Faites une recherche à travers les informations du Centre du patrimoine mondial.

Ville coloniale de Saint-Domingue

République dominicaine
Facteurs affectant le bien en 2002*
  • Cadre juridique
  • Habitat
  • Impacts des activités touristiques / de loisirs des visiteurs
  • Système de gestion/plan de gestion
  • Vastes infrastructures et/ou installations touristiques / de loisirs
Facteurs* affectant le bien identifiés dans les rapports précédents
  • Nécessité d'adopter un Plan directeur
  • Programme de réhabilitation de logements
  • Programme de développement touristique
  • Manque d'entretien
  • Ouragan en 1999 (problème résolu) 
Assistance internationale : demandes reçues pour le bien jusqu'en 2002
Demandes approuvées : 3 (de 1990-2000)
Montant total approuvé : 82 207 dollars E.U.
2000 Study on Cultural Tourism in the Historic Centre of ... (Approuvé)   24 207 dollars E.U.
1998 Emergency measures at the Palacio de Diego de Herrera ... (Approuvé)   50 000 dollars E.U.
1990 Assist the authorities in the revision of the ... (Approuvé)   8 000 dollars E.U.
Missions sur le bien jusqu'en 2002**

1993: mission de suivi;  août 1998: mission d'expert;  août 2001: mission de conseil de l'ICOMOS

Information présentée au Bureau du Comité du patrimoine mondial en 2002

Précédents débats :
Vingt-cinquième session du Comité (paragraphe III. 285)
Vingt-cinquième session extraordinaire du Bureau (WHC-01/CONF.207/3, p. 53)

Questions principales :

Travaux de construction d’une chaîne hôtelière ; amélioration de la législation sur la protection du patrimoine.

Nouvelles informations :

Le Bureau national du patrimoine monumental de l’Etat partie a remis au Centre du patrimoine mondial, le 31 janvier 2002, un rapport préliminaire en espagnol (puis la traduction en anglais le 11 février 2002), sur l’état de conservation des six maisons coloniales construites par Nicolás de Ovando, situées dans le centre historique de la ville coloniale, et les mesures qui ont suivi.

  1. La Direction nationale du patrimoine s’est réunie pour définir la stratégie à suivre et commencer les démarches nécessaires vis-à-vis des locataires des immeubles pour changer l’usage des maisons.
  2. Les travaux sont momentanément arrêtés. Cet arrêt correspondrait à une pause pour une nouvelle conception du projet hôtelier privilégiant l’utilisation des espaces intérieurs (patios) pour relier les bâtiments.
  3. Le Bureau national du patrimoine monumental a demandé au Secrétariat de l’environnement de l’Etat partie un rapport sur l’impact de la destruction des égouts sur le tissus urbain.
  4. Une nouvelle législation (règlements, normes et/ou lois) est en cours d'élaboration, un avant-projet de loi du patrimoine monumental devra être prêt pour le 8 mars 2002.
Action requise
Le Bureau demande à l’Etat partie de remettre un rapport avant le 1er février 2003, pour soumission à la vingt-septième session du Bureau, comprenant des informations complémentaires sur l’état d’avancement des travaux, sur le rapport du Secrétariat de l’Environnement et sur les décisions prises concernant l’avant-projet de loi du patrimoine monumental.
Décisions adoptées par le Comité en 2002
26 COM 21B.43
Ville coloniale de Saint-Domingue (République dominicaine)
Le Comité du patrimoine mondial,

1. Prend note du rapport sur l'état de conservation du site et fait sienne la décision du Bureau (document WHC-02/CONF.202/2, para. XII. 116-117) ;

2. Demande à l'État partie de soumettre un rapport d'ici le 1er février 2003, comprenant des informations complémentaires sur l'état d'avancement des travaux, sur le rapport du Secrétariat de l'Environnement et sur les décisions prises concernant l'avant-projet de loi du patrimoine monumental pour examen par le Comité à sa 27e session en juin/juillet 2003.
26 BUR XII.116-117
Ville coloniale de Saint-Domingue (République dominicaine)

XII.116         Le Bureau a noté que le Bureau national du patrimoine monumental de l’État partie a remis au Centre du patrimoine mondial, le 31 janvier 2002, un rapport préliminaire en espagnol (puis la traduction en anglais le 11 février 2002), sur l’état de conservation des six maisons coloniales construites par Nicolás de Ovando, situées dans le centre historique de la ville coloniale, ainsi que les mesures qui ont suivi.

1)       La Direction nationale du patrimoine s’est réunie pour définir la stratégie à suivre et commencer les démarches nécessaires vis-à-vis des locataires des immeubles pour changer l’usage des maisons.

2)       Les travaux ont été momentanément arrêtés. Cet arrêt correspond à une pause pour une nouvelle conception du projet hôtelier privilégiant l’utilisation des espaces intérieurs (patios) pour relier les bâtiments.

3)       Le Bureau national du patrimoine monumental a demandé au Secrétariat de l’environnement de l’État partie un rapport sur l’impact de la destruction du système d'égouts sur le tissus urbain.

4)       Une nouvelle législation (règlements, normes et/ou lois) est en cours d'élaboration, un avant-projet de loi du patrimoine monumental a été finalisé.

XII.117         Le Bureau demande à l’État partie de remettre un rapport avant le 1er février 2003 comprenant des informations complémentaires sur l’état d’avancement des travaux, sur le rapport du Secrétariat de l’Environnement et sur les décisions prises concernant l’avant-projet de loi du patrimoine monumental, pour soumission à la 27e session du Bureau.

Le Comité pourrait souhaiter prendre note de la décision prise par le Bureau, examiner les informations qui seront probablement disponibles au moment de sa session et prendre à ce moment la décision appropriée.

Année du rapport : 2002
République dominicaine
Date d'inscription : 1990
Catégorie : Culturel
Critères : (ii)(iv)(vi)
Exports

* : Les menaces mentionnées sont présentées par ordre alphabétique ; cet ordre ne constitue nullement un classement selon l’importance de leur impact sur le bien. De plus, elles sont présentées de manière indifférenciée, que le bien soit menacé par un danger prouvé, précis et imminent (« péril prouvé ») ou confronté à des menaces qui pourraient avoir des effets nuisibles sur sa valeur universelle exceptionnelle (« mise en péril »).

** : Tous les rapports de mission ne sont pas toujours disponibles électroniquement.


top