction des mesures prises par les États parties concernés pour répondre à ses demandes antérieures visant à atténuer les menaces qui pèsent sur la valeur universelle exceptionnelle des biens du patrimoine mondial suivants :
    • Le Grand Canal (Chine) (C 1443bis)
    • Westwork caroligien et civitas de Corvey (Allemagne) (C 1447)
    • Centre historique de la ville de Yaroslavl (Fédération de Russie) (C 1170)
  3. Encourage les États parties concernés à poursuivre leurs efforts visant à assurer la conservation des biens du patrimoine mondial ;
  4. Rappelant les avantages pour les États parties de faire systématiquement appel à des études d'impact patrimonial (EIPs) et des études d'impact environnemental (EIE) pour examiner les projets de développement, encourage les États parties à intégrer les processus des EIE/EIP dans la législation, dans les mécanismes de planification et dans les plans de gestion, et réitère sa recommandation aux États parties d'utiliser ces outils dans l'évaluation des projets, y compris l’évaluation des impacts cumulatifs sur la valeur universelle exceptionnelle des biens, le plus tôt possible et avant que toute décision finale ne soit prise ;
  5. Rappelle aux États parties concernés d'informer le Centre du patrimoine mondial, en temps utile de tout projet de développement majeur qui pourrait nuire à la valeur universelle exceptionnelle d'un bien, avant toute décision irréversible, conformément au Paragraphe 172 des Orientations.
Projet de décision : 42 COM 7B.101

Le Comité du patrimoine mondial,

  1. Ayant examiné le document WHC/18/42.COM/7B.Add,
  2. Prend note avec satisfaction des mesures prises par les États parties concernés pour répondre à ses demandes antérieures visant à atténuer les menaces qui pèsent sur la valeur universelle exceptionnelle des biens du patrimoine mondial suivants :
  • Le Grand Canal (Chine) (C 1443bis)
  • Westwerk caroligien et civitas de Corvey (Allemagne) (C 1447)
  • Centre historique de la ville de Yaroslavl (Fédération de Russie) (C 1170)
  1. Encourage les États parties concernés à poursuivre leurs efforts visant à assurer la conservation des biens du patrimoine mondial ;
  2. Rappelant les avantages pour les États parties de faire systématiquement appel à des études d'impact patrimonial (EIPs) et des études d'impact environnemental (EIE) pour examiner les projets de développement, encourage les États parties à intégrer les processus des EIE/EIP dans la législation, dans les mécanismes de planification et dans les plans de gestion, et réitère sa recommandation aux États parties d'utiliser ces outils dans l'évaluation des projets, y compris l’évaluation des impacts cumulatifs sur la valeur universelle exceptionnelle des biens, le plus tôt possible et avant que toute décision finale ne soit prise ;
  3. Rappelle aux États parties concernés d'informer le Centre du patrimoine mondial, en temps utile de tout projet de développement majeur qui pourrait nuire à la valeur universelle exceptionnelle d'un bien, avant toute décision irréversible, conformément au Paragraphe 172 des Orientations.
Année du rapport : 2018
Fédération de Russie
Date d'inscription : 2005
Catégorie : Culturel
Critères : (ii)(iv)
Documents examinés par le Comité
Rapport de lʼÉtat partie sur lʼétat de conservation
Rapport (2017) .pdf
arrow_circle_right 42COM (2018)
Exports

* : Les menaces mentionnées sont présentées par ordre alphabétique ; cet ordre ne constitue nullement un classement selon l’importance de leur impact sur le bien. De plus, elles sont présentées de manière indifférenciée, que le bien soit menacé par un danger prouvé, précis et imminent (« péril prouvé ») ou confronté à des menaces qui pourraient avoir des effets nuisibles sur sa valeur universelle exceptionnelle (« mise en péril »).

** : Tous les rapports de mission ne sont pas toujours disponibles électroniquement.


top