Faites une recherche à travers les informations du Centre du patrimoine mondial.

Ensemble culturel et historique des îles Solovetsky

Fédération de Russie
Facteurs affectant le bien en 2021*
  • Cadre juridique
  • Infrastructures de transport aérien
  • Installations d’interprétation pour les visiteurs
  • Système de gestion/plan de gestion
  • Autres menaces :

    Mauvais état de conservation du système d’irrigation du monastère

Facteurs* affectant le bien identifiés dans les rapports précédents
  • Coordination inadéquate de la gestion entre les autorités nationales, locales et religieuses
  • Absence de mesures légales appropriées et des règles de conservation, de restauration, de gestion et d’utilisation des biens du patrimoine mondial d’intérêt religieux 
  • Mauvais état de conservation du système d’irrigation du monastère
  • Emplacement inadéquat d’un éventuel complexe muséal
  • Construction d'un bâtiment de l’aéroport
  • Absence de processus adéquats de contrôle des développements et de schéma directeur
Assistance internationale : demandes reçues pour le bien jusqu'en 2021
Demandes approuvées : 0
Montant total approuvé : 0 dollars E.U.
Missions sur le bien jusqu'en 2021**

Août 2013 : mission de suivi réactif conjointe Centre du patrimoine mondial/ICCROM/ICOMOS ; juillet 2015 : mission de conseil de l’ICOMOS ; avril 2018 : mission de suivi réactif conjointe Centre du patrimoine mondial/ICOMOS

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2021

Le 30 novembre 2020, l’État partie a soumis un rapport sur l’état de conservation, dont un résumé est disponible à http://whc.unesco.org/fr/list/632/documents. Des informations complémentaires ont également été transmises le 22 mars 2021. Rapport et informations complémentaires répondent aux recommandations du Comité adoptées à sa 43e session (43 COM 7B.88) et donnent un aperçu détaillé du travail entrepris et prévu, comme suit :

  • Le ministère de la Culture a approuvé l’élaboration d’un Concept global d’aménagement de l’archipel de Solovetsky – en cours ;
  • Un schéma directeur pour le bien, qui tient compte du Concept, est en cours d’élaboration en collaboration avec le Centre du patrimoine mondial et les Organisations consultatives, et :
    • Formulera une vision de la conservation et du développement des îles pour les dix prochaines années,
    • Définira des stratégies d’aménagement du territoire qui concilient les aspects naturels, sociaux, culturels et historiques, et respectent les attributs de la valeur universelle exceptionnelle (VUE),
    • Fournira un cadre général de gestion du changement, assorti de moyens d’améliorer la vie des communautés monastiques et locales ;
  • Le Fonds pour la conservation et le développement de l’archipel de Solovetsky (le Fonds) mis en place en 2018 est mobilisé et travaille efficacement et a apporté son soutien au schéma directeur, à l’éducation, à l’élimination des déchets et aux activités de promotion pour les communautés locales, de même qu’à la conservation ;
  • Des réunions annuelles sur place ont lieu en présence du patriarche de Moscou et de toutes les Russies, des représentants du monastère de Solovetsky, du gouverneur de la région d’Arkhangelsk, du chef de la République de Carélie, des responsables de certains ministères et organismes, ainsi que du président du Fonds ;
  • Des évaluations d’impact sur le patrimoine (EIP) approfondies ont été préparées pour les projets clés et les détails des projets et des évaluations ont été soumis au Centre du patrimoine mondial afin que l’ICOMOS en fasse l’examen technique (cela comprenait le nouveau bâtiment aéroportuaire, le nouvel hôpital, l’éventuelle reconstruction de l’église de Sainte Onufrievskaya, et les nouveaux terminaux fret et passagers) ;
  • Un projet de plan d’action triennal pour les projets de conservation a été préparé pour les principaux bâtiments monastiques et leurs structures auxiliaires, et pour le réseau de canaux et de lacs ;
  • Le travail de révision des plans pour le nouveau musée est toujours en cours. La piste de l’aéroport ne sera pas agrandie, la décision de démolir l’ancien bâtiment hospitalier en bois a été abandonnée, et un ensemble scolaire est envisagé en s’appuyant sur l’école, la crèche et les dépendances existantes, et non la construction d’une nouvelle école ;
  • Dans les informations complémentaires soumises, l’État partie passe du terme « schéma directeur » à « stratégie de développement », en faisant également des suggestions sur la manière d’harmoniser la terminologie employée dans les documents russes et anglais, dans la mesure où la traduction du terme russe pour « schéma directeur » a le sens à la fois de « plan général » et de « stratégie de développement » ;
  • Le travail pour accorder au bien le statut de site d’intérêt religieux et historique au niveau national afin de garantir la protection nationale du bien est entré dans sa phase d’achèvement. À cet égard, un plan de base historique et culturel a été préparé.
Analyse et Conclusion du Centre du patrimoine mondial et des Organisations consultatives en 2021

