English Français
Veuillez noter qu'en raison des circonstances exceptionnelles liées à la pandémie de Coronavirus (COVID-19), le courrier régulier envoyé au Centre du patrimoine mondial à Paris ne peut être traité normalement pour le moment. Pour éviter tout retard dans le traitement de la correspondance statutaire et/ou générale, veuillez envoyer systématiquement au destinataire concerné au sein du Centre du patrimoine mondial une copie électronique de toute correspondance que vous souhaitez transmettre. Nous vous remercions de votre compréhension.

Fondation pour la Grande Barrière de corail

Depuis 2018, la Great Barrier Reef Foundation (Fondation pour la Grande Barrière de corail) collabore avec le Programme marin du patrimoine mondial pour développer une stratégie d'adaptation au climat pour l’ensemble des sites marins du patrimoine mondial. La Fondation dirige la mise en œuvre de la Resilient Reefs Initiative, un consortium public-privé de 9 millions de dollars étalé sur quatre ans et permettant d’établir un leadership en matière de résilience au climat dans cinq récifs coralliens classés au patrimoine mondial de l'UNESCO, incluant le Lagon sud des îles Chelbacheb (Palaos), les Lagons de Nouvelle-Calédonie (France), le Réseau de réserves du récif de la barrière du Belize (Belize), la Côte de Ningaloo et La Grande Barrière (Australie). Parmi les autres partenaires du projet figurent la Fondation Rockefeller et son programme pionnier des 100 villes résilientes (100 Resilient Cities), la Fondation BHP, le Réseau de résilience des récifs de la Nature Conservancy et le consultant mondial en ingénierie de l'environnement, l'AECOM.

La Great Barrier Reef Foundation a été créée en 1999 après le premier épisode de blanchissement corallien massif de la Grande Barrière. Elle est actuellement la principale organisation caritative dédiée à la protection de la Grande Barrière australienne par le biais de solutions de financement fondées sur la science, la technologie, l'ingénierie et d’actions menées sur le terrain afin d’assurer sa conservation à long terme.

© Ministry of Culture of the Republic of Azerbaijan