Faites une recherche à travers les informations du Centre du patrimoine mondial.

Ville de Quito

Équateur
Facteurs affectant le bien en 2014*
  • Activités de gestion
  • Habitat
  • Infrastructures de transport souterrain
  • Système de gestion/plan de gestion
Facteurs* affectant le bien identifiés dans les rapports précédents
  • Pressions du développement qui affectent l’authenticité du site ;
  • Insuffisances dans le processus de mise en œuvre de prise de décision concernant la conservation;
  • Travaux sur la tour du complexe de la Compañía de Jesús.
Assistance internationale : demandes reçues pour le bien jusqu'en 2014
Demandes approuvées : 16 (de 1981-1999)
Montant total approuvé : 391 800 dollars E.U.
1999 Measures to prevent damage to cultural heritage of ... (Approuvé)   50 000 dollars E.U.
1996 Restoration works at the Teatro Sucre, Quito (Approuvé)   50 000 dollars E.U.
1996 Review of the project for the structural reinforcement ... (Approuvé)   5 000 dollars E.U.
1996 Emergency assistance for the towers of the Teatro ... (Approuvé)   15 000 dollars E.U.
1996 Cleaning and repairs of damage caused by fire in the ... (Approuvé)   50 000 dollars E.U.
1995 Emergency measures and technical studies for the roof ... (Approuvé)   20 000 dollars E.U.
1993 Financial contribution to the consolidation works in ... (Approuvé)   6 500 dollars E.U.
1991 Contribution to a monitoring exercise of the following ... (Approuvé)   3 300 dollars E.U.
1989 Expert mission to elaborate a conservation plan for the ... (Approuvé)   15 000 dollars E.U.
1988 Financial assistance to enable an architect from Quito ... (Approuvé)   7 000 dollars E.U.
1987 Urgent work required for the consolidation of Quito's ... (Approuvé)   70 000 dollars E.U.
1987 Financial assistance to the urgent works required for ... (Approuvé)   30 000 dollars E.U.
1987 Financial assistance to pursue the preservation works ... (Approuvé)   10 000 dollars E.U.
1984 Financial contribution for the restoration of the ... (Approuvé)   10 000 dollars E.U.
1981 Equipment and consultants for restoration of Quito - ... (Approuvé)   25 000 dollars E.U.
1981 Equipment and consultants for restoration of Quito (Approuvé)   25 000 dollars E.U.
Missions sur le bien jusqu'en 2014**

Mars 2009 : mission conjointe de suivi réactif Centre du patrimoine mondial / ICOMOS ; october 2013: mission consultative ICOMOS.

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2014

Une mission consultative de l’ICOMOS s’est rendue sur le territoire du bien en octobre 2013. Par la suite, l’État partie a soumis un rapport sur l’état de conservation le 31 janvier 2014. Les deux rapports peuvent être consultés à l’adresse suivante : https://whc.unesco.org/fr/list/2/documents/. En outre, des évaluations d’impact environnemental et d’impact patrimonial, ainsi qu’un plan de gestion pour le bien ont été soumises en mars et en mai 2014.

Les progrès suivants ont été accomplis dans la mise en œuvre des recommandations faites par le Comité lors de ses précédentes sessions :

  • Intégration de tous les outils de planification au sein du plan de gestion, avec une structure de gestion claire ;
  • Réalisation d’une évaluation d’impact patrimonial conforme au Guide de l’ICOMOS pour les évaluations d’impact sur le patrimoine appliquées aux biens du patrimoine mondial pour les interventions envisagées sur l’ensemble architectural de la Compagnie de Jésus (Compañía de Jesús) ;
  • Une évaluation d’impact patrimonial a été soumise en mai 2014 portant sur le projet de métro de Quito
  • Divers propositions de nouveaux espaces publics et projets d’aménagement.

La mission consultative de l’ICOMOS a noté que l’État partie n’a pas soumis beaucoup d’informations sur « l’élaboration d’un seul plan intégral de conservation, apportant des précisions sur les coûts et les calendriers d’exécution dans les différents secteurs du patrimoine, sur les orientations et les critères établies pour interventions sur les changements anticipés, en termes d’utilisation » comme demandé précédemment par le Comité du patrimoine mondial (décision 37 COM 7B.97).

