Faites une recherche à travers les informations du Centre du patrimoine mondial.

Parc national de Sagarmatha

Népal
Facteurs affectant le bien en 1989*
  • Autres menaces :

    Incendie au Monastère de Tengboche

Assistance internationale : demandes reçues pour le bien jusqu'en 1989
Demandes approuvées : 4 (de 1980-1983)
Montant total approuvé : 201 895 dollars E.U.
1983 Reafforestation programme, improvement of the display ... (Approuvé)   10 000 dollars E.U.
1982 Specialist services of an energy adviser and financial ... (Approuvé)   61 995 dollars E.U.
1981 Financial contribution and specialist services for a ... (Approuvé)   54 900 dollars E.U.
1980 Energy adviser, equipment and financial assistance for ... (Approuvé)   75 000 dollars E.U.
Information présentée au Bureau du Comité du patrimoine mondial en 1989

L'un des principaux monuments culturels du site, le monastère de Tengboche, a complètement brûlé le 19 janvier. Le monastère était le meilleur exemple d'architecture Sherpa moniste du parc. La cause directe de l'incendie ayant été l'utilisation d'une nouvelle génératrice hydro-électrique, l'on s'est interrogé sur la validité de cette technologie pour le parc.

Décisions adoptées par le Comité en 1989
13 BUR IV.B.12
Etat de conservation d'autres biens naturels

Le représentant de l'UICN a également présenté des rapports sur l'état de conservation du Rio Platano, (Honduras), du parc national de Manu (Pérou), du parc national de l'Ichkeul (Tunisie), de Sagarmatha (Népal), et du parc national de Wood Buffalo (Canada).

Année du rapport : 1989
Népal
Date d'inscription : 1979
Catégorie : Naturel
Critères : (vii)
Exports

* : Les menaces mentionnées sont présentées par ordre alphabétique ; cet ordre ne constitue nullement un classement selon l’importance de leur impact sur le bien. De plus, elles sont présentées de manière indifférenciée, que le bien soit menacé par un danger prouvé, précis et imminent (« péril prouvé ») ou confronté à des menaces qui pourraient avoir des effets nuisibles sur sa valeur universelle exceptionnelle (« mise en péril »).

** : Tous les rapports de mission ne sont pas toujours disponibles électroniquement.


top