Faites une recherche à travers les informations du Centre du patrimoine mondial.

Parc national de Mana Pools, aires de safari Sapi et Chewore

Zimbabwe
Facteurs affectant le bien en 1987*
  • Activités illégales
Facteurs* affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Braconnage

Assistance internationale : demandes reçues pour le bien jusqu'en 1987
Demandes approuvées : 0
Montant total approuvé : 0 dollars E.U.
Missions sur le bien jusqu'en 1987**
Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 1987

Le braconnage des rhinocéros continue presque an rythme d'un animal par jour. Vingt-neuf braconniers ont été tués à ce jour (soit un par mois). L'on s'efforce actuellement de limiter le problème par diverses mesures, le WWF a fourni un hélicoptère.

Par ailleurs, des contacts ont été pris au niveau diplomatique car les principales incursions sont faites au départ de la Zambie. 

Analyse et Conclusion du Centre du patrimoine mondial et des Organisations consultatives en 1987

Le Comité pourrait encourager le gouvernement de la Zambie a proposé que le parc frontalier adjacent, situé en Zambie, soit ajouté au site actuel de Mana Pools, au Zimbabwe, et indiquer qu'une demande de soutien pourrait être présentée au Fonds pour renforcer les contrôles de gestion dans la région.

Décisions adoptées par le Comité en 1987
11 COM VIII.21
SOC : Complexe de Mana Pools (Zimbabwe)

21. Le Comité a pris note des problèmes de braconnage très sérieux dans le complexe de Mana Pools (Zimbabwe) et de ce que les autorités du Zimbabwe avaient entamé la procédure pour proposer l'inscription de ce bien sur la Liste du patrimoine mondial en péril.

Pas de projet de décision

Année du rapport : 1987
Zimbabwe
Date d'inscription : 1984
Catégorie : Naturel
Critères : (vii)(ix)(x)
Documents examinés par le Comité
arrow_circle_right 11COM (1987)
Exports

* : Les menaces mentionnées sont présentées par ordre alphabétique ; cet ordre ne constitue nullement un classement selon l’importance de leur impact sur le bien. De plus, elles sont présentées de manière indifférenciée, que le bien soit menacé par un danger prouvé, précis et imminent (« péril prouvé ») ou confronté à des menaces qui pourraient avoir des effets nuisibles sur sa valeur universelle exceptionnelle (« mise en péril »).

** : Tous les rapports de mission ne sont pas toujours disponibles électroniquement.


top