Faites une recherche à travers les informations du Centre du patrimoine mondial.

Um er-Rasas (Kastrom Mefa’a)

Jordanie
Facteurs affectant le bien en 2005*
  • Système de gestion/plan de gestion
  • Autres menaces :

    Problèmes de sécurité dus à des tranchées ouvertes et structures instables

Facteurs* affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Dans son évaluation du dossier d’inscription, l’ICOMOS avait souligné les problèmes suivants : absence d’une structure de gestion ; absence d’un plan de gestion et de conservation ; problèmes de sécurité dus à des tranchées ouvertes et structures instables

Assistance internationale : demandes reçues pour le bien jusqu'en 2005
Demandes approuvées : 0
Montant total approuvé : 0 dollars E.U.
Missions sur le bien jusqu'en 2005**

Missions de l’ICOMOS en juillet 2003 et mars 2005 

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2005

Le Comité, à sa 28e session (Suzhou, 2004), a décidé d’inscrire le bien sur la Liste du patrimoine mondial et a demandé à l’Etat partie de soumettre son plan de travail annuel pour la première année suivant l’inscription. Aucune information n’a été fournie à la date de préparation du présent document, hormis une lettre du Département des antiquités mentionnant un problème de stabilité dans l’une des tours.

Lors de la rédaction du présent document, le rapport de la mission de suivi n’avait pas été reçu au Centre. En conséquence, toute information reçue avant la 29e session du Comité sera communiquée oralement.

Décisions adoptées par le Comité en 2005
29 COM 7B.41
Um er-Rasas (Kastrom Mefa’a) (Jordanie)

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Ayant examiné le document WHC-05/29.COM/7B.Rev et le projet de décision 29 COM 7B.41.Rev,

2. Rappelant la décision 28 COM 14B.22, adoptée à sa 28e session (Suzhou, 2004),

3. Ayant noté les informations complémentaires présentées par le Centre du patrimoine mondial,

4. Félicite l'État partie de la Jordanie des mesures prises pour mettre en place des plans de gestion et de conservation pour le bien;

5. Demande à l'État partie de fournir dès que possible au Centre du patrimoine mondial et à l'ICOMOS des informations détaillées concernant le projet de centre d'accueil des visiteurs, le parking et un ou plusieurs abri(s) avant toute prise de décision, conformément au paragraphe 172 des Orientations de la Convention (2005);

6. Demande au Centre du patrimoine mondial et à l'ICOMOS d'entreprendre la seconde mission conjointe de suivi prévue, en étroite consultation avec l'Etat partie, et d'en rendre compte à la 30e session du Comité (Vilnius, 2006).

Projet de décision : 29 COM 7B.41

Le Comité du patrimoine mondial,

1.  Ayant examiné le document WHC-05/29.COM/7B,

2.  Rappelant la décision 28 COM 14B.22, adoptée à sa 28e session (Suzhou,2004),

3.  Regrette que l’Etat partie n’ait pas soumis au Centre du patrimoine mondial un plan de travail annuel pour la première année suivant l’inscription du bien ;

4.  Demande à l’Etat partie de rendre compte au Centre du patrimoine mondial, avant le 1er février 2006, du travail effectué pendant la première année suivant l’inscription du bien, et de soumettre son plan pour les années à venir, pour examen par le Comité à sa 30e session en 2006 ;

5.  Demande en outre au Centre du patrimoine mondial et à l’ICOMOS d’effectuer la seconde mission de suivi prévue sur le site, pour passer en revue l’avancement réalisé par l’Etat partie dans la mise en œuvre de ces plans, et de rendre compte au Comité à sa 30e session en 2006.

Année du rapport : 2005
Jordanie
Date d'inscription : 2004
Catégorie : Culturel
Critères : (i)(iv)(vi)
Documents examinés par le Comité
arrow_circle_right 29COM (2005)
Exports

* : Les menaces mentionnées sont présentées par ordre alphabétique ; cet ordre ne constitue nullement un classement selon l’importance de leur impact sur le bien. De plus, elles sont présentées de manière indifférenciée, que le bien soit menacé par un danger prouvé, précis et imminent (« péril prouvé ») ou confronté à des menaces qui pourraient avoir des effets nuisibles sur sa valeur universelle exceptionnelle (« mise en péril »).

** : Tous les rapports de mission ne sont pas toujours disponibles électroniquement.


top