Faites une recherche à travers les informations du Centre du patrimoine mondial.

Administration
Assistance internationale
Budget
Communauté
Communication
Conservation
Convention du patrimoine mondial
Credibilité de la Liste du ...
Inscriptions sur la Liste du ...
Liste du patrimoine mondial en péril
Listes indicatives
Mécanisme de suivi renforcé
Méthodes et outils de travail
Orientations
Partenariats
Rapport périodique
Rapports
Renforcement des capacités
Valeur universelle exceptionnelle








2024 47 COM
2023 24 GA
2023 46 COM
2022 45 COM
2021 16 EXT.COM
2021 23 GA
2021 44 COM
2021 15 EXT.COM
2020 14 EXT.COM
2019 13 EXT.COM
2019 22 GA
2019 43 COM
2018 42 COM
2017 12 EXT.COM
2017 21 GA
2017 41 COM
2016 40 COM
2015 11 EXT.COM
2015 20 GA
2015 39 COM
2014 1 EXT.GA
2014 38 COM
2013 19 GA
2013 37 COM
2012 36 COM
2011 10 EXT.COM
2011 18 GA
2011 35 COM
2010 34 COM
2010 9 EXT.COM
2009 17 GA
2009 33 COM
2008 32 COM
2007 16 GA
2007 8 EXT.COM
2007 31 COM
2006 30 COM
2005 15 GA
2005 29 COM
2005 29 BUR
2004 7 EXT.COM
2004 7 EXT.BUR
2004 28 COM
2004 28 BUR
2003 14 GA
2003 27 COM
2003 27 BUR
2003 6 EXT.COM
2002 26 COM
2002 26 BUR
2001 25 COM
2001 25 EXT.BUR
2001 5 EXT.COM
2001 13 GA
2001 25 BUR
2000 24 COM
2000 24 EXT.BUR
2000 24 BUR(SPE)
2000 24 BUR
1999 23 COM
1999 23 EXT.BUR
1999 4 EXT.COM
1999 12 GA
1999 3 EXT.COM
1999 23 BUR
1998 22 COM
1998 22 EXT.BUR
1998 22 BUR
1997 21 COM
1997 21 EXT.BUR
1997 2 EXT.COM
1997 11 GA
1997 21 BUR
1996 20 COM
1996 20 EXT.BUR
1996 20 BUR
1995 19 COM
1995 19 EXT.BUR
1995 10 GA
1995 19 BUR
1994 18 COM
1994 18 EXT.BUR
1994 18 BUR
1993 17 COM
1993 17 EXT.BUR
1993 9 GA
1993 17 BUR
1992 16 COM
1992 16 BUR
1991 15 COM
1991 8 GA
1991 15 BUR
1990 14 COM
1990 14 BUR
1989 13 COM
1989 7 GA
1989 13 BUR
1988 12 COM
1988 12 BUR
1987 11 COM
1987 6 GA
1987 11 BUR
1986 10 COM
1986 10 BUR
1985 9 COM
1985 5 GA
1985 9 BUR
1984 8 COM
1984 8 BUR
1983 7 COM
1983 4 GA
1983 7 BUR
1982 6 COM
1982 6 BUR
1981 5 COM
1981 1 EXT.COM
1981 5 BUR
1980 3 GA
1980 4 COM
1980 4 BUR
1979 3 COM
1979 3 BUR
1979 2 BUR
1978 2 GA
1978 2 COM
1978 1 BUR
1977 1 COM
1976 1 GA

Décision CONF 204 IV.B.50
Sanctuaire historique de Machupicchu (Pérou)

Le Secrétariat a informé le Bureau que la délégation permanente du Pérou auprès de l'UNESCO avait invité une mission d’experts au Pérou pour observer in situ les applications du Plan directeur pour Machupicchu. Il a également indiqué que l’Institut national pour les ressources naturelles (INRENA) et l’Institut national pour la culture (INC) avaient fourni des informations sur la création d’une Unité de gestion pour le Sanctuaire qui était prévue dans le Plan de gestion de Machupicchu et dans le Plan national pour les aires protégées, et que sa première réunion était prévue pour le 26 juin 1999. Cette Unité de gestion préparera des plans opérationnels à court et moyen terme pour la mise en œuvre du Plan directeur. S’agissant du système de téléphérique, l’INRENA et l’INC ont fait savoir que l’évaluation d’impact environnemental avait fait l’objet d’une étude critique et n’avait pas encore été acceptée.