Le schéma directeur en cours d’élaboration pour le bien est une avancée majeure. Son objectif est de formuler une vision pour la conservation et le développement des îles pour les dix prochaines années. Le schéma s’appuie sur un examen détaillé des attributs clés de la VUE, à la fois matériels et immatériels, et couvre les paysages sacrés et profanes, les activités religieuses du monastère de Solovetsky, et les besoins des communautés religieuses, laïques et de pèlerins. Il entend assurer une gestion optimale du bien en identifiant les stratégies en mesure d’encadrer sa gestion quotidienne et son développement. Il est souligné que le terme « développement » ne portera que sur les processus qui étayent la préservation et l’optimisation des systèmes naturels, socio-culturels et historiques étroitement liés des îles, comme reflété dans leur VUE.

Même si le schéma directeur englobera à terme l’ensemble de l’archipel, sa première phase se concentre sur le principal complexe monastique et le village voisin de Solovetsky où la nécessité de résoudre des pressions contradictoires est peut-être plus grande qu’ailleurs, et où un « aménagement sectoriel » est urgemment nécessaire. Le schéma identifie divers thèmes territoriaux en rapport avec « l’ambiance et l’aura du lieu », et la manière dont ils sont perçus et ont trait aux différentes communautés – à savoir moines, population locale et pèlerins/visiteurs. La révision des zones de protection et des réglementations territoriales, comme base des futurs plans d'utilisation des terres et d'aménagement, et l’élaboration détaillée du plan de gestion, seront les principales réalisations du schéma directeur.

Le schéma directeur est en cours d’élaboration avec l’assistance consultative de l’ICOMOS au moyen d’examens et réunions virtuelles, processus qui, jusqu’à présent, a été productif. Le canevas du schéma est déjà appliqué à la manière dont les projets futurs sont prévus et conçus, notamment les propositions de rationalisation des débarcadères passagers et marchandises et le nouveau bâtiment aéroportuaire. Pour les deux projets, des plans sobres ont été élaborés pour des structures en bois qui rappellent et complètent les traditions de construction locales. La soumission régulière au Centre du patrimoine mondial des documents et EIP de ces projets afin qu’ils soient examinés par l’ICOMOS est notée, comme le sont les avis positifs de l’ICOMOS sur les récentes soumissions.

L’élaboration du schéma directeur, conjuguée au soutien du Fonds pour la conservation et le développement de l’archipel de Solovetsky (le Fonds) désormais actif, ont ensemble revitalisé et coordonné la manière dont le bien conçoit la planification à long terme, avec un engagement de haut niveau de l’église orthodoxe, de la région d’Arkhangelsk, de la république de Carélie et des ministères et organismes nationaux. Des projets de conservation sont élaborés pour les principales structures monastiques ainsi que pour les bâtiments de service (le monastère de Solovetsky ayant l’ensemble le plus complet en Russie) ainsi que pour les besoins de la communauté locale en matière d’installations médicales, scolaires, de transport et d’élimination des déchets. Des propositions sont en cours d’élaboration pour les bâtiments vernaculaires ainsi que pour le vaste réseau de canaux et de lacs, et une stratégie d’accueil des visiteurs.

La longue liste des projets de conservation dont le développement est envisagé dans les deux années à venir est favorablement accueillie. Plus de détails sont requis, toutefois, sur la manière dont les projets de restauration et conservation des principaux édifices monastiques vont inclure une supervision renforcée et de meilleurs processus et matériaux, suite à l’arrêt des travaux inappropriés.

