English Français

Patrimoine de la mine de charbon d’Ombilin à Sawahlunto

Ombilin Coal Mining Heritage of Sawahlunto
Built for the extraction, processing and transport of high-quality coal in an inaccessible region of Sumatra, this industrial site was developed by the Netherlands’ colonial government from the late 19th to the beginning of the 20th century with a workforce recruited from the local population and supplemented by convict labour from Dutch-controlled areas. It comprises the mining site and company town, coal storage facilities at the port of Emmahaven and the railway network linking the mines to the coastal facilities. The Ombilin Coal Mining Heritage was built as an integrated system that enabled the efficient deep-bore extraction, processing, transport and shipment of coal.

La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

Patrimoine de la mine de charbon d’Ombilin à Sawahlunto
Créé pour l’extraction, le traitement et le transport d’un charbon de haute qualité dans une région isolée de Sumatra, ce système industriel fut établi par le gouvernement colonial néerlandais de la fin du XIXe siècle au début du XXe siècle. La main d’œuvre était recrutée dans la population locale, et complétée par des condamnés aux travaux forcés provenant de zones contrôlées par les Néerlandais. Le bien comprend le site de la mine et la cité minière, les installations de stockage du charbon au port d’Emmahaven et le réseau ferroviaire reliant les mines aux installations côtières. Le patrimoine de la mine d’Ombilin fut construit comme un système intégré qui permettait l’extraction en grande profondeur, le traitement, le transport et l’exportation du charbon.

La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

تراث منجم امبلين للفحم في سواهلونتو
أنشأت حكومة الاستعمار الهولندي، في الفترة الممتدة من أواخر القرن التاسع عشر وحتى السنوات الأولى من القرن العشرين، هذا النظام الصناعي من أجل استخراج ومعالجة ونقل أحد أنواع الفحم عالي الجودة في إحدى المناطق النائية في سومطرة. وكانت الأيدي العاملة في المنجم من السكان المحليين في المقام الأول، وكان ينضم إليهم عدد من المساجين المحكوم عليهم بالأشغال الشاقة والذين كانوا يُجلبون من المناطق التي كانت تحت سيطرة الهولنديين. ويشمل الموقع المنجم ومدينة التعدين، ومرافق تخزين الفحم في الميناء وشبكة السكك الحديدية التي تربط المناجم بالمرافق الساحلية. وقد بُني تراث المنجم ليكون بمثابة نظام متكامل يسمح باستخراج الفحم من أعماق كبيرة، ومعالجته ونقله وتصديره.

source: UNESCO/ERI
La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

沙哇伦多的翁比林煤矿遗产
这一工业遗址由荷兰殖民政府于19世纪末至20世纪初建设,用于开采、加工和运输苏门答腊一偏远地区的优质煤炭。建造该工程的劳动力包括在当地招募的劳工和来自荷兰属地的劳改犯。遗址包含采矿地、矿区集镇、位于德魯巴羽港的煤炭仓储设施以及连接矿区和海港的铁路网。翁比林煤矿遗产地是一个能够进行高效的深度采矿、加工、运输和出口煤炭的综合体系。

source: UNESCO/ERI
La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

Наследие добычи угля Омбилин в Савалунто
Этот промышленный объект, расположенный в изолированном регионе Суматры, был создан голландским колониальным правительством с целью добычи, переработки и транспортировки высококачественного угля с конца XIX до начала XX веков. Главную рабочую силу этого промышленного центра составляли местные жители, а также осужденные к труду жители районов, контролируемых голландцами. Этот объект Всемирного наследия включает рудник, шахтерский городок, хранилища угля в порту Эммахавен и железнодорожную сеть, связывающую шахты с прибрежными объектами. Наследие добычи угля Омбилин представляет собой интегрированную систему, которая позволяла осуществлять глубинную добычу, переработку, транспортировку и отгрузку угля.

source: UNESCO/ERI
La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

Patrimonio de la mina de carbón de Ombilin en Sawahlunto
Esta mina fue creada a finales del siglo XIX y principios del XX por el gobierno colonial neerlandés, a fin de extraer, tratar y transportar el carbón de un filón de gran calidad situado en una región aislada de la isla de Sumatra. La mano de obra se reclutaba entre la población local, a la que venían a añadirse personas condenadas a trabajos forzados por las autoridades coloniales neerlandesas en los territorios bajo su control. El sitio abarca diversos elementos: los pozos de extracción de mineral y la ciudad minera; las instalaciones para el almacenamiento del carbón en el puerto de Emmahaven; y la red ferroviaria que enlaza este complejo portuario con las zonas mineras. El sitio minero de Ombilin se concibió y realizó con un plan integral para la extracción de carbón a grandes profundidades, así como para su tratamiento, transporte y ulterior exportación.

