Faites une recherche à travers les informations du Centre du patrimoine mondial.

Byblos

Liban
Facteurs affectant le bien en 1998*
  • Infrastructures de transport maritime
  • Système de gestion/plan de gestion
Assistance internationale : demandes reçues pour le bien jusqu'en 1998
Demandes approuvées : 0
Montant total approuvé : 0 dollars E.U.
Missions sur le bien jusqu'en 1998**
Information présentée au Bureau du Comité du patrimoine mondial en 1998

Le Centre a été informé par les autorités nationales que le ministère des Transports prévoyait un agrandissement du port situé dans le périmètre du site afin d'améliorer les installations pour en faire un port de loisirs. La mission qui a visité le site en décembre dernier à mentionné dans son rapport qu'il était évident que l'agrandissement du port conduirait à l'apparition d'autres installations liées aux loisirs – boutiques, parking, restaurants, hôtels, etc. – et que cela saccagerait la valeur du site. En conséquence, le Centre a envoyé en avril une équipe de spécialistes de l'Université de Technologie de Delft pour préparer des propositions de remplacement et élaborer les premières étapes d'un projet de plan de gestion pour le site et la ville de Byblos.

La mission et les autorités nationales compétentes ont convenu du déplacement du nouveau port à environ 300 mètres au nord des limites du site. De plus, les installations pour le nouveau port – route de liaison, boutiques, parking, etc. – seront situées à l'extérieur du site.

Action requise

Après avoir pris note du rapport du Secrétariat, le Bureau félicite vivement les autorités libanaises de leur coopération et de leur décision de modifier l'emplacement du nouveau port. Le Bureau engage également les autorités à lancer la préparation du plan de gestion du site afin d'empêcher d'autres aménagements incontrôlés dans le périmètre du site.

Décisions adoptées par le Comité en 1998
22 BUR V.B.51
Byblos (Liban)

Après avoir pris note du rapport du Secrétariat et des informations fournies par le Délégué du Liban, le Bureau a félicité vivement les autorités libanaises de leur coopération et de leur décision de modifier l'emplacement du nouveau port. Le Bureau a aussi remercié l’Université de Technologie de Delft pour sa contribution et a engagé les autorités à lancer la préparation du plan de gestion du site conformément aux recommandations de la mission des spécialistes de l’Université de Technologie de Delft afin d'empêcher d'autres aménagements incontrôlés dans le périmètre du site et d’en améliorer la protection et la mise en valeur.

Année du rapport : 1998
Liban
Date d'inscription : 1984
Catégorie : Culturel
Critères : (iii)(iv)(vi)
Documents examinés par le Comité
arrow_circle_right 22COM (1998)
Exports

* : Les menaces mentionnées sont présentées par ordre alphabétique ; cet ordre ne constitue nullement un classement selon l’importance de leur impact sur le bien. De plus, elles sont présentées de manière indifférenciée, que le bien soit menacé par un danger prouvé, précis et imminent (« péril prouvé ») ou confronté à des menaces qui pourraient avoir des effets nuisibles sur sa valeur universelle exceptionnelle (« mise en péril »).

** : Tous les rapports de mission ne sont pas toujours disponibles électroniquement.


top