Il est noté qu’un projet est en cours d’élaboration pour la réparation et restauration du grand hôtel Saint Petersburg du début du XIXe siècle qui a en grande partie été détruit par un incendie dans les années 1990. Étant donné la taille et la visibilité de ces ruines près du monastère, il serait bon que des détails soient soumis au Centre du patrimoine mondial pour examen par les Organisations consultatives le plus tôt possible.

La suggestion par l’État partie d’accorder la terminologie dans les documents anglais et russes est notée. Afin d’éviter tout malentendu et problème de compréhension, il est recommandé que l’État partie donne une vue d’ensemble de la liste des termes en russe, en ajoutant la traduction anglaise utilisée dans les précédents documents soumis au Centre du patrimoine mondial et la traduction anglaise que l’État partie souhaite utiliser dans les futurs documents.

Décisions adoptées par le Comité en 2021
44 COM 7B.159
Ensemble culturel et historique des îles Solovetsky (Fédération de Russie) (C 632)

Le Comité du patrimoine mondial,

  1. Ayant examiné le document WHC/21/44.COM/7B,
  2. Rappelant la décision 43 COM 7B.88, adoptée à sa 43e session (Bakou 2019),
  3. Accueille favorablement l’élaboration en cours du schéma directeur pour le bien, ainsi que l’accent mis sur l’étude détaillée des attributs clés de la valeur universelle exceptionnelle (VUE) et sur les besoins des communautés religieuses, laïques et de pèlerins/visiteurs ;
  4. Note que le schéma englobera à terme l’ensemble de l’archipel, la première phase étant concentrée sur le principal complexe monastique et le village voisin de Solovetsky, et que les principales réalisations qui en sont attendues seront la révision des zones de protection et des réglementations territoriales qui guideront les futurs plans d'utilisation des terres et d'aménagement, et l’élaboration d’un plan de gestion pour le bien ;
  5. Note également que l’élaboration du schéma directeur bénéficie de l’assistance consultative de l’ICOMOS, et encourage l’État partie à poursuivre ce processus de dialogue et à soumettre le schéma directeur et le plan de gestion définitifs, lorsqu’ils seront approuvés par les Organisations consultatives, au Centre du patrimoine mondial ;
  6. Note avec satisfaction que le canevas du schéma est déjà appliqué à la manière dont les projets futurs sont prévus et conçus, notamment pour les nouveaux débarcadères et le bâtiment d’accueil des passagers en bois connexe et pour un projet de bâtiment aéroportuaire et que les détails de ces projets et les évaluations d’impact sur le patrimoine (EIP) afférentes ont régulièrement été soumis au Centre du patrimoine mondial pour examen par l’ICOMOS, et encourage également l’État partie à continuer ainsi ;
  7. Note avec appréciation l’effet bénéfique du Fonds pour la conservation et le développement de l’archipel de Solovetsky désormais actif, qui, avec l’élaboration du schéma directeur, semble avoir revitalisé et coordonné la manière dont le bien conçoit la planification à long terme, avec l’engagement de haut niveau de l’église orthodoxe, de la région d’Arkhangelsk, de la république de Carélie, et des ministères et organismes nationaux ;
  8. Note en outre la longue liste provisoire de projets de conservation qui sont en cours d’élaboration, non seulement pour les structures monastiques mais aussi pour les bâtiments de service, les bâtiments vernaculaires et le vaste réseau de canaux et de lacs, et demande à l’État partie de soumettre des précisions sur la manière dont les projets de restauration et conservation des principaux édifices monastiques vont inclure une supervision renforcée et de meilleurs processus et matériaux, suite à l’arrêt des travaux inappropriés ;
  9. Demande également à l’État partie de soumettre des précisions pour la réparation et restauration du grand hôtel Saint Petersburg du début du XIXe siècle en grande partie détruit au Centre du patrimoine mondial pour examen par les Organisations consultatives dès que possible, étant donné sa visibilité près du monastère ;
  10. Demande enfin à l’État partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial, d’ici le 1er décembre 2022, un rapport actualisé sur l’état de conservation du bien et sur la mise en œuvre des points ci-dessus mentionnés, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 46e session.
Projet de décision : 44 COM 7B.159