source: UNESCO/ERI
La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

  • Anglais
  • Français
  • Arabe
  • Chinois
  • Russe
  • Espagnol
La fosse d'exploitation minière de Soegar a également été convertie en un musée appelé Museum Mbah Soero Mining Pit © Office of Cultural Affairs, Historical Remains and Museum
Valeur universelle exceptionnelle

Brève synthèse

Le patrimoine de la mine de charbon d’Ombilin à Sawahlunto est un exemple exceptionnel d’ensemble technologique pionnier planifié et construit par des ingénieurs européens dans leurs colonies destinées à extraire des ressources stratégiques de charbon. Les développements technologiques démontrent à la fois les connaissances en ingénierie occidentales et la contribution de la sagesse environnementale locale et des pratiques traditionnelles dans l’organisation du travail. Le bien illustre aussi l’impact profond et durable des changements dans les rapports sociaux de production imposés par les puissances coloniales européennes dans leurs colonies, qui ont apporté les ressources matérielles et humaines et ont soutenu l’industrialisation mondiale de la seconde moitié du XIXe siècle et du début du XXe siècle. La nombreuse main-d’œuvre qualifiée et non qualifiée était recrutée dans la population locale Minangkabau et complétée par des contractuels javanais et chinois, et aussi une main-d’œuvre de condamnés aux travaux forcés appelés orang rantai provenant des zones contrôlées par les Néerlandais au sein de l’Indonésie actuelle. 

Construit pour exploiter les gisements de charbon extrêmement riches d’Ombilin, situés dans les montagnes inaccessibles de Sumatra occidental, le patrimoine de la mine de charbon d’Ombilin à Sawahlunto est un grand ensemble technologique constitué de douze éléments situés dans trois zones : la Zone A, composée de mines à ciel ouvert et de tunnels miniers souterrains labyrinthiques ainsi que d’équipements de traitement du charbon sur place, soutenus par une cité minière construite entièrement à cet effet à proximité, à Sawahlunto ; la Zone B, un ingénieux chemin de fer à crémaillère associé à de nombreux ponts et tunnels, reliant les mines au port maritime, sur 155 kilomètres de terrain montagneux accidenté ; et la Zone C, un port dragué et un nouveau port maritime aménagé à Emmahaven sur la côte de l’océan Indien de Sumatra, d’où le charbon était expédié à travers les Indes orientales néerlandaises et en Europe.

Critère (ii) : Le patrimoine de la mine de charbon d’Ombilin à Sawahlunto présente un important échange de technologies minières entre l’Europe (Pays-Bas) et ses colonies au cours de la seconde moitié du XIXe siècle et au début du XXe siècle. Cet ensemble technologique complexe fut planifié et construit comme un système entièrement intégré qui permettait l’extraction en grande profondeur, le traitement, le transport et l’exportation du charbon. Sa conception globale et son exécution par phases démontrent un transfert prolongé et systématique des connaissances en ingénierie et des pratiques minières destiné à développer l’industrie minière dans les Indes orientales néerlandaises. Cet échange a aussi été façonné par des savoirs locaux concernant les formations géologiques dans l’environnement tropical et par les pratiques traditionnelles locales.

Critère (iv) : Le patrimoine de la mine de charbon d’Ombilin à Sawahlunto est un exemple éminent d’un ensemble technologique conçu pour une efficacité maximale de l’extraction d’une ressource naturelle stratégique – en l’occurrence un charbon de qualité industrielle. Le bien illustre les caractéristiques de la dernière phase de l’industrialisation mondiale, de la seconde moitié du XIXe siècle au début du XXe siècle, époque à laquelle les technologies d’ingénierie et les systèmes de production complexes donnèrent naissance à l’économie mondialisée de l’industrie et du commerce. Les technologies industrielles incluaient le forage vertical profond de puits de mines, le lavage et le triage mécaniques du minerai, la locomotion à vapeur et le chemin de fer à crémaillère, la construction de ponts ferroviaires inclinés et à arc inversé, le creusement de tunnels ferroviaires à l’explosif, le dragage portuaire profond et le stockage du charbon en silos à atmosphère contrôlée. Ces technologies furent complétées par la construction d’une cité minière moderne planifiée de plus de 7 000 habitants, dotée de tous les équipements – logements, restauration, santé, éducation, vie spirituelle et loisirs – conçus pour répondre aux besoins d’une structure d’industrialisation et de division du travail strictement hiérarchique.