Analyse et Conclusion du Centre du patrimoine mondial et des Organisations consultatives en 2014

La mission consultative de l’ICOMOS précise que l’Institut métropolitain du patrimoine (Instituto Metropolitano de Patrimonio – IMP) a élaboré et soumis au Centre du patrimoine mondial le 13 mai 2014 le plan de gestion intégral pour le bien. Compte tenu de la date tardive de soumission, une analyse complète n’a pas pu être achevée et prise en compte dans ce rapport sur l’état de conservation. Le plan de gestion soumis contient des parties qui reflètent les recommandations de la mission consultative, y compris la conservation des attributs qui confèrent la valeur universelle exceptionnelle (VUE) du bien, ainsi que la déclaration de principes et la définition de critères d’intervention.

En ce qui concerne le système de gestion, la mission consultative de l’ICOMOS a suggéré que la prise de décision, qui relève actuellement de plusieurs agences, dépende de moins d’instances et de participants. Afin de renforcer la gouvernance du bien, il sera nécessaire de définir l’autorité en charge de la mise en œuvre du plan de gestion, la dotant d’une structure hiérarchique cohérente, ainsi que de établir des arrêtés municipaux régissant sur le bien.

L’évaluation d’impact patrimonial (EIP) pour l’ensemble architectural de la Compagnie de Jésus réalisée suite aux recommandations de la mission consultative de l’ICOMOS précise que le nouveau projet à usage hôtelier doit garantir la protection et la conservation des attributs qui confèrent la VUE, l’authenticité et l’intégrité du bien du patrimoine mondial. Elle précise également que toute intervention sur le clocher, dont la hauteur a été réduite, doit être conforme aux principes de réversibilité et de différenciation des nouvelles composantes. Il est recommandé que le Comité du patrimoine mondial prie instamment l’État partie de poursuivre les consultations auprès du Centre du patrimoine mondial et des Organisations consultatives au cours des prochaines phases du projet, y compris l’analyse des propositions alternatives, tout particulièrement pour les interventions évaluées comme ayant un potentiel impact négatif.

En ce qui concerne les autres sujets, la mission consultative de l’ICOMOS recommande, entre autres, de réexaminer l’emplacement de la station de métro prévue Place San Francisco ainsi que les projets de nouveaux espaces publics urbains afin de conserver l’urbanisme spécifique qui contribue à la VUE du bien. La mission recommande également que l’État partie, conformément au paragraphe 172 des Orientations, informe le Centre du patrimoine mondial de tout nouveau projet envisagé sur le territoire du bien et que des EIP soient réalisées pour ces projets afin de définir l’importance des impacts potentiels sur la VUE du bien.

Dans ce contexte, le 13 mai 2014, une évaluation d’impact sur le patrimoine a été présente portant sur les stations San Francisco et Plaza del Teatro, du projet de métro de Quito. Compte tenu de la date tardive de soumission, une analyse complète n’a pas pu être achevée et prise en compte dans ce rapport sur l’état de conservation. Par conséquent, l’Etat Partie est instamment prié de continuer le processus consultatif avec le Centre du patrimoine mondial et les Organisations consultatives.

Il est recommandé que le Comité du patrimoine mondial prie instamment l’État partie de considérer les recommandations faites par la mission consultative de l’ICOMOS concernant le système de gestion, notamment la prise de décision, les responsabilités en matière de gestion et la gouvernance. Il est recommandé que le Comité prie par ailleurs l’État partie d’envisager l’élaboration d’un seul plan intégral de conservation, apportant des précisions sur les coûts et les calendriers d’exécution dans les différents secteurs du patrimoine, sur les orientations établies, et les critères pour les interventions sur les changements anticipés, en termes d’utilisation. 

