Faites une recherche à travers les informations du Centre du patrimoine mondial.

Centre historique de la ville de Salzbourg

Autriche
Facteurs affectant le bien en 2005*
  • Habitat
Facteurs* affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Pression du développement urbain

Assistance internationale : demandes reçues pour le bien jusqu'en 2005
Demandes approuvées : 0
Montant total approuvé : 0 dollars E.U.
Missions sur le bien jusqu'en 2005**
Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2005

Le 31 janvier 2005, l’État partie a soumis un rapport actualisé complet sur les projets d’urbanisme sur le bien du patrimoine mondial, dans sa zone tampon et à l’extérieur de la zone tampon. Zone principale : les interventions concernent trois types d’éléments urbains : la rénovation de places, la démolition de deux bâtiments avec deux nouvelles constructions pour les remplacer, et la modification de deux ponts.

Place Max Reinhardt : un projet de modification a été lancé, la prochaine étape consistant à modifier la place en surface en supprimant les trottoirs (Hofstallgasse) et en installant une rangée d’éclairages. Il est prévu de réinstaller une fontaine du XVIIe siècle ; Place Makart : depuis le rapport du 26 juin 2003, le projet de parking souterrain a été ramené à une structure sur un seul étage. Le projet de l’architecte Boris Podrecca choisi pour l’aménagement de la place en surface reste inchangé ; Karolinenbrücke (pont Caroline) :en 2004, la structure métallique a montré des signes d’usure et de fatigue structurale appelant des mesures immédiates de stabilisation. Parmi les différentes solutions envisagées, c’est celle consistant à installer six cintres en acier qui a été retenue ; Makartsteg (passerelle Makart) :des problèmes de structure ont rendu inévitable la rénovation de la Makartsteg, construite en 1967. A la suite d’un concours d’architecture lancé au niveau européen, la nouvelle passerelle à deux cintres a été réouverte en 2001 ; Alte Diakonie :il fallait trouver un nouvel usage à ce bâtiment composé de plusieurs structures. Le projet adopté, qui combine des appartements, des bureaux, un jardin d’enfants et des aires de stationnement, démarrera en 2005 ; Museum der Moderne (Musée d’Art moderne) sur le Mönchsberg :les plans du Musée d’Art moderne, qui a ouvert en 2004, ont été élaborés avec pour consigne de ne pas dépasser la taille de son prédécesseur. C’est déjà le troisième bâtiment à cet endroit ; Université Mozarteum : le bâtiment de l’Université Mozarteum est devenu dernièrement inutilisable et a dû être en partie démoli. Les nouvelles ailes du Mozarteum seront terminées en 2006.

Zone tampon et au-delà : plusieurs projets de plus grande envergure sont en cours dans la zone tampon et au-delà, avec une tendance dominante à construire des tours qui risquent d’avoir des effets préjudiciables sur l’intégrité visuelle de la zone principale ; Campus Nonntal (Uni-parl Nonntal) : au sud-est du centre historique, un quartier a été désigné zone de rénovation urbaine, avec suppression des bâtiments actuels délabrés du campus. Un parc de forme triangulaire s’étendra des champs jusqu’au centre historique. A la suite d’un concours d’urbanisme, les plans de construction ont été autorisés. Un concours d’architecture européen pour les bâtiments de l’université est en cours ; la hauteur est limitée à cinq étages ; Tour Eleven : une tour de onze étages a été construite en 2004 dans le cadre du plan de restructuration urbaine ; Pont de chemin de fer : pour permettre le passage de la ligne Salzbourg – Freilassing (Bavière), l’actuel pont sur la Salzach devra être remplacé. La construction devrait commencer fin 2005. A l’heure actuelle, la ville de Salzbourg s’est engagée à choisir un projet qui tienne compte de l’importance du centre historique de Salzbourg ; A l’extérieur de la zone tampon : place de la gare, propriété de Post A.G. : le secteur au nord de la place sera réaménagé. Il était précédemment occupé par la tour à six étages de la Poste. Le réaménagement est prévu en trois parties : un bâtiment de cinq étages, des immeubles d’habitation et une tour de bureaux, mais sans indication de hauteur ; les projets d’aménagement et de construction ont été autorisés ; Projet Uzilinga à Itzling :un projet d’immeubles d’habitation de huit étages en moyenne est en cours de préparation à Itzling, à un km du centre historique. Les plans seront prochainement soumis aux autorités, les permis de construire devraient être délivrés en 2005.

L’État partie a en outre informé le Centre du patrimoine mondial qu’un projet de gestion du centre historique de Salzbourg était en cours de préparation afin de fournir dans l’avenir des informations complètes sur toutes les questions liées au patrimoine mondial.

