Faites une recherche à travers les informations du Centre du patrimoine mondial.

Parc national de Komodo

Indonésie
Facteurs affectant le bien en 2000*
  • Activités illégales
  • Identité, cohésion sociale, modifications de la population locale / des communautés
  • Impacts des activités touristiques / de loisirs des visiteurs
  • Incendies (d’origine naturelle)
  • Pêche/collecte de ressources aquatiques
Facteurs* affectant le bien identifiés dans les rapports précédents
  • projet de zonage du Parc national de Komodo (problème résolu) 
  • pression démographique
  • incendies de forêt
  • braconnage (daim)
  • ramassage du corail à l'explosif
  • empoisonnement du poisson
  • pression touristique
Assistance internationale : demandes reçues pour le bien jusqu'en 2000
Demandes approuvées : 3 (de 1993-1995)
Montant total approuvé : 119 500 dollars E.U.
1995 Purchase of a boat and of an additional GPS system for ... (Approuvé)   30 000 dollars E.U.
1994 Further strengthening the Komodo National Park's ... (Approuvé)   40 000 dollars E.U.
1993 Equipment purchase and staff training for Komodo ... (Approuvé)   49 500 dollars E.U.
Missions sur le bien jusqu'en 2000**

juillet 1995: mission d'évaluation de l'état de conservation (mission annulée); septembre 2000: mission conjointe UNESCO / UICN

Information présentée au Bureau du Comité du patrimoine mondial en 2000

Précédents débats :
Vingt-troisième session du Comité – Paragraphe X.28 et l'Annexe VIII
Vingt-troisième session ordinaire du Bureau – paragraphe IV.34.

Nouvelles informations : Le Délégué permanent de l’Indonésie a informé le Centre, par lettre datée du 22 novembre 1999, que la mission UNESCO/UICN sur le site, recommandée par la vingt-troisième session du Bureau (juillet 1999) pourrait avoir lieu si le Fonds du patrimoine mondial pouvait couvrir les frais de cette mission. De plus, la mission prévue sur le site, qui devait être entreprise par une équipe gouvernementale à la fin de 1999 n'a pu avoir lieu en raison de contraintes budgétaires. Le Centre, en coopération avec le Bureau de l’UNESCO à Jakarta, a contacté la Direction générale de la Protection et de la Conservation de la Nature et des Forêts (PKA). Il a obtenu sa coopération pour l'organisation d'une mission comprenant un expert de l'UICN, le spécialiste des sciences marines de l’UNESCO à Jakarta et quelques représentants du gouvernement indonésien. Des dates possibles pour la mission en mai-juen 2000 sont en cours de discussion.

Le gestionnaire du site du Parc national de Komodo et de l'autre site indonésien du patrimoine mondial – le Parc national d'Ujung Kulon – et un représentant de la PKA vont assister à un atelier sur l'élaboration d'un projet sur "Le tourisme durable et la préservation de la biodiversité des sites du patrimoine mondial naturel", les 11 et 12 mai 2000. Le concept de ce projet a été élaboré conjointement par le Centre, la Division de la technologie, de l'industrie et de l'économie du PNUE (TIE PNUE) à Paris et le Centre RARE de conservation tropicale de Washington, Etats-Unis. Le concept du projet a été approuvé par la Fondation des Nations Unies, pour mise au point et soumission ultérieures pour étude de financement par la réunion du Bureau de l'UNF en juillet 2000. Le Parc national de Komodo – un des six sites pilotes envisagés pour le projet – pourrait bénéficier de ce projet qui prévoirait la mise en place d'activités de tourisme durable en remplacement de pratiques de pêche non durables qui menacent l'intégrité du site. Ces dernières activités avaient entraîné la recommandation de la vingt-troisième session du Bureau en juillet 1999, demandant l'envoi d'une mission UNESCO/UICN sur le site. Le Centre va continuer à discuter des détails de la mission avec les autorités indonésiennes qui doivent visiter l’UNESCO les 11 et 12 mai 2000. Il fournira des informations complémentaires à cet égard lors de la session du Bureau.

Action requise

Le Bureau, à partir des informations qui seront présentées lors de sa session, pourrait prendre les décisions appropriées à cet égard.

