Faites une recherche à travers les informations du Centre du patrimoine mondial.

Parc national de Tongariro

Nouvelle-Zélande
Facteurs affectant le bien en 1995*
  • Activités de gestion
  • Espèces envahissantes/exotiques terrestres
Assistance internationale : demandes reçues pour le bien jusqu'en 1995
Demandes approuvées : 0
Montant total approuvé : 0 dollars E.U.
Missions sur le bien jusqu'en 1995**
Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 1995

Le site a été inscrit sur la Liste du patrimoine mondial selon les critères naturels en 1990 et en tant que paysage culturel en 1993. En mai 1995, le Centre a été informé par la communauté maorie locale que 1080 doses de poison avaient été lâchées au hasard sur le Mont Tongariro pour lutter contre les opossums qui menacent la flore indigène. Le Centre a pris contact avec les autorités néo-zélandaises et a reçu une réponse du Département de la préservation de la nature indiquant que l'opossum s'était multiplié depuis son introduction en Nouvelle-Zélande et que le développement de sa population posait de sérieux problèmes. Cependant, selon le point de vue des Maoris, l'idée de contaminer les opossums est étrangère à leur culture. Le Département a consulté a plusieurs reprises la communauté qui a accepté le principe d'une opération limitée dans le temps, qui ne contaminerait pas les cours d'eau et ne menacerait pas la communauté.

Analyse et Conclusion du Centre du patrimoine mondial et des Organisations consultatives en 1995

Le Bureau pourrait vouloir prendre note de ce rapport et féliciter les autorités nationales de leurs consultations avec la communauté maorie.

Décisions adoptées par le Comité en 1995
19 COM VII.A.2.18/19
SOC : Parc national de Tongariro (Nouvelle-Zélande)

VII.19 Parc national de Tongariro (Nouvelle-Zélande)

Le Comité a rappelé que le site a été inscrit sur la Liste du patrimoine mondial selon les critères naturels en 1990 et en tant que paysage culturel en 1993. Le Centre a informé le Comité qu'il avait appris d'un membre de la communauté maorie locale que 1080 doses de poison avaient été dispersées sur le Mont Tongariro pour lutter contre les opossums qui menacent la flore indigène et que le Département de la préservation de la nature a consulté a plusieurs reprises la communauté, laquelle a accepté le principe d'une opération limitée dans le temps qui ne contaminerait pas les cours d'eau. Le Comité a pris note du rapport.

Comme aucune action spécifique n'est proposée, il est recommandé au Comité de prendre note des informations figurant dans le document de travail.

Année du rapport : 1995
Nouvelle-Zélande
Date d'inscription : 1990
Catégorie : Mixte
Critères : (vi)(vii)(viii)
Exports

* : Les menaces mentionnées sont présentées par ordre alphabétique ; cet ordre ne constitue nullement un classement selon l’importance de leur impact sur le bien. De plus, elles sont présentées de manière indifférenciée, que le bien soit menacé par un danger prouvé, précis et imminent (« péril prouvé ») ou confronté à des menaces qui pourraient avoir des effets nuisibles sur sa valeur universelle exceptionnelle (« mise en péril »).

** : Tous les rapports de mission ne sont pas toujours disponibles électroniquement.


top