Faites une recherche à travers les informations du Centre du patrimoine mondial.

Arrondissement historique du Vieux-Québec

Canada
Facteurs affectant le bien en 2003*
  • Infrastructures de transport maritime
  • Système de gestion/plan de gestion
Facteurs* affectant le bien identifiés dans les rapports précédents
  • Projet immobilier (problème résolu)
  • Projet de Terminal de croisière à la Pointe-à-Carcy
Assistance internationale : demandes reçues pour le bien jusqu'en 2003
Demandes approuvées : 0
Montant total approuvé : 0 dollars E.U.
Missions sur le bien jusqu'en 2003**

novembre 1992: visite de l'ICOMOS; octobre 2001: mission d'expert de l'ICOMOS sur le site

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2003

Une lettre a été reçue de l’Etat partie le 21 novembre 2002 ; elle indique que conformément à la décision de la 26e session du Comité, une révision et un ajustement des limites du site ont été effectués par les autorités nationales afin d’inclure la totalité de l’esplanade de la Pointe-à-Carcy. En conséquence, une extension au site en vue de mieux protéger l’aire de patrimoine mondial sera présentée au Comité pour examen. 

Décisions adoptées par le Comité en 2003
27 COM 7B.60
Arrondissement historique de Québec (Canada)

Le Comité du patrimoine mondial [36],

1. Prenant note du rapport transmis par l'État partie et du fait qu'une extension du bien du patrimoine mondial en vue de mieux protéger l'aire de patrimoine mondial doit être présentée pour examen,

2. Félicite l'État partie des mesures prises conformément aux recommandations faites par la mission de l'ICOMOS et par la 25e session du Comité en 2001 ;

3. Demande à l'État partie de continuer à travailler en étroite consultation avec l'ICOMOS et le Centre du patrimoine mondial pour la mise en œuvre des autres mesures prévues dans le cadre du projet ;

4. Demande à l'État partie de fournir au Centre du patrimoine mondial, avant le 1er février 2004, un rapport de situation sur cette question, afin que le Comité du patrimoine mondial puisse examiner l'état de conservation du bien à sa 28e session, en 2004.

[36] Décision adoptée sans discussion.

27 COM 8C.3
Propositions d'inscription à examiner en 2003

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Prend note que les États parties suivant ont demandé à ce que leur nomination ne soit pas examinée lors de la 27e session du Comité en 2003 :

  • Extension de l'Arrondissement historique de Québec (Canada)
  • Système naturel du Sanctuaire de l'île Wrangel (Fédération de Russie)
  • Hôpital des partisans Franja (Slovénie)
  • Ville historique de Mardin (Turquie)
  • Extension de la Réserve de faune sauvage de l'Ile de Gough (Royaume-Uni).

Projet de décision : 27 COM 7 (b) 60

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Prenant note du rapport transmis par l’Etat partie et du fait qu’une extension du site du patrimoine mondial en vue de mieux protéger l’aire de patrimoine mondial doit être présentée pour examen,

2. Félicite les autorités canadiennes des mesures prises conformément aux recommandations faites par la mission de l’ICOMOS et par la 25e session du Comité;

3. Demande à l’Etat partie de continuer à travailler en étroite consultation avec l'ICOMOS et le Centre pour la mise en œuvre des autres mesures prévues dans le cadre du projet ;

4. Demande à l’Etat partie de fournir avant le 1er février 2004 un rapport de situation sur cette question, pour examen à sa 28e session.

Année du rapport : 2003
Canada
Date d'inscription : 1985
Catégorie : Culturel
Critères : (iv)(vi)
Documents examinés par le Comité
arrow_circle_right 27COM (2003)
Exports

* : Les menaces mentionnées sont présentées par ordre alphabétique ; cet ordre ne constitue nullement un classement selon l’importance de leur impact sur le bien. De plus, elles sont présentées de manière indifférenciée, que le bien soit menacé par un danger prouvé, précis et imminent (« péril prouvé ») ou confronté à des menaces qui pourraient avoir des effets nuisibles sur sa valeur universelle exceptionnelle (« mise en péril »).

** : Tous les rapports de mission ne sont pas toujours disponibles électroniquement.


top