Faites une recherche à travers les informations du Centre du patrimoine mondial.

Vat Phou et les anciens établissements associés du paysage culturel de Champassak

République démocratique populaire lao
Facteurs affectant le bien en 2004*
  • Infrastructures de transport de surface
  • Installations d’interprétation pour les visiteurs
  • Ressources humaines
Facteurs* affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Pression urbaine, pression du tourisme ; absence de mécanisme de gestion (notamment législatif), absence de présentation et d’interprétation 

Assistance internationale : demandes reçues pour le bien jusqu'en 2004
Demandes approuvées : 1 (de 1999-1999)
Montant total approuvé : 13 000 dollars E.U.
1999 Preparation of the nomination dossier for Vat Phu ... (Approuvé)   13 000 dollars E.U.
Missions sur le bien jusqu'en 2004**
Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2004

L’Etat partie a soumis un rapport sur l’état de conservation au Centre du patrimoine mondial, comme l’avait demandé le Comité du patrimoine mondial à sa 27e session.

 

Suite à la décision 27 COM 7B.51, l’Etat partie a informé le Secrétariat qu’une réunion de consultation a été organisée avec le Ministère des Communications, des Transports, des Postes et de la Construction pour décider de la construction d’une route à l’intérieur du bien du patrimoine mondial. Après réception de la documentation complète sur le projet par le Ministère de l’Information et de la Culture, une réunion de consultation sera organisée avec l’UNESCO. Le Secrétariat a aussi été informé que le transfert du centre d’accueil des visiteurs et de l’aire de stationnement était à l’étude et que le projet devait être réexaminé par le consultant qui a recommandé ce transfert en dehors de la zone tampon.

 

Afin d’améliorer la gestion et le suivi régulier du bien, la Direction administrative du site de Vat Phou a recruté un nouveau gestionnaire de site et du personnel qualifié (1 architecte, 1 archéologue, 1 historien d’art, 1 ingénieur, etc.), soit 29 personnes au total. L’Etat partie a également signalé la coexistence de deux comités : le Comité national de coordination interministérielle (CNCI) et le Comité local de Champasak pour le patrimoine culturel et naturel, avec des rôles, des responsabilités et des membres similaires.

 

Dans le prolongement de l’accord bilatéral conclu avec l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA) pour améliorer l’état de conservation du bien du patrimoine mondial, l’entretien du système entièrement hydraulique est assuré par le personnel local avec l’aide d’un expert japonais envoyé régulièrement sur le site. 

Décisions adoptées par le Comité en 2004
28 COM 15B.65

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Félicite l’État partie des mesures prises conformément aux recommandations du Comité du patrimoine mondial adoptées à sa 27e session en juillet 2003 ;

2. Réitère l’importance de respecter le plan de gestion du bien approuvé par le gouvernement ;

3. Encourage l’État partie à clarifier la répartition des tâches entre les autorités nationales et provinciales qui interviennent dans la protection et la gestion du bien du patrimoine mondial, de manière à éviter le chevauchement de leurs responsabilités et de leur rôle.

Projet de décision : 28 COM 15B.65

Le Comité du patrimoine mondial,

1.  Félicite l’Etat partie des mesures prises conformément aux recommandations du Comité du patrimoine mondial adoptées à sa 27e session en juillet 2003 ;

2.  Réitère l’importance de respecter le plan de gestion du bien approuvé par le gouvernement ;

3.  Encourage l’Etat partie à clarifier la répartition des tâches entre les autorités nationales et provinciales qui interviennent dans la protection et la gestion du bien du patrimoine mondial, de manière à éviter le chevauchement de leurs responsabilités et de leur rôle. 

Année du rapport : 2004
République démocratique populaire lao
Date d'inscription : 2001
Catégorie : Culturel
Critères : (iii)(iv)(vi)
Documents examinés par le Comité
arrow_circle_right 28COM (2004)
Exports

* : Les menaces mentionnées sont présentées par ordre alphabétique ; cet ordre ne constitue nullement un classement selon l’importance de leur impact sur le bien. De plus, elles sont présentées de manière indifférenciée, que le bien soit menacé par un danger prouvé, précis et imminent (« péril prouvé ») ou confronté à des menaces qui pourraient avoir des effets nuisibles sur sa valeur universelle exceptionnelle (« mise en péril »).

** : Tous les rapports de mission ne sont pas toujours disponibles électroniquement.


top