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2000

Une équipe comprenant des experts de l'UICN, du Bureau de l’UNESCO à Jakarta, Indonésie, et de l'Agence des Parcs nationaux d'Indonésie participent à une mission de suivi sur ce site du 25 au 29 septembre 2000. Un rapport sur les résultats de la mission sera présenté lors de la session extraordinaire du Bureau. Le 22 juillet 2000, la Fondation des Nations Unies a approuvé un projet de 2,5 millions de dollars intitulé "Associer la protection de la biodiversité et le tourisme durable sur les sites du patrimoine mondial". Ce projet concerne six sites dont les Parcs nationaux indonésiens de Komodo et d'Ujung Kulon et son exécution doit démarrer en janvier 2001. 

Décisions adoptées par le Comité en 2000
24 BUR IV.B.30
Parc national de Komodo (Indonésie)

Le Centre a informé le Bureau que l’envoi de la mission UNESCO/UICN sur le site, recommandé par la vingt-troisième session du Bureau, avait été reporté et était maintenant prévu pour septembre 2000.

L’UICN s’est déclarée satisfaite de participer à la mission qui sera axée sur les moyens concrets de combattre les pratiques de pêche destructrices pour les communautés locales et de favoriser le développement viable tel que l’écotourisme. L’UICN a aussi noté qu’une proposition avait été soumise à la Fondation des Nations Unies en vue d’améliorer la couverture des sites du patrimoine mondial marin et que cette proposition a été approuvée.

Le Bureau a instamment demandé au Centre et à l’État partie de coopérer à la préparation de la mission sur le site et de fournir un rapport contenant des mesures palliatives afin de limiter les menaces que représente la pêche à la dynamite et au cyanure, et ce en temps voulu pour la vingt-quatrième session du Comité du patrimoine mondial.

24 COM VIII.iii
Rapports sur l’état de conservation de biens naturels dont le Comité a pris note

Rapports sur l'état de conservation de biens naturels dont le Comité a pris note:

La forêt de Belovezhskaya Pushcha/Bialowieza (Bélarus/Pologne)

Parc national de Pirin (Bulgarie)

Réserve de faune du Dja (Cameroun)

Parc national du Gros Morne (Canada)

Parcs des Rocheuses canadiennes (Canada) 

Parc national de la Comoé (Côte d'Ivoire)

Iles Galapagos (Equateur)

Parc national de Komodo (Indonésie)

Parc national de Lorentz (Indonésie)

Parc national /Forêt naturelle du Mont Kenya (Kenya)

Te Wahipounamu - Zone sud-ouest de la Nouvelle-Zélande (Nouvelle-Zélande)

Sanctuaire de l'oryx arabe (Oman)

Parc national de Huascaran (Pérou)

Delta du Danube (Roumanie)

Lac Baïkal (Fédération de Russie)

Parc national du Niokolo-Koba (Sénégal)

Parc national de Doñana (Espagne)

Réserve forestière de Sinharaja (Sri Lanka)

Forêt impénétrable de Bwindi (Ouganda)

Ile de Gough (Royaume-Uni)

Zone de conservation de Ngorongoro et Parc national de Serengeti (République-Unie de Tanzanie)

Baie d'Ha-Long (Viet Nam)

Mosi-oa-Tunya/Chutes Victoria (Zambie/Zimbabwe)

Le Bureau, à partir des informations qui seront présentées lors de sa session extraordinaire, pourrait souhaiter prendre les décisions appropriées et faire des recommandations pour examen par l'Etat partie, l'UICN et le Centre.

Année du rapport : 2000
Indonésie
Date d'inscription : 1991
Catégorie : Naturel
Critères : (vii)(x)
Exports

* : Les menaces mentionnées sont présentées par ordre alphabétique ; cet ordre ne constitue nullement un classement selon l’importance de leur impact sur le bien. De plus, elles sont présentées de manière indifférenciée, que le bien soit menacé par un danger prouvé, précis et imminent (« péril prouvé ») ou confronté à des menaces qui pourraient avoir des effets nuisibles sur sa valeur universelle exceptionnelle (« mise en péril »).

** : Tous les rapports de mission ne sont pas toujours disponibles électroniquement.


top