Faites une recherche à travers les informations du Centre du patrimoine mondial.

Administration
Assistance internationale
Budget
Communauté
Communication
Conservation
Convention du patrimoine mondial
Credibilité de la Liste du ...
Inscriptions sur la Liste du ...
Liste du patrimoine mondial en péril
Listes indicatives
Mécanisme de suivi renforcé
Méthodes et outils de travail
Orientations
Partenariats
Rapport périodique
Rapports
Renforcement des capacités
Valeur universelle exceptionnelle








2029 27 GA
2027 26 GA
2025 25 GA
2025 47 COM
2024 46 COM
2023 19 EXT.COM
2023 24 GA
2023 45 COM
2023 18 EXT.COM
2022 17 EXT.COM
2021 16 EXT.COM
2021 23 GA
2021 44 COM
2021 15 EXT.COM
2020 14 EXT.COM
2019 13 EXT.COM
2019 22 GA
2019 43 COM
2018 42 COM
2017 12 EXT.COM
2017 21 GA
2017 41 COM
2016 40 COM
2015 11 EXT.COM
2015 20 GA
2015 39 COM
2014 1 EXT.GA
2014 38 COM
2013 19 GA
2013 37 COM
2012 36 COM
2011 10 EXT.COM
2011 18 GA
2011 35 COM
2010 34 COM
2010 9 EXT.COM
2009 17 GA
2009 33 COM
2008 32 COM
2007 16 GA
2007 8 EXT.COM
2007 31 COM
2006 30 COM
2005 15 GA
2005 29 COM
2005 29 BUR
2004 7 EXT.COM
2004 7 EXT.BUR
2004 28 COM
2004 28 BUR
2003 14 GA
2003 27 COM
2003 27 BUR
2003 6 EXT.COM
2002 26 COM
2002 26 BUR
2001 25 COM
2001 25 EXT.BUR
2001 5 EXT.COM
2001 13 GA
2001 25 BUR
2000 24 COM
2000 24 EXT.BUR
2000 24 BUR(SPE)
2000 24 BUR
1999 23 COM
1999 23 EXT.BUR
1999 4 EXT.COM
1999 12 GA
1999 3 EXT.COM
1999 23 BUR
1998 22 COM
1998 22 EXT.BUR
1998 22 BUR
1997 21 COM
1997 21 EXT.BUR
1997 2 EXT.COM
1997 11 GA
1997 21 BUR
1996 20 COM
1996 20 EXT.BUR
1996 20 BUR
1995 19 COM
1995 19 EXT.BUR
1995 10 GA
1995 19 BUR
1994 18 COM
1994 18 EXT.BUR
1994 18 BUR
1993 17 COM
1993 17 EXT.BUR
1993 9 GA
1993 17 BUR
1992 16 COM
1992 16 BUR
1991 15 COM
1991 8 GA
1991 15 BUR
1990 14 COM
1990 14 BUR
1989 13 COM
1989 7 GA
1989 13 BUR
1988 12 COM
1988 12 BUR
1987 11 COM
1987 6 GA
1987 11 BUR
1986 10 COM
1986 10 BUR
1985 9 COM
1985 5 GA
1985 9 BUR
1984 8 COM
1984 8 BUR
1983 7 COM
1983 4 GA
1983 7 BUR
1982 6 COM
1982 6 BUR
1981 5 COM
1981 1 EXT.COM
1981 5 BUR
1980 3 GA
1980 4 COM
1980 4 BUR
1979 3 COM
1979 3 BUR
1979 2 BUR
1978 2 GA
1978 2 COM
1978 1 BUR
1977 1 COM
1976 1 GA

Décision 38 COM 7B.63
La Grande Barrière (Australie) (N 154)

