Faites une recherche à travers les informations du Centre du patrimoine mondial.

Parc national de Sagarmatha

Népal
Facteurs affectant le bien en 1997*
  • Déchets solides
  • Impacts des activités touristiques / de loisirs des visiteurs
  • Système de gestion/plan de gestion
Assistance internationale : demandes reçues pour le bien jusqu'en 1997
Demandes approuvées : 4 (de 1980-1983)
Montant total approuvé : 201 895 dollars E.U.
1983 Reafforestation programme, improvement of the display ... (Approuvé)   10 000 dollars E.U.
1982 Specialist services of an energy adviser and financial ... (Approuvé)   61 995 dollars E.U.
1981 Financial contribution and specialist services for a ... (Approuvé)   54 900 dollars E.U.
1980 Energy adviser, equipment and financial assistance for ... (Approuvé)   75 000 dollars E.U.
Information présentée au Bureau du Comité du patrimoine mondial en 1997

Le directeur du Parc national de Sagarmatha a présenté un rapport sur l'état de conservation de ce site du patrimoine mondial à la réunion des gestionnaires de sites naturels du patrimoine mondial du Sud de l'Asie, qui s'est tenue à New Delhi et dans le Parc national de Keoladeo, du 16 au 19 janvier 1997. L'armée népalaise soutient la direction du Parc pour les activités de maintien de l'ordre. Environ 3.500 personnes de la communauté Sherpa vivent dans le Parc et aux alentours et jouent un rôle important comme guides pour les visiteurs du Parc. Le tourisme entraîne une demande d'énergie croissante sur la couverture clairsemée de végétation boisée subsistant dans cette zone et pose des problèmes considérables d'élimination des déchets.

Le directeur avait proposé que le personnel du Parc et de l'armée ainsi que la communauté Sherpa décident d'utiliser du pétrole pour subvenir à leurs besoins en énergie mais il n'a toutefois pas pu trouver les fonds nécessaires pour réaliser ce changement de source d'énergie. Il a critiqué le fait que les résultats des différentes études scientifiques menées sur des problèmes de conservation concernant le Parc étaient rarement communiqués à la direction. Il a lancé un appel pour que des scientifiques compétents conseillent davantage la direction et l'aident à résoudre des problèmes pratiques - par exemple, comment subvenir aux besoins en énergie du personnel du Parc et de l'armée, ainsi que de la communauté Sherpa, sans avoir à continuer à dépendre de la couverture boisée clairsemée de l'endroit, ou comment gérer l'élimination des déchets produits par un grand nombre de visiteurs dans le site, etc.

Action requise

Le Bureau demande à l'UICN d'utiliser les experts disponibles à son Bureau du Népal à Kathmandu pour entreprendre une visite sur le terrain dans le Parc de Sagarmatha et discuter avec le directeur du Parc de la manière dont ils pourraient le conseiller régulièrement sur des questions de gestion.

Décisions adoptées par le Comité en 1997
21 BUR IV.B.29
Parc national de Sagarmatha (Népal)

Le Bureau a été informé qu'environ 3.500 personnes de la communauté Sherpa vivaient dans le Parc et aux alentours et jouaient un rôle important comme guides pour les visiteurs du Parc. Le tourisme entraîne toutefois une demande d'énergie croissante sur la couverture clairsemée de végétation boisée subsistant dans cette zone et pose des problèmes considérables d'élimination des déchets.

Le directeur du Parc avait proposé que le personnel du Parc et de l'armée ainsi que la communauté Sherpa décident d'utiliser du pétrole pour subvenir à leurs besoins en énergie mais il n'a pas pu trouver les fonds nécessaires pour réaliser ce changement de source d'énergie estimé à environ 50.000 dollars E.U. Le directeur a lancé un appel pour que des scientifiques compétents conseillent davantage la direction et l'aident à résoudre des problèmes pratiques, par exemple comment subvenir aux besoins en énergie du personnel du Parc et de l'armée, ainsi que de la communauté Sherpa et des touristes, ou comment gérer l'élimination des déchets.

Le Bureau a demandé à l'UICN d'utiliser les experts disponibles à son Bureau du Népal à Kathmandu pour entreprendre une visite sur le terrain dans le Parc de Sagarmatha et discuter avec le directeur du Parc de la manière dont ils pourraient le conseiller régulièrement sur de nouvelles sources d'énergie de remplacement et autres questions de gestion. Le représentant de l'UICN a souligné qu'il aurait besoin d'un financement pour cette activité.

Année du rapport : 1997
Népal
Date d'inscription : 1979
Catégorie : Naturel
Critères : (vii)
Documents examinés par le Comité
arrow_circle_right 21COM (1997)
Exports

* : Les menaces mentionnées sont présentées par ordre alphabétique ; cet ordre ne constitue nullement un classement selon l’importance de leur impact sur le bien. De plus, elles sont présentées de manière indifférenciée, que le bien soit menacé par un danger prouvé, précis et imminent (« péril prouvé ») ou confronté à des menaces qui pourraient avoir des effets nuisibles sur sa valeur universelle exceptionnelle (« mise en péril »).

** : Tous les rapports de mission ne sont pas toujours disponibles électroniquement.


top