Faites une recherche à travers les informations du Centre du patrimoine mondial.

Arrondissement historique du Vieux-Québec

Canada
Facteurs affectant le bien en 2001*
  • Habitat
  • Infrastructures de transport maritime
  • Système de gestion/plan de gestion
Facteurs* affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Projet immobilier

Assistance internationale : demandes reçues pour le bien jusqu'en 2001
Demandes approuvées : 0
Montant total approuvé : 0 dollars E.U.
Missions sur le bien jusqu'en 2001**

novembre 1992: visite de l'ICOMOS; octobre 2001: mission d'expert de l'ICOMOS sur le site

Information présentée au Bureau du Comité du patrimoine mondial en 2001

Précédents débats :
Seizième session du Bureau (paragraphe 60).
Seizième session du Comité (paragraphe VIII.9)

Questions principales : Projet de construction d’un débarcadère pour bateaux de croisière à Pointe-à-Crecy.

Nouvelles informations : L’année dernière, le Centre du patrimoine mondial a reçu des informations, principalement du bureau du maire de Québec et du Conseil des Monuments et Sites du Québec, exprimant ses inquiétudes à propos d’un projet de construction d’un débarcadère à Pointe-à-Crecy et de son impact possible sur les valeurs de l’arrondissement historique de Québec pour le patrimoine mondial. Le gouvernement canadien a adressé un dossier sur le projet proposé par les autorités portuaires de Québec, ainsi que plusieurs études sur l’impact du projet sur l’environnement et des recommandations pour sa mise en œuvre. La controverse subsiste en raison de divergences majeures concernant l’interprétation du projet, des études et des recommandations. Le dossier a été transmis à l’ICOMOS qui l’étudiera et donnera son avis.

Action requise

Le Bureau pourrait souhaiter étudier les informations qui seront fournies/pourront être disponibles au moment de sa session et prendre une décision en conséquence.

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2001

Selon la demande de la vingt-cinquième session du Bureau, l’ICOMOS va entreprendre une mission d’évaluation sur le site du 15 au 21 octobre 2001. 

Décisions adoptées par le Comité en 2001
25 BUR V.254-257
Arrondissement historique de Québec (Canada)

V.254     Le Secrétariat a fait savoir au Bureau que, dans le courant de l’année dernière, il avait reçu des informations exprimant des inquiétudes à propos d’un projet de construction de débarcadère à Pointe-à-Carcy et de son impact possible sur les valeurs universelles de l’arrondissement historique de Québec. En retour, le Gouvernement canadien, par l’intermédiaire de Parcs Canada, a communiqué des informations sur le processus de consultation et d’évaluation du projet et a présenté une documentation substantielle sur le projet, sur les résultats des consultations publiques et sur l’évaluation des ressources culturelles qui avait été réalisée sous son égide pour la zone concernée.

V.255     D’après la documentation reçue par le Secrétariat, des divergences d’opinion considérables sont apparues clairement concernant l’impact potentiel du terminal, tant sur le plan visuel qu’en termes d’intensification du trafic dans le quartier résidentiel voisin, et quant au caractère réversible et vraisemblablement temporaire du terminal.

V.256     Au vu de ces éléments, le Bureau a demandé à l’ICOMOS d’entreprendre une mission d’évaluation sur le site et de rédiger un rapport à soumettre à l’examen du Bureau à sa vingt-cinquième session extraordinaire.

V.257     La Déléguée du Canada a déclaré que son pays était prêt à recevoir cette mission et ferait tout le nécessaire pour lui faciliter la tâche.

Le Bureau pourrait souhaiter étudier les informations qui seront fournies par l’ICOMOS lors de sa session et prendre la décision appropriée à cet égard.

 

Année du rapport : 2001
Canada
Date d'inscription : 1985
Catégorie : Culturel
Critères : (iv)(vi)
Exports

* : Les menaces mentionnées sont présentées par ordre alphabétique ; cet ordre ne constitue nullement un classement selon l’importance de leur impact sur le bien. De plus, elles sont présentées de manière indifférenciée, que le bien soit menacé par un danger prouvé, précis et imminent (« péril prouvé ») ou confronté à des menaces qui pourraient avoir des effets nuisibles sur sa valeur universelle exceptionnelle (« mise en péril »).

** : Tous les rapports de mission ne sont pas toujours disponibles électroniquement.


top