Le Comité du patrimoine mondial,

  1. Ayant examiné le document WHC-14/38.COM/7B,
  2. Rappelant les décisions 36 COM 7B.8 et 37 COM 7B.10, adoptées respectivement à ses 36e (Saint-Pétersbourg, 2012) et 37e (Phnom Penh, 2013) sessions,
  3. Accueille favorablement les progrès accomplis par l’État partie dans l’évaluation stratégique et réitère sa demande auprès de l’État partie afin qu’il achève ce travail, répondant ainsi pleinement aux décisions passées du Comité, afin de garantir que le Plan de développement durable à long terme (Long Term Plan for Sustainable Development – LTPSD) débouche sur des mesures de gestion concrètes et cohérentes qui soient suffisamment fortes et énergiques pour garantir la conservation globale sur le long terme du bien et de sa valeur universelle exceptionnelle (VUE), y compris le traitement des impacts cumulatifs et l’accroissement de la résilience de la barrière de corail ;
  4. Accueille également favorablement les progrès accomplis par l’État partie en matière de qualité des eaux, en particulier l’adoption du Plan 2013 de protection de la qualité des eaux de la barrière, la publication de la Déclaration de consensus scientifique et les avancées dans la réalisation des objectifs du Plan de la Barrière attestées par le dernier rapport, et encourage l’État partie à poursuivre et, le cas échéant, à renforcer les efforts entrepris et leur financement afin d’atteindre l’objectif final, à savoir, l’absence d’impact négatif sur la santé et la résilience de la barrière de corail ;
  5. Accueille en outre favorablement l’intention de l’État partie de concentrer l’aménagement portuaire dans les Zones prioritaires de développement portuaire (Priority Port Develoment Areas – PPDA) et la confirmation par l’État partie que celles-ci n’incluront pas le delta du Fitzroy, la baie de Keppel et le nord de l’Île Curtis, ainsi que l’engagement pris par l’État partie de «protéger les zones non exploitées des impacts du développement portuaire», et prie instamment l’État partie de garantir que la Stratégie pour les ports du Queensland (Queensland Ports Strategy) veille à ce que les engagements précités soient pleinement intégrés dans le LTPSD et en conformité avec celui-ci, et confirme qu’aucun projet de développement portuaire ou d’aménagement d’infrastructures portuaires connexes n’est autorisé à l’extérieur des principales zones portuaires existantes et établies de longue date sur le territoire du bien ou attenant à celui-ci ;
  6. Demande à l’État partie de garantir l’achèvement de l’étude indépendante sur les dispositions relatives aux institutions et à la gestion du bien, recommandée par la mission de suivi réactif de 2012, en tant que contribution essentielle au LTPSD, et considère que le transfert du pouvoir de décision du niveau fédéral au niveau de l’État est prématuré avant qu’une vision, c’est-à-dire un cadre définissant les résultats et objectifs attendus, et des exigences en matière de gouvernance pour mettre en place le LTPSD n’aient été adoptées, et devrait être reporté afin de permettre un examen plus approfondi ;
  7. Note avec préoccupation les récentes adoptions de projets de développement côtier avant que ne soient achevés l’évaluation stratégique et le LTPSD, regrette l’adoption par l’État partie du projet de déversement de 3 millions de mètres cubes de matériaux dragués sur le territoire du bien avant d’avoir réalisé une évaluation générale d’autres options d’aménagement et de déversement ayant un impact potentiel moindre, et demande également à l’État partie de garantir que l’option choisie n’a pas d’impact sur la VUE et est la moins préjudiciable ;
  8. Note également avec préoccupation que les dispositions de la Stratégie pour les ports du Queensland ne peuvent s’appliquer de façon rétroactive et prie donc instamment l’État partie de :
    1. Garantir formellement que les projets de développement à l’extérieur des PPDA ne sont pas autorisés et que les projets de développement sur le territoire des PPDA n’ont pas d’impact, tant individuel que cumulatif, sur la VUE du bien,
    2. Garantir que, dans le cadre de la définition de chaque PPDA, des zones identifiées comme de grande importance en matière de conservation par le Plan de zonage de la Grande Barrière de 2003 soient exclues de toute zone de développement ;
  9. Rappelle que les conclusions de l’évaluation stratégique et du Plan de développement durable à long terme qui en résultera, ainsi que les constatations du deuxième rapport sur les perspectives de la Grande Barrière, devront être examinées à sa 39e session en 2015 (décision 36 COM 7B.8) ;
  10. Demande en outre à l’État partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial, d’ici le 1er février 2015, un rapport actualisé, incluant un résumé exécutif d’une page, sur l’état de conservation du bien, faisant état, entre autres, de la mise en œuvre des actions exposées ci-dessus et des points évoqués par le rapport de la mission de suivi réactif de 2012 et par les documents relatifs aux décisions passées du Comité, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 39e session en 2015, afin de considérer, dans le cas de la confirmation d’un péril potentiel ou prouvé pour sa valeur universelle exceptionnelle, l’inscription éventuelle du bien sur la Liste du patrimoine mondial en péril.
Code de la Décision
38 COM 7B.63
Thèmes
Conservation, Liste du patrimoine mondial en péril, Rapports, Valeur universelle exceptionnelle
États Parties 1
Année
2014
Rapports sur l'état de conservation
2014 La Grande Barrière
Documents
WHC-14/38.COM/16
Rapport des décisions adoptées par le Comité du patrimoine mondial lors de sa 38e session (Doha, 2014)
Contexte de la Décision
WHC-14/38.COM/7B
top