Faites une recherche à travers les informations du Centre du patrimoine mondial.

Auschwitz Birkenau
Camp allemand nazi de concentration et d'extermination (1940-1945)

Pologne
Facteurs affectant le bien en 2004*
  • Système de gestion/plan de gestion
Facteurs* affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Pression urbaine ; Absence de mécanisme de gestion (et de législation) 

Assistance internationale : demandes reçues pour le bien jusqu'en 2004
Demandes approuvées : 2 (de 1998-2000)
Montant total approuvé : 30 000 dollars E.U.
2000 Experts Meetings for the Strategic Governmental ... (Approuvé)   10 000 dollars E.U.
1998 International Expert Meeting on the Planning and ... (Approuvé)   20 000 dollars E.U.
Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2004

Comme l’avait demandé le Comité, un rapport a été soumis par l’Etat partie le 23 février 2004, faisant état des progrès accomplis dans la mise en œuvre de la 2e phase du Programme stratégique pour l’aire d’Oświęcim (OSPR) pour la période 2002-2006. Dans le cadre du programme stratégique, des travaux publics tels que la construction de routes, de ponts et de parcs de stationnement continuent d’améliorer l’intérieur et les abords du bien du patrimoine mondial. Un nombre de bâtiments a également été rénové et restauré en 2002 et 2003.

 

En matière d’éducation et de sensibilisation de l’opinion publique, les autorités polonaises ont organisé une Conférence internationale sur l’éducation à Cracovie du 16 au 17 juin 2003 pour faire connaître ce qui s’est passé au siècle dernier et promouvoir la tolérance et la compréhension internationale parmi les jeunes générations. La conférence a également été l’occasion de promouvoir la création du Centre international d’éducation d’Oświęcim, comme le prévoit la seconde phase de l’OSPR. Ce Centre est le premier du genre à éduquer le public sur l’histoire complexe d’Auschwitz. 

 

La gestion de la zone des carrières de gravier de Zwirowisko a été confiée au Ministère de la Culture le 12 décembre 2003. Cette zone sera utilisée par le Musée d’Etat d’Auschwitz-Birkenau pour proposer des activités pédagogiques, ce qui réduira les tensions créées quant à l’usage qui en était fait.

 

D’autre part, les autorités polonaises ont présenté une étude approfondie sur la protection de la zone d’Auschwitz-Birkenau « Marek Rawecki. 2003. Auschwitz-Birkenau Zone, Wydawnictwo Politechniki Slaskjej ». Son but est d’analyser les efforts accomplis pour sauvegarder le site et faire des recommandations en matière d’urbanisme et de gestion de la zone. La publication contient une carte en couleur montrant le site du patrimoine mondial et sa zone tampon, ainsi que les infrastructures : réseau routier, parcs de stationnement et chemins piétonniers. La Conférence internationale « Préserver pour l’avenir », organisée du 23 au 25 juin 2003 à Oświęcim, a évoqué les aspects techniques, en particulier la présentation et la conservation des objets exposés dans le musée.

 

En décembre 2003, les autorités polonaises ont entamé un processus visant à préparer un plan de gestion et à clarifier les limites du bien, avec l’aide financière de l’Etat d’Israël. C’est dans ce cadre qu’une réunion d’experts s’est tenue du 13 au 15 mai 2004, suivie de la visite des experts polonais au Centre de documentation de Yad Vashem (Jérusalem, Israël). 

Décisions adoptées par le Comité en 2004
28 COM 15B.93

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Exprime sa satisfaction à l’État partie pour les progrès réalisés quant aux efforts accomplis en vue d’améliorer l’état de conservation du bien et de faire prendre conscience de la valeur universelle exceptionnelle du bien ;

2. Prend note que l’État partie a organisé une réunion d’experts en mai 2004 afin de préparer un plan de gestion du site ;

3. Demande que le rapport d’avancement sur la préparation d’un plan de gestion ainsi qu’un rapport actualisé sur le Programme stratégique pour l’aire d’Oświęcim soient soumis au Centre du patrimoine mondial d’ici le 1er février 2005, afin que le Comité du patrimoine mondial puisse examiner l’état de conservation du bien à sa 29e session en 2005 ;

4. Demande en outre que le plan de gestion finalisé soit soumis au Centre du patrimoine mondial d’ici le 1er février 2006 pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 30e session en 2006.

Projet de décision : 28 COM 15B.93

Le Comité du patrimoine mondial,

1.  Exprime sa satisfaction à l’Etat partie pour les progrès réalisés quant aux efforts accomplis en vue d’améliorer l’état de conservation du bien et faire prendre conscience de la valeur universelle exceptionnelle du bien ;

2.  Prend note que l’Etat partie a organisé une réunion d’experts en mai 2004 afin de préparer un plan de gestion du site ;

3.  Demande que le plan de gestion ainsi qu’un rapport actualisé sur le Programme stratégique pour l’aire d’Oświęcim soient soumis au Centre du patrimoine mondial avant le 1er février 2005 afin que le Comité du patrimoine mondial puisse examiner l’état de conservation du bien à sa 29e session en 2005.

Année du rapport : 2004
Pologne
Date d'inscription : 1979
Catégorie : Culturel
Critères : (vi)
Documents examinés par le Comité
arrow_circle_right 28COM (2004)
Exports

* : Les menaces mentionnées sont présentées par ordre alphabétique ; cet ordre ne constitue nullement un classement selon l’importance de leur impact sur le bien. De plus, elles sont présentées de manière indifférenciée, que le bien soit menacé par un danger prouvé, précis et imminent (« péril prouvé ») ou confronté à des menaces qui pourraient avoir des effets nuisibles sur sa valeur universelle exceptionnelle (« mise en péril »).

** : Tous les rapports de mission ne sont pas toujours disponibles électroniquement.


top