Faites une recherche à travers les informations du Centre du patrimoine mondial.

Um er-Rasas (Kastrom Mefa’a)

Jordanie
Facteurs affectant le bien en 2017*
  • Système de gestion/plan de gestion
  • Vastes infrastructures et/ou installations touristiques / de loisirs
  • Autres menaces :

    Structures instables et manque de sécurité

Facteurs* affectant le bien identifiés dans les rapports précédents
  • Structures instables et manque de sécurité 
  • Absence de plan de conservation global 
  • Absence de systèmes / plan / structure de gestion 
  • Vaste projet d'aménagement touristique avec de nouvelles constructions
Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO jusqu'en 2017

Montant total accordé : 6 000 dollars EU du fonds-en-dépôt italien

Assistance internationale : demandes reçues pour le bien jusqu'en 2017
Demandes approuvées : 2 (de 2007-2009)
Montant total approuvé : 34 750 dollars E.U.
2009 Investigations and emergency measures for the ... (Approuvé)   18 750 dollars E.U.
2007 Restoration of the "Stylite" tower of Um Er Rasas (NOT ... (Approuvé)   16 000 dollars E.U.
Missions sur le bien jusqu'en 2017**

Mars-avril 2005 : mission de suivi réactif de l’ICOMOS ; novembre 2006 : mission conjointe Centre du patrimoine mondial/ICOMOS ; mars 2008 : mission conjointe Centre du patrimoine mondial/ICOMOS ; juillet 2008 : mission d’experts du Centre du patrimoine mondial pour la tour du stylite

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2017

L’État partie n’a pas soumis de rapport sur l’état de conservation du bien, comme demandé par le Comité du patrimoine mondial à sa 39e session (Bonn, 2015).

Analyse et Conclusion du Centre du patrimoine mondial et des Organisations consultatives en 2017

Malheureusement, l'État partie n'a pas fourni de rapport sur les progrès accomplis concernant un certain nombre de problèmes de conservation abordés précédemment par le Comité, notamment l'achèvement et l'adoption d'un plan de gestion (qui doit comprendre un plan de conservation complet et une politique de recherche archéologique) portant sur l'accès au bien et son utilisation par le public et la résolution des vulnérabilités du bien, notamment la tour du stylite.

Malgré certains progrès réalisés depuis l'inscription du bien en 2004, ces problèmes n'ont pas encore été entièrement résolus et continuent d'être préoccupants. Il est donc recommandé au Comité de réitérer toutes les demandes qui figurent dans la Décision 39 COM 7B.53 (Bonn, 2015). 

Décisions adoptées par le Comité en 2017
41 COM 7B.81
Um er-Rasas (Kastrom Mefa’a) (Jordanie) (C 1093)

Le Comité du patrimoine mondial,

  1. Ayant examiné le document WHC/17/41.COM/7B.Add,
  2. Rappelant la décision 39 COM 7B.53, adoptée à sa 39e session (Bonn, 2015),
  3. Regrette que l’État partie n’ait pas soumis de rapport sur l’état de conservation du bien, tel que demandé par le Comité à sa 39e session en 2015 ;
  4. Réitère sa demande à l’État partie d’achever le plan de gestion, qui doit comprendre un plan de conservation complet et une politique de recherche archéologique, et d’y intégrer un plan d’utilisation publique ;
  5. Demande à l’État partie de faire rapport sur la mise en œuvre des mesures de conservation de la tour du stylite avant de prévoir le détail des travaux ;
  6. Demande également à l’État partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial, d’ici le 1er février 2018, un rapport actualisé sur l’état de conservation du bien et sur la mise en œuvre des points ci-dessus mentionnés, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 42e session en 2018.
Projet de décision : 41 COM 7B.81

Le Comité du patrimoine mondial,

  1. Ayant examiné le document WHC/17/41.COM/7B.Add,
  2. Rappelant la décision 39 COM 7B.53, adoptée à sa 39e session (Bonn, 2015),
  3. Regrette que l’État partie n’ait pas soumis de rapport sur l’état de conservation du bien, tel que demandé par le Comité à sa 39e session en 2015 ;
  4. Réitère sa demande à l’État partie d’achever le plan de gestion, qui doit comprendre un plan de conservation complet et une politique de recherche archéologique, et d’y intégrer un plan d’utilisation publique ;
  5. Demande à l’État partie de faire rapport sur la mise en œuvre des mesures de conservation de la tour du stylite avant de prévoir le détail des travaux ;
  6. Demande également à l’État partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial, d’ici le 1erdécembre 2018, un rapport actualisé sur l’état de conservation du bien et sur la mise en œuvre des points ci-dessus mentionnés, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 42e session en 2018.
Année du rapport : 2017
Jordanie
Date d'inscription : 2004
Catégorie : Culturel
Critères : (i)(iv)(vi)
Documents examinés par le Comité
arrow_circle_right 41COM (2017)
Exports

* : Les menaces mentionnées sont présentées par ordre alphabétique ; cet ordre ne constitue nullement un classement selon l’importance de leur impact sur le bien. De plus, elles sont présentées de manière indifférenciée, que le bien soit menacé par un danger prouvé, précis et imminent (« péril prouvé ») ou confronté à des menaces qui pourraient avoir des effets nuisibles sur sa valeur universelle exceptionnelle (« mise en péril »).

** : Tous les rapports de mission ne sont pas toujours disponibles électroniquement.


top