Faites une recherche à travers les informations du Centre du patrimoine mondial.

Parc national de Phong Nha - Ke Bang

Viet Nam
Facteurs affectant le bien en 2005*
  • Activités illégales
  • Infrastructures de transport de surface
  • Système de gestion/plan de gestion
Facteurs* affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Impacts négatifs d’un projet de construction routière dans le bien du patrimoine mondial ; abattage illégal de bois et délits forestiers ; absence d’un plan de gestion des visiteurs

Assistance internationale : demandes reçues pour le bien jusqu'en 2005
Demandes approuvées : 1 (de 2005-2005)
Montant total approuvé : 24 240 dollars E.U.
2005 Strengthening the protection and management of World ... (Approuvé)   24 240 dollars E.U.
Missions sur le bien jusqu'en 2005**
Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2005

Un rapport sur l’état de conservation du bien a été soumis par l’Etat partie le 21 janvier 2005 conformément à la demande de la 28e session du Comité  (Suzhou, 2004). Ce rapport souligne les mesures prises par les autorités pour atténuer les impacts négatifs d’un projet de construction routière. Huit mesures ont été prises concernant la réduction d’impact, y compris des programmes d’éducation et de sensibilisation ; des mesures de collecte de déchets ; la plantation d’arbres ; la construction de berges et de systèmes de fossés ; la plantation d’herbes ; l’entretien de la végétation naturelle réapparue ; l’application des lois,  et la participation des populations locales à la protection des forêts.

Le rapport note également que les mesures pour mettre un terme aux actions illégales et pour appliquer la législation existante dans la province de Quang Binh ont été renforcées, avec des initiatives programmatiques telles que la coopération de conservation interfrontières financée par la Banque mondiale, à travers plusieurs ateliers. Ces initiatives bénéficient du soutien d’organisation importantes, y compris le WWF qui promeut et soutient la mise en œuvre d’activités de conservation dans des localités spécifiques.

Le rapport note également qu’un plan est en cours de développement pour renforcer la gestion de la zone tampon par le Comité du peuple de Quang Binh. Ce plan entend clarifier les diverses responsabilités du gouvernement central du Vietnam et du Comité du peuple de Quang Binh et comprend les activités de conservation pour lesquelles le gouvernement allemand envisage apparemment de fournir une assistance financière pouvant atteindre 12,6 millions de dollars EU.

D’autres mesures indiquées par l’Etat partie sont en relation avec le plan de gestion des visiteurs. Des efforts sont actuellement entrepris par le Comité de gestion du parc national de Phong Nha Ke Bang pour gérer efficacement les divers types de touristes qui visitent le bien. Une analyse des besoins touristiques, de la diversification des activités et des programmes de sensibilisation a également été lancée.

Décisions adoptées par le Comité en 2005
29 COM 7B.14
Parc national de Phong Nha-Ke Bang (Viet Nam)

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Ayant examiné le document WHC-05/29.COM/7B.Rev,

2. Rappelant la décision 28 COM 15B.19 adoptée lors de sa 28e session (Suzhou, 2004),

3. Note que des mesures ont été prises par les autorités pour atténuer les impacts négatifs de la construction routière, y compris des programmes d’éducation et de sensibilisation, des mesures de collecte de déchets ; des plantations d’arbres ; la construction de berges et de systèmes de fossés ; la plantation d’herbes ; l’entretien de la végétation naturelle ; application des lois et participation des populations locales à la protection des forêts ;

4. Note également que d’autres initiatives positives telles que les activités d’une éventuelle coopération transfrontalière avec la République démocratique populaire du Laos ainsi que les programmes pour la gestion de la zone tampon et la gestion touristique sont en cours ;

5. Félicite l’État partie du Viêt-Nam de sa réaction positive à la demande du Comité lors de sa 28e session (Suzhou, 2004) et de ses efforts pour la conservation du bien ;

6. Demande à l’État partie de faire régulièrement rapport au Centre du patrimoine mondial sur l’état de conservation du bien.

Projet de décision : 29 COM 7B.14

Le Comité du patrimoine mondial,

1.  Ayant examiné le document WHC-05/29.COM/7B.Rev,

2.  Rappelant la décision 28 COM 15B.19 adoptée lors de sa 28e session (Suzhou, 2004),

3.  Note que des mesures ont été prises par les autorités pour atténuer les impacts négatifs de la construction routière, y compris programmes d’éducation et de sensibilisation, mesures de collecte de déchets ; plantations d’arbres ; construction de berges et de systèmes de fossés ; plantation d’herbes ; entretien de la végétation naturelle ; application des lois et participation des populations locales à la protection des forêts ;

4.  Note également que d’autres initiatives positives telles que les activités d’une éventuelle coopération transfrontalière avec la République démocratique populaire du Laos ainsi que les programmes pour la gestion de la zone tampon et la gestion touristique sont en cours ;

5.  Félicite l’Etat partie de sa réaction positive à la demande du Comité lors de sa 28e session (Suzhou, 2004) et de ses efforts pour la conservation du bien ;

6.  Demande à l’Etat partie de faire régulièrement rapport au Centre du patrimoine mondial sur l’état de conservation du bien. 

Année du rapport : 2005
Viet Nam
Date d'inscription : 2003
Catégorie : Naturel
Critères : (viii)(ix)(x)
Documents examinés par le Comité
arrow_circle_right 29COM (2005)
Exports

* : Les menaces mentionnées sont présentées par ordre alphabétique ; cet ordre ne constitue nullement un classement selon l’importance de leur impact sur le bien. De plus, elles sont présentées de manière indifférenciée, que le bien soit menacé par un danger prouvé, précis et imminent (« péril prouvé ») ou confronté à des menaces qui pourraient avoir des effets nuisibles sur sa valeur universelle exceptionnelle (« mise en péril »).

** : Tous les rapports de mission ne sont pas toujours disponibles électroniquement.


top