Le Secrétariat a par ailleurs signalé qu’il avait reçu un grand nombre de communications et d'appels dans lesquels des particuliers, des scientifiques et des organisations non gouvernementales exprimaient leur préoccupation et leur opposition au plan du système de téléphérique, en déclarant que cela aurait de graves effets préjudiciables sur les valeurs naturelles et culturelles du site et que cela pourrait entraîner une augmentation inacceptable du nombre de touristes.

L’UICN et l’ICOMOS ont tous deux déclaré que le Plan directeur constitue un bon cadre stratégique mais qu’il faudra disposer de plans de fonctionnement pour une mise en œuvre efficace. Il faudra accorder une attention particulière à la gestion du tourisme et la recherche et la préservation des ressources archéologiques du Parc.

La Directrice de l’Institut national pour les ressources naturelles (INRENA) a souligné l’engagement commun de l’INRENA et de l’INC en faveur de l’intégrité du Parc par l’intermédiaire de la structure de gestion prévue dans le Plan directeur, c’est-à-dire l’Unité de gestion. Elle a fait part des préoccupations quant à la qualité et au volume du tourisme sur le site et a indiqué qu’un plan de gestion du tourisme serait achevé d’ici quelques mois. S’agissant du téléphérique, elle a déclaré que le Plan directeur ne le propose ni ne l’approuve et que l’étude d’impact environnemental n’a pas fourni assez d’informations jusqu’ici pour une évaluation approfondie. Concernant d’autres projets, elle a noté qu’une extension d’hôtel avait été fermement refusée et que les informations sur tout autre projet seraient transmises au Secrétariat. Elle a conclu en disant que le gouvernement était prêt à accueillir une mission d’experts, selon la proposition du Secrétariat.

Rappelant (i) la décision du Comité à sa vingt-deuxième session, (ii) l'invitation du gouvernement péruvien adressée à l'UICN et à l'ICOMOS pour entreprendre une seconde mission d'experts et (iii) les préoccupations exprimées par les organes consultatifs, le Bureau a adopté ce qui suit :

"Le Bureau prend note des informations fournies par le gouvernement péruvien via ses lettres datées des 18 et 23 juin 1999. Il note également les commentaires et observations faits par l'UICN et l'ICOMOS au sujet du plan directeur du Sanctuaire historique de Machupicchu, ainsi que les projets qui sont – ou pourraient être – en cours de discussion et qui auraient de sérieux impacts sur le site du patrimoine mondial.

Le Bureau considère que le plan directeur constitue d'une manière générale un bon cadre stratégique pour renforcer la protection du site mais qu'il lui manque un programme d'ensemble de mise en œuvre. Il note que l'Unité de gestion récemment créée va établir un plan à court et moyen terme pour sa mise en œuvre. Le Bureau complimente l'État partie de la création de l'Unité de gestion pour le Sanctuaire historique de Machupicchu et il engage l'État partie à organiser et à faciliter le travail de l'Unité de gestion comme premier stade de mise en œuvre du plan directeur. Il engage également l'État partie à étudier les observations et les recommandations faites par l'UICN et l'ICOMOS sur le plan directeur et sa mise en œuvre.

S'agissant du système de téléphérique et d'autres travaux ou projets possibles, le Bureau regrette qu'aucune information n'ait été fournie, en particulier au sujet du plan concernant le téléphérique et l'étude d'impact environnemental correspondante. Il renouvelle la demande faite par le Comité du patrimoine mondial à sa vingt-deuxième session, priant de transmettre toute la documentation pertinente ainsi que les dispositions concernant la structure de gestion et le plan directeur du Sanctuaire, le système de téléphérique (étude d'impact environnemental, plans détaillés, etc.), ainsi que tous les autres travaux ou projets envisagés actuellement ou dans l'avenir pour être mis en œuvre à l'intérieur du périmètre du site du patrimoine mondial, ou à l'extérieur du site mais susceptibles d'avoir un impact préjudiciable sur celui-ci, dès qu'ils seront disponibles, au Centre du patrimoine mondial pour étude par l'ICOMOS et l'UICN et examen par le Bureau et/ou le Comité.

Le Bureau demande à l'UICN, à l'ICOMOS et au Centre du patrimoine mondial d'entreprendre une seconde mission d'expert à Machupicchu pour évaluer :

  1. la mise en œuvre et l'efficacité du plan directeur et des dispositions de gestion pour le Sanctuaire (notamment en ce qui concerne le tourisme) ;
  2. l'état d'avancement du projet du système de téléphérique et son impact possible sur la valeur de patrimoine mondial du Sanctuaire, ainsi que la viabilité d’autres possibilités que le système de téléