Faites une recherche à travers les informations du Centre du patrimoine mondial.

Bam et son paysage culturel

Iran (République islamique d')
Facteurs affectant le bien en 2015*
Facteurs* affectant le bien identifiés dans les rapports précédents
  • Absence d’un plan de gestion globale (problème résolu)
  • Les limites du bien inscrit dans des conditions d’urgence ne correspondaient pas au texte écrit du dossier original de proposition d’inscription (problème résolu)
  • Pressions du développement liées au processus de reconstruction à la suite du désastre.
Menaces pour lesquelles le bien a été inscrit sur la Liste du patrimoine mondial en péril
  • Dommages sévères provoqués au bien par le séisme de décembre 2003 ;
  • Pressions du développement liées au processus de reconstruction à la suite du désastre. 
Etat de conservation souhaité pour le retrait du bien de la Liste du patrimoine mondial en péril
Mesures correctives pour le bien
Calendrier pour la mise en œuvre des mesures correctives
En cours
Fonds extrabudgétaires de l’UNESCO jusqu'en 2015

Montant total accordé : 568 000 dollars EU (2004-2007) provenant du fonds-en-dépôt UNESCO-Japon ; 136 985 dollars EU (2005-2010) provenant du fonds-en-dépôt UNESCO-Italie ; 20 000 dollars EU (2004) provenant du fonds-en-dépôt italien de la Banque mondiale ; 50 000 dollars EU (2004) d’aide d’urgence du Fonds du patrimoine mondial. 

Assistance internationale : demandes reçues pour le bien jusqu'en 2015
Demandes approuvées : 1 (de 2004-2004)
Montant total approuvé : 50 000 dollars E.U.
2004 Emergency Assistance request for Arg-e-Bam and Historic ... (Approuvé)   50 000 dollars E.U.
Missions sur le bien jusqu'en 2015**

Depuis janvier 2004 : plusieurs missions UNESCO ; octobre 2011 : mission conjointe de suivi réactif Centre du patrimoine mondial / ICOMOS. 

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2015

Le 18 mars 2015, l’État partie a soumis un rapport précis sur l’état de conservation disponible à https://whc.unesco.org/fr/list/1208/documents/, qui fait le point sur les avancées effectuées dans la mise en œuvre de la décision 37 COM 7A.31 du Comité du patrimoine mondial adoptée à sa 37e session (Phnom Penh, 2013).

Lors de la même session, le Comité avait apprécié les efforts accomplis par l’État partie pour atteindre l’État souhaité de conservation en vue du retrait du bien de la Liste du patrimoine mondial en péril (DSOCR), et avait décidé de retirer le bien de la Liste du patrimoine mondial en péril. Néanmoins, considérant que le bien restait vulnérable, le Comité avait recommandé à l’État partie de veiller aux points suivants :

  • Réviser le plan de gestion existant pour y incorporer la partie qui concerne la gestion des visiteurs ainsi que les plans d’action accompagnés des échéanciers et des ressources nécessaires à leur mise en œuvre,
  • Juguler les constructions illégales et garantir une protection efficace de la zone tampon grâce à l’élaboration et à l’adoption de mesures réglementaires,
  • Assurer une restauration cohérente grâce à des orientations d’aménagement et à des critères d’intervention garantissant une approche équilibrée de la conservation qui soutienne les conditions d’authenticité et d’intégrité du bien,
  • Garantir la sécurité permanente du site grâce à l’engagement des autorités locales et des communautés.

L’État partie, dans son rapport, a donné des précisions sur les avancées effectuées s’agissant de ces quatre points. Le Centre du patrimoine mondial et les Organisations consultatives estiment que l’État partie s’occupe correctement de l’état de conservation du bien et qu’aucun rapport supplémentaire n’est nécessaire à court terme. L’État partie est encouragé à poursuivre la mise en œuvre de tous les plans et mesures appropriés demandés par le Comité en définissant les degrés adéquats d’intervention pour chaque élément du bien, afin de garantir un état de conservation approprié et d’empêcher les menaces d’affecter sa valeur universelle exceptionnelle.

Décisions adoptées par le Comité en 2015
39 COM 7B.93
Décisions omnibus

Le Comité du patrimoine mondial,

  1. Ayant examiné le document WHC-15/39.COM/7B.Add,
  2. Prend note avec satisfaction des mesures prises par les États parties concernés pour répondre à ses demandes antérieures visant à atténuer les menaces qui pèsent sur la valeur universelle exceptionnelle des biens du patrimoine mondial suivants:
  • Bam et son paysage culturel (Iran, République islamique d’),
  • Rio de Janeiro, paysages cariocas entre la montagne et la mer (Brésil) ;
  1. Encourage les États parties concernés à poursuivre leurs efforts visant à assurer la conservation des biens du patrimoine mondial;
  2. Rappelle aux États parties concernés d'informer le Centre du patrimoine mondial, en temps utile de tout projet de développement majeur qui pourrait nuire à la valeur universelle exceptionnelle d'un bien, avant toute décision irréversible, conformément au Paragraphe 172 des Orientations.
Projet de décision : 39 COM 7B.93

Le Comité du patrimoine mondial,

  1. Ayant examiné le document WHC-15/39.COM/7B.Add,
  2. Prend note avec satisfaction des mesures prises par les États parties concernés pour répondre à ses demandes antérieures visant à atténuer les menaces qui pèsent sur la valeur universelle exceptionnelle des biens du patrimoine mondial suivants:
    1. Bam et son paysage culturel (Iran, République islamique d’),
    2. Rio de Janeiro, paysages cariocas entre la montagne et la mer (Brésil) ;
  3. Encourage les États parties concernés à poursuivre leurs efforts visant à assurer la conservation des biens du patrimoine mondial;
  4. Rappelle aux États parties concernés d'informer le Centre du patrimoine mondial, en temps utile de tout projet de développement majeur qui pourrait nuire à la valeur universelle exceptionnelle d'un bien, avant toute décision irréversible, conformément au Paragraphe 172 des Orientations.
Année du rapport : 2015
Iran (République islamique d')
Date d'inscription : 2004
Catégorie : Culturel
Critères : (ii)(iii)(iv)(v)
Liste en péril (dates) : 2004-2013
Documents examinés par le Comité
Rapport de lʼÉtat partie sur lʼétat de conservation
Rapport (2015) .pdf
arrow_circle_right 39COM (2015)
Exports

* : Les menaces mentionnées sont présentées par ordre alphabétique ; cet ordre ne constitue nullement un classement selon l’importance de leur impact sur le bien. De plus, elles sont présentées de manière indifférenciée, que le bien soit menacé par un danger prouvé, précis et imminent (« péril prouvé ») ou confronté à des menaces qui pourraient avoir des effets nuisibles sur sa valeur universelle exceptionnelle (« mise en péril »).

** : Tous les rapports de mission ne sont pas toujours disponibles électroniquement.


top