L’ICOMOS a fait remarquer que la démolition du Nouveau Palais des festivals (Neues Festspielhaus) n’était pas mentionnée dans le rapport de l’État partie. Ce bâtiment, construit dans les années 1920 par le célèbre architecte Clemens Holzmeister, fut le premier bâtiment dédié aux Festspiele (festivals de Salzbourg). Cette démolition a été autorisée par la Bundesdenkmalamt (Direction fédérale de la Conservation) à Vienne, licite au regard de la loi autrichienne relative à la préservation. Plusieurs projets ont été soumis. La transformation de la place Max Reinhardt a été temporairement ajournée. Le projet de parking souterrain sur la place Makart, dont l’entrée est dans l’axe de l’église, s’est heurté à une forte opposition. Le nouveau plan général de la place Makart a finalement été approuvé. Les projets d’installation d’ascenseurs sur le Mönchsberg et le Kapuzinerberg et de construction d’un tunnel traversant le Kapuzinerberg ont été reportés. Aucune objection n’a été faite aux projets concernant les deux ponts et ils ont été menés à bien. Le bâtiment de l’Alte Diakonie n’est pas protégé par la loi autrichienne. Il conviendrait de reconsidérer sa conversion en logements, bureaux, jardin d’enfants et parking. L’architecture du Musée d’Art moderne sur le Mönchsberg, qui a fait l’objet d’un concours international, a été critiquée par l’opinion publique et par des experts. Le bâtiment de l’Université Mozart est situé sur un bien très sensible dans le jardin Mirabel. Ce projet ne doit pas être exécuté dans sa forme révisée : il doit être réétudié pour mieux s’intégrer dans l’environnement. Aucune décision n’a été prise concernant le secteur de la gare. Il n’y a actuellement pas de décision du Bundesdenkmalamt concernant le hall historique de la gare et ce que l’on appelle la « salle de marbre », mais la perte des deux serait dramatique. Les projets de construction de tour dans le quartier n’ont pas été réexaminés pour évaluer leur compatibilité avec la ville historique alentour (axe visuel, etc.).

Décisions adoptées par le Comité en 2005
29 COM 7B.72
Centre historique de la ville de Salzbourg (Autriche)

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Ayant examiné le document WHC-05/29.COM/7B.Rev,

2. Rappelant la décision 28 COM 15B.81 adoptée à sa 28e session (Suzhou, 2004),

3. Remerciant l'État partie de l'Autriche d'avoir soumis le rapport actualisé et des informations sur la préparation d'un plan de gestion pour le bien du patrimoine mondial,

4. Notant avec satisfaction qu'un processus de consultation a été engagé entre l'État partie et l'ICOMOS pour le projet concernant la gare, et encourage l'État partie à coopérer également en cas d'autres projets d'aménagement urbain,

5. Note toutefois avec inquiétude que d'importants projets de construction d'édifices élevés sont entrepris dans le voisinage immédiat du bien du patrimoine mondial et risquent d'en altérer l'intégrité visuelle ;

6. Encourage l'État partie à améliorer la législation pertinente pour garantir une protection juridique adéquate de la structure et du tissu urbains historiques ;

7. Demande instamment à l'État partie d'éviter tous travaux de construction et de rénovation susceptibles d'avoir un impact négatif sur la valeur universelle exceptionnelle du bien ;

8. Demande à l'État partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial, d'ici le 1er février 2007 un rapport actualisé sur la situation, pour examen par le Comité à sa 31e session (2007).

Projet de décision : 29 COM 7B.72

Le Comité du patrimoine mondial,

1.  Ayant examiné le document WHC-05/29.COM/7B.Rev,

2.  Rappelant la décision 28 COM 15B.81 adoptée à sa 28e session (Suzhou, 2004),

3.  Remerciant l’Etat partie d’avoir soumis le rapport actualisé et des informations sur la préparation d’un plan de gestion pour le bien du patrimoine mondial,

4.  Notant avec satisfaction qu’un processus de consultation a été engagé entre l’État partie et l’ICOMOS pour le projet concernant la gare, et l’encourageant à coopérer également dans le cadre des autres projets d’aménagement urbain,

5.  Note toutefois avec inquiétude que d’importants projets de construction d’édifices élevés sont entrepris dans le voisinage immédiat du bien du patrimoine mondial et risquent d’en altérer l’intégrité visuelle ;

6.  Encourage l’État partie à améliorer la législation pertinente pour garantir la protection juridique de la structure et du tissu urbains historiques ;

7.  Demande instamment à l’État partie d’éviter tous travaux de construction et de rénovation susceptibles d’avoir un impact négatif sur la valeur universelle exceptionnelle du bien ;

8.  Demande à l’État partie de soumettre d’ici le 1er février 2007 au Centre du patrimoine mondial un nouveau rapport sur la situation, pour examen par le Comité à sa 31e session en 2007.

Année du rapport : 2005
Autriche
Date d'inscription : 1996
Catégorie : Culturel
Critères : (ii)(iv)(vi)
Documents examinés par le Comité
arrow_circle_right 29COM (2005)
Exports

* : Les menaces mentionnées sont présentées par ordre alphabétique ; cet ordre ne constitue nullement un classement selon l’importance de leur impact sur le bien. De plus, elles sont présentées de manière indifférenciée, que le bien soit menacé par un danger prouvé, précis et imminent (« péril prouvé ») ou confronté à des menaces qui pourraient avoir des effets nuisibles sur sa valeur universelle exceptionnelle (« mise en péril »).

** : Tous les rapports de mission ne sont pas toujours disponibles électroniquement.


top