Intégrité

Chacune des trois zones réunit les attributs nécessaires qui constituent le système intégré de l’exploitation et du transport du charbon – avec le système intégré de forages et de tunnels miniers, les 155 kilomètres de réseau ferroviaire traversant les montagnes et le port maritime. Les éléments qui constituent la cité minière et la ligne de chemin de fer continuent de fonctionner, tandis que les éléments de la mine ne sont plus en usage. L’intégrité globale du bien en série est actuellement bonne/satisfaisante, notamment son intégrité visuelle, bien que les conditions climatiques tropicales et la croissance rapide de la végétation présentent des difficultés importantes pour la conservation, et que le développement ponctuel à petite échelle pose problème pour de nombreux éléments et composantes. Certains éléments ont été adaptés à de nouvelles utilisations.

Authenticité

Le patrimoine de la mine de charbon d’Ombilin à Sawahlunto est un grand ensemble technologique constitué de douze éléments. Malgré la détérioration de nombreux éléments qui ne sont plus utilisés, l’ensemble technologique des mines, la cité minière, le chemin de fer et les équipements portuaires remplissent les conditions d’authenticité en ce qui concerne leur forme et conception d’origine, matériaux et substance, situation et cadre.

Éléments requis en matière de protection et de gestion

Situé dans trois régences et quatre municipalités de la province de Sumatra occidental, le bien est protégé par deux instruments juridiques, la loi nationale n°11 de 2010 pour la protection, le développement et l’utilisation des biens culturels en Indonésie aux niveaux national, provincial, des régences et municipal et la loi nationale n°26 de 2007 pour l’organisation des plans spéciaux et spatiaux aux niveaux national, provincial, des régences et municipal. Depuis février 2019, tous les éléments disposent d’une désignation de protection au niveau provincial et/ou national, et la protection au niveau national pour tous les éléments devrait être en place prochainement. Le processus de désignation du bien du patrimoine mondial en tant que zone stratégique nationale (Kawasan Strategis Nacional) sera initié par l’État partie après l’inscription du bien sur la Liste du patrimoine mondial.

L’état de conservation du bien et des attributs matériels qu’il recèle fait l’objet d’un suivi par le biais de cadres de conservation. Un cadre de gouvernance et de consultation a été mis en place pour la gestion du bien, depuis la planification et la définition des politiques jusqu’au niveau opérationnel. La coordination globale pour la gestion du bien est assurée par le Conseil d’administration du patrimoine de la mine de charbon d’Ombilin à Sawahlunto qui est composé des ministères concernés et de membres des municipalités concernées.

Une fois pleinement établi, le Bureau de gestion du site pour la conservation du patrimoine de la mine de charbon d’Ombilin à Sawahlunto mettra en œuvre le plan de gestion et d’entretien ; évaluera les projets de développement ; fournira soutien et conseils aux propriétaires ; et coordonnera les activités de toutes les parties prenantes et des experts du Conseil consultatif. Un plan de gestion est en place et offre un cadre utile qui pourrait être amélioré en intégrant des mesures de conservation et des principes pour la prise de décision concernant les projets de conservation (en particulier sur la réutilisation adaptative de structures historiques).

Devant le déclin de l’exploitation minière, Sawahlunto développe le tourisme patrimonial qui devient sa principale activité économique, et le nombre de visiteurs devrait augmenter. La réglementation n°3 de 2014 de la province de Sumatra occidental comprend un plan directeur du développement du tourisme régional 2014-2025. Le plan de gestion définit les objectifs et les actions visant à développer les équipements et l’expérience des visiteurs et des touristes ; et une stratégie de tourisme durable ayant pour objectif de s’assurer que le tourisme durable contribuera à la conservation du bien, améliorera l’expérience des visiteurs et bénéficiera aux communautés locales. Les sites miniers de Sawahlunto et la cité minière offrent actuellement des expériences touristiques à destination des visiteurs, avec notamment sept musée locaux et un centre des visiteurs. La Compagnie des chemins de fer indonésiens a commencé des travaux de revitalisation de la ligne ferroviaire afin d’offrir une expérience touristique sur cette voie de chemin de fer historique. Il existe une proposition de développement du silo des installations de stockage du charbon au port d’Emmahaven en tant que lieu de présentation du bien et point d’entrée pour les visiteurs extérieurs arrivant à Sumatra occidental.