Faites une recherche à travers les informations du Centre du patrimoine mondial.

Centre historique de Sighişoara

Roumanie
Facteurs affectant le bien en 2001*
  • Impacts des activités touristiques / de loisirs des visiteurs
Assistance internationale : demandes reçues pour le bien jusqu'en 2001
Demandes approuvées : 0
Montant total approuvé : 0 dollars E.U.
Missions sur le bien jusqu'en 2001**
Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2001

Le Secrétariat a transmis cette information à l’ICOMOS et à l’Etat partie. Dans ses commentaires, l’ICOMOS s’est déclaré très préoccupé de ce projet et a souligné que bien que les deux parcs à thème proposés et le parcours de golf puissent être situés en dehors du site du patrimoine mondial, et probablement en dehors de la zone tampon, leur impact potentiel sur son cadre visuel pourrait être important. Des lettres demandant un complément d’informations détaillées sur ce projet ont été envoyées à la Délégation permanente de Roumanie. Le 1er octobre 2001, la Délégation a transmis au Secrétariat un article publié dans le Romanian Business Journal. Cet article soulignait que la superficie totale du projet de Dracula Land est de 60 hectares ; que, selon le Ministère roumain du Tourisme, « la ville de Sighisoara représente l’endroit idéal pour la mise en œuvre de ce "programme spécial"et que "la motivation de ce choix s’est fondée sur les arguments suivants [notamment] : l’existence de l’unique citadelle germanique encore habitée en Europe, qui fait partie du patrimoine de l’UNESCO et qui, faute d’un effort constant de réhabilitation et de remise en état, atteindra – selon les experts de l’UNESCO – le stade de la dégradation totale dans cinquante ans au plus." L’article indiquait également que les travaux qui seraient menés dans le cadre du "programme spécial" ont pris en compte les objectifs suivants :

-  la réhabilitation et la remise en état de la citadelle de Sighisoara et la création dans cet espace d’une zone exclusive d’hébergement et de loisirs (basée sur le modèle bien connu de Grinzing à Vienne)

-  la construction du parc à thème de Sighisoara (Dracula Land)

-  la construction d’un parcours de golf

-  la construction d’une installation de téléphérique pour faciliter l’accès entre la citadelle de Sighisoara et le parc à thème

-  la réhabilitation de l’infrastructure par la construction et la modernisation d’un ensemble de routes.

 

Dans ce contexte, le Gouvernement roumain a adopté le 6 juillet 2001 une ordonnance portant sur « l’approbation et la mise en œuvre du programme spécial d’aménagement touristique de la région de Sighisoara. » Dès réception de cette information, le Secrétariat a demandé à la Délégation permanente de Roumanie de transmettre dès que possible un rapport détaillé sur ce projet. Lors de la préparation du présent document, l’information demandée n’avait pas été fournie par l’Etat partie. 

Décisions adoptées par le Comité en 2001

Le Bureau pourrait souhaiter examiner les informations complémentaires de l’Etat partie qui pourraient être disponibles lors de sa session et adopter la décision suivante pour  transmission au Comité :

« Le Comité note avec préoccupation le projet de construction de deux parcs à thème et d’un parcours de golf dans le voisinage du site, projet qui peut avoir un impact potentiel négatif sur l’intégrité visuelle et le cadre du site. Le Comité demande à l’Etat partie de fournir un rapport détaillé sur le projet avant le 1er février 2002, et en particulier des cartes montrant l’emplacement exact des installations projetées, pour examen par sa vingt-sixième session (juin 2002). »

Année du rapport : 2001
Roumanie
Date d'inscription : 1999
Catégorie : Culturel
Critères : (iii)(v)
Documents examinés par le Comité
arrow_circle_right 25COM (2001)
Exports

* : Les menaces mentionnées sont présentées par ordre alphabétique ; cet ordre ne constitue nullement un classement selon l’importance de leur impact sur le bien. De plus, elles sont présentées de manière indifférenciée, que le bien soit menacé par un danger prouvé, précis et imminent (« péril prouvé ») ou confronté à des menaces qui pourraient avoir des effets nuisibles sur sa valeur universelle exceptionnelle (« mise en péril »).

** : Tous les rapports de mission ne sont pas toujours disponibles électroniquement.


top