Décisions adoptées par le Comité en 2014
38 COM 7B.43
Ville de Quito (Équateur) (C 2)

Le Comité du patrimoine mondial,

  1. Ayant examiné le document WHC-14/38.COM/7B.Add,
  2. Rappelant la décision 37 COM 7B.97, adoptée à sa 37e session (Phnom Penh, 2013),
  3. Félicite l’État partie pour l’élaboration d’un plan de gestion intégral pour le bien qui tient compte des recommandations de la mission consultative de l’ICOMOS de 2013 ;
  4. Prie instamment l’État partie de considérer les recommandations faites par la mission consultative de l’ICOMOS de 2013 au sujet du système de gestion, notamment la prise de décision, les responsabilités en matière de gestion et la gouvernance ;
  5. Félicite également l’État partie d’avoir réalisé les évaluation d’impact patrimonial des interventions envisagées sur l’ensemble architectural de la Compagnie de Jésus et sur les stations San Francisco et Plaza del Teatro du projet de métro de Quito, conformément au Guide de l’ICOMOS sur les évaluations d’impact sur le patrimoine pour les biens du patrimoine mondial, et prie aussi instamment l’État partie de poursuivre la consultation, auprès des services du Centre du patrimoine mondial et des Organisations consultatives, sur ces projets, y compris pour l’analyse des solutions alternatives, tout particulièrement pour les interventions évaluées comme ayant un potentiel impact négatif ;
  6. Réitère sa demande auprès de l’État partie afin qu’il envisage la mise en œuvre d’un seul plan intégral de conservation qui apporte des précisions sur les coûts et les calendriers d’exécution pour les différents secteurs composant le bien, sur les orientations et critères d’intervention établis, ainsi que sur les changements d’usage ;
  7. Demande à l’État partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial, d’ici le 1er décembre 2015, un rapport actualisé, incluant un résumé exécutif d’une page, sur l’état de conservation du bien et la mise en œuvre des points ci-dessus mentionnés, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 40e session en 2016.
Projet de décision :   38 COM 7B.43

Le Comité du patrimoine mondial,

  1. Ayant examiné le document WHC-14/38.COM/7B.Add,
  2. Rappelant la décision 37 COM 7B.97, adoptée à sa 37e session (Phnom Penh, 2013),
  3. Félicite l’État partie pour l’élaboration d’un plan de gestion intégral pour le bien qui tient compte des recommandations de la mission consultative de l’ICOMOS de 2013 ;
  4. Prie instamment l’État partie de considérer les recommandations faites par la mission consultative de l’ICOMOS de 2013 au sujet du système de gestion, notamment la prise de décision, les responsabilités en matière de gestion et la gouvernance ;
  5. Félicite également l’État partie d’avoir réalisé les évaluation d’impact patrimonial des interventions envisagées sur l’ensemble architectural de la Compagnie de Jésus et sur les stations San Francisco et Plaza del Teatro du projet de métro de Quito, conformément au Guide de l’ICOMOS sur les évaluations d’impact sur le patrimoine pour les biens du patrimoine mondial, et prie aussi instamment l’État partie de poursuivre la consultation, auprès des services du Centre du patrimoine mondial et des Organisations consultatives, sur ces projets, y compris pour l’analyse des solutions alternatives, tout particulièrement pour les interventions évaluées comme ayant un potentiel impact négatif ;
  6. Réitère sa demande auprès de l’État partie afin qu’il envisage la mise en œuvre d’un seul plan intégral de conservationqui apporte des précisions sur les coûts et les calendriers d’exécution pour les différents secteurs composant le bien, sur les orientations et critères d’intervention établis, ainsi que sur les changements d’usage ;
  7. Demande à l’État partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial, d’ici le 1er février 2016, un rapport actualisé, incluant un résumé exécutif d’une page, sur l’état de conservation du bien et la mise en œuvre des points ci-dessus mentionnés, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 40e session en 2016. 
Année du rapport : 2014
Équateur
Date d'inscription : 1978
Catégorie : Culturel
Critères : (ii)(iv)
Documents examinés par le Comité
arrow_circle_right 38COM (2014)
Exports

* : Les menaces mentionnées sont présentées par ordre alphabétique ; cet ordre ne constitue nullement un classement selon l’importance de leur impact sur le bien. De plus, elles sont présentées de manière indifférenciée, que le bien soit menacé par un danger prouvé, précis et imminent (« péril prouvé ») ou confronté à des menaces qui pourraient avoir des effets nuisibles sur sa valeur universelle exceptionnelle (« mise en péril »).

** : Tous les rapports de mission ne sont pas toujours disponibles électroniquement.


top