Faites une recherche à travers les informations du Centre du patrimoine mondial.

Le Kremlin et la place Rouge, Moscou

Fédération de Russie
Facteurs affectant le bien en 1994*
  • Autres menaces :

    Projet d'érection d'un monument sur la Place Rouge

Assistance internationale : demandes reçues pour le bien jusqu'en 1994
Demandes approuvées : 0
Montant total approuvé : 0 dollars E.U.
Missions sur le bien jusqu'en 1994**
Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 1994

L'Ambassadeur et Délégué permanent de la Fédération de Russie auprès de l'UNESCO a informé le Directeur général de l'UNESCO d'un projet concernant l'éventuelle érection d'un monument en l'honneur du maréchal G. Zoukhov sur la Place Rouge. Reste à savoir si cela est acceptable, étant donné les obligations des Etats parties, telles qu'elles sont définies dans la Convention de 1972 concernant la protection du patrimoine mondial, culturel et naturel. En l'absence de tout document relatif au projet, il s'avère difficile d'évaluer si oui ou non l'intégrité du site serait respectée. Le Directeur général a souligné que la responsabilité de la protection d'un bien culturel incombait à l'Etat partie concerné qui devait le conserver et éviter de prendre des mesures qui puissent l'endommager.

Il a été suggéré que les autorités russes transmettent toutes les informations disponibles sur cette question au Centre du patrimoine mondial qui, à son tour, consultera son organisme consultatif concerné, l'ICOMOS.

 

Analyse et Conclusion du Centre du patrimoine mondial et des Organisations consultatives en 1994

Le Comité désirera peut-être exprimer son inquiétude quant à l'érection ou à la destruction de toute construction qui pourrait porter atteinte à l'intégrité du site.

Décisions adoptées par le Comité en 1994
18 COM IX
SOC : Le Kremlin et la Place Rouge (Fédération de Russie)

Le Kremlin et la Place Rouge (Fédération de Russie)

Le Comité a été informé que l'Ambassadeur et Délégué permanent de la Fédération de Russie auprès de l'UNESCO avaient tenu le Directeur général de l'UNESCO au courant d'un projet concernant l'éventuelle érection d'un monument en l'honneur du maréchal G. Zoukhov sur la Place Rouge. Dans sa réponse au Maire de Moscou, en date du 2 décembre 1994, le Directeur général de l'UNESCO a souligné qu'il incombait â l'État partie concerné de protéger les biens culturels et d'éviter de prendre des mesures qui puissent les endommager. Le Directeur général a également suggéré de chercher un autre endroit pour ce monument et de consul ter l'UNESCO avant de prendre toute décision de travaux concernant la Place Rouge et le Kremlin. Le Comité a soutenu ce point de vue et demandé d'être tenu informé de tout élément nouveau concernant ce site.

Le Comité a été informé que l'Ambassadeur et Délégué permanent de la Fédération de Russie auprès de l'UNESCO avaient tenu le Directeur général de l'UNESCO au courant d'un projet concernant l'éventuelle érection d'un monument en l'honneur du maréchal G. Zoukhov sur la Place Rouge. Dans sa réponse au Maire de Moscou, en date du 2 décembre 1994, le Directeur général de l'UNESCO a souligné qu'il incombait à l'Etat partie concerné de protéger les biens culturels et d'éviter de prendre des mesures qui puissent les endommager. Le Directeur général a également suggéré de chercher un autre endroit pour ce monument et de consulter l'UNESCO avant de prendre toute décision de travaux concernant la Place Rouge et le Kremlin. Le Comité a soutenu ce point de vue et demandé d'être tenu informé de tout élément nouveau concernant ce site.

Année du rapport : 1994
Fédération de Russie
Date d'inscription : 1990
Catégorie : Culturel
Critères : (i)(ii)(iv)(vi)
Exports

* : Les menaces mentionnées sont présentées par ordre alphabétique ; cet ordre ne constitue nullement un classement selon l’importance de leur impact sur le bien. De plus, elles sont présentées de manière indifférenciée, que le bien soit menacé par un danger prouvé, précis et imminent (« péril prouvé ») ou confronté à des menaces qui pourraient avoir des effets nuisibles sur sa valeur universelle exceptionnelle (« mise en péril »).

** : Tous les rapports de mission ne sont pas toujours disponibles électroniquement.


top