Faites une recherche à travers les informations du Centre du patrimoine mondial.

Ville de Cuzco

Pérou
Facteurs affectant le bien en 2005*
  • Effets liés à l’utilisation des Infrastructures de transport
  • Système de gestion/plan de gestion
  • Autres menaces :

    a) Manque d’entretien des bâtiments historiques ; b) Utilisation du béton armé dans le centre-ville.

Facteurs* affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

Absence de schéma directeur approuvé ; manque d’entretien des bâtiments historiques ; effet du trafic dense sur les bâtiments historiques ; utilisation du béton armé dans le centre-ville.

Assistance internationale : demandes reçues pour le bien jusqu'en 2005
Demandes approuvées : 2 (de 1986-1997)
Montant total approuvé : 45 000 dollars E.U.
1997 Historic Centre of Cuzco (Approuvé)   20 000 dollars E.U.
1986 Contribution to urgent consolidation work at Cuzco (Approuvé)   25 000 dollars E.U.
Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2005

Le Centre du patrimoine mondial a reçu le 31 janvier 2005 un rapport de l’État partie sur l’état de conservation du bien indiquant que l’interdiction d’utiliser du béton armé et l’adoption d’une réglementation pour l’utilisation de constructions en terre dépendraient des résultats d’un inventaire des matériaux et des typologies architecturales pour chaque quartier de la zone protégée de la ville. Cet inventaire devait être achevé vers le milieu de l’année  2005.

Le Centre du patrimoine mondial a également reçu un projet de schéma directeur pour la Ville de Cuzco. Ce plan est divisé en trois grandes sections : la ville historique, un plan d’action pour la revitalisation de la ville, la protection du centre historique. La première partie contient un survol de l’histoire de la ville, des origines à nos jours. La deuxième aborde les aspects socioculturels, la démographie, le patrimoine culturel, l’archéologie inca, l’urbanisme, l’utilisation des sols, les transports, l’environnement, le tourisme et la protection juridique. La troisième partie décrit les objectifs, la méthodologie et les mesures générales du schéma directeur. L’ICOMOS estime que du point de vue conceptuel le projet de schéma directeur est très bien étudié, complet et pourrait servir de modèle pour d’autres sites urbains. Mais ce schéma directeur n’a pas encore été institutionnalisé.*

L’une des mesures présentées dans le plan, mais pas encore appliquées, concerne les bâtiments historiques de Cuzco et propose, entre autres, la création d’un catalogue, d’un plan cadastral informatisé, l’amélioration des procédures administratives et la modification de la loi n° 27157 relative aux constructions dans le centre historique.

L’État partie a également soumis un schéma directeur pour le parc archéologique de Saqsaywaman. Ce plan est divisé en deux parties : la première partie est une description des méthodologies, des aspects généraux, du contexte historique et des problèmes. La seconde partie contient des propositions de division territoriale des aires protégées et de mise en œuvre d’un plan d’urgence.

Le Centre du patrimoine mondial a été informé que l’État partie était intéressé par l’inclusion du parc archéologique de Saqsawaman en tant qu’extension de l’aire protégée de la Ville de Cuzco et de sa zone tampon. Avec le parc archéologique de Saqsaywaman, la zone historique atteindrait une superficie totale de 3 353 ha. Par résolution directoriale n° 300/INC-C du 3 décembre 2004, l’Institut national de la culture (INC) a nommé une commission spéciale pour élaborer cette proposition. Le Centre du patrimoine mondial a fait savoir aux autorités péruviennes qu’un nouveau dossier de proposition d’inscription pour l’extension de l’inscription de la Ville de Cuzco devrait être soumis pour inclure le parc archéologique de Saqsaywaman.

L’ICOMOS a indiqué que la proposition d’extension était bien préparée et bien présentée et qu’elle tenait compte des recommandations faites par l’ICOMOS en 1983 lors de l’inscription du site sur la Liste du patrimoine mondial. Le plan de gestion du site archéologique de Saqsaywama est complet et, contrairement au schéma directeur de la ville historique de Cuzco, les estimations de coût des projets prévus en 2005-2006 sont clairement indiquées.

Décisions adoptées par le Comité en 2005
29 COM 7B.96
Ville de Cuzco (Pérou)

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Ayant examiné le document WHC-05/29.COM/7B.Rev,

2. Rappelant la décision 28 COM 15B.119 adoptée à sa 28e session (Suzhou, 2004),

3. Prend note des informations fournies et félicite l'État partie du Pérou pour ses efforts d'élaboration du projet de schéma directeur pour la ville de Cuzco et du plan de gestion du site archéologique de Saqsaywama,

4. Demande instamment à l'État partie d'achever la procédure d'adoption du schéma directeur de la Ville de Cuzco et de passer à la phase de mise en oeuvre ;

5. Demande à l'État partie de tenir le Comité informé de l'avancement de l'adoption et de la mise en oeuvre du schéma directeur.

Projet de décision : 29 COM 7B.96

Le Comité du patrimoine mondial,

1.  Ayant examiné le document WHC-05/29.COM/7B.Rev,

2.  Rappelant la décision 28 COM 15B.119 adoptée à sa 28e session (Suzhou, 2004),

3.  Prenant note des informations fournies et félicitant l’État partie pour ses efforts d’élaboration du projet de schéma directeur pour la ville de Cuzco et du plan de gestion du site archéologique de Saqsaywama,

4.  Demande instamment à l’État partie de finaliser la procédure d’adoption du schéma directeur de la Ville de Cuzco  et de passer à la phase de mise en œuvre;

5.  Demande à l’État partie de tenir le Comité du patrimoine mondial au courant de l’avancement de l’adoption et de la mise en œuvre du schéma directeur.

Année du rapport : 2005
Pérou
Date d'inscription : 1983
Catégorie : Culturel
Critères : (iii)(iv)
Documents examinés par le Comité
arrow_circle_right 29COM (2005)
Exports

* : Les menaces mentionnées sont présentées par ordre alphabétique ; cet ordre ne constitue nullement un classement selon l’importance de leur impact sur le bien. De plus, elles sont présentées de manière indifférenciée, que le bien soit menacé par un danger prouvé, précis et imminent (« péril prouvé ») ou confronté à des menaces qui pourraient avoir des effets nuisibles sur sa valeur universelle exceptionnelle (« mise en péril »).

** : Tous les rapports de mission ne sont pas toujours disponibles électroniquement.


top