Le Comité du patrimoine mondial,

  1. Ayant examiné le document WHC/21/44.COM/7B,
  2. Rappelant la décision 43 COM 7B.88, adoptée à sa 43e session (Bakou 2019),
  3. Accueille favorablement l’élaboration en cours du schéma directeur pour le bien, ainsi que l’accent mis sur l’étude détaillée des attributs clés de la valeur universelle exceptionnelle (VUE) et sur les besoins des communautés religieuses, laïques et de pèlerins/visiteurs ;
  4. Note que le schéma englobera à terme l’ensemble de l’archipel, la première phase étant concentrée sur le principal complexe monastique et le village voisin de Solovetsky, et que les principales réalisations qui en sont attendues seront la révision des zones de protection et des réglementations territoriales qui guideront les futurs plans d'utilisation des terres et d'aménagement, et l’élaboration d’un plan de gestion pour le bien ;
  5. Note également que l’élaboration du schéma directeur bénéficie de l’assistance consultative de l’ICOMOS, et encourage l’État partie à poursuivre ce processus de dialogue et à soumettre le schéma directeur et le plan de gestion définitifs, lorsqu’ils seront approuvés par les Organisations consultatives, au Centre du patrimoine mondial ;
  6. Note avec satisfaction que le canevas du schéma est déjà appliqué à la manière dont les projets futurs sont prévus et conçus, notamment pour les nouveaux débarcadères et le bâtiment d’accueil des passagers en bois connexe et pour un projet de bâtiment aéroportuaire et que les détails de ces projets et les évaluations d’impact sur le patrimoine (EIP) afférentes ont régulièrement été soumis au Centre du patrimoine mondial pour examen par l’ICOMOS, et encourage également l’État partie à continuer ainsi ;
  7. Note avec appréciation l’effet bénéfique du Fonds pour la conservation et le développement de l’archipel de Solovetsky désormais actif, qui, avec l’élaboration du schéma directeur, semble avoir revitalisé et coordonné la manière dont le bien conçoit la planification à long terme, avec l’engagement de haut niveau de l’église orthodoxe, de la région d’Arkhangelsk, de la république de Carélie, et des ministères et organismes nationaux ;
  8. Note en outre la longue liste provisoire de projets de conservation qui sont en cours d’élaboration, non seulement pour les structures monastiques mais aussi pour les bâtiments de service, les bâtiments vernaculaires et le vaste réseau de canaux et de lacs, et demande à l’État partie de soumettre des précisions sur la manière dont les projets de restauration et conservation des principaux édifices monastiques vont inclure une supervision renforcée et de meilleurs processus et matériaux, suite à l’arrêt des travaux inappropriés ;
  9. Demande également à l’État partie de soumettre des précisions pour la réparation et restauration du grand hôtel Saint Petersburg du début du XIXe siècle en grande partie détruit au Centre du patrimoine mondial pour examen par les Organisations consultatives dès que possible, étant donné sa visibilité près du monastère ;
  10. Demande enfin à l’État partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial, d’ici le 1er décembre 2022, un rapport actualisé sur l’état de conservation du bien et sur la mise en œuvre des points ci-dessus mentionnés, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 46e session en 2023.
Année du rapport : 2021
Fédération de Russie
Date d'inscription : 1992
Catégorie : Culturel
Critères : (iv)
Documents examinés par le Comité
Rapport de lʼÉtat partie sur lʼétat de conservation
Rapport (2020) .pdf
arrow_circle_right 44COM (2021)
Exports

* : Les menaces mentionnées sont présentées par ordre alphabétique ; cet ordre ne constitue nullement un classement selon l’importance de leur impact sur le bien. De plus, elles sont présentées de manière indifférenciée, que le bien soit menacé par un danger prouvé, précis et imminent (« péril prouvé ») ou confronté à des menaces qui pourraient avoir des effets nuisibles sur sa valeur universelle exceptionnelle (« mise en péril »).

** : Tous les rapports de mission ne sont pas toujours disponibles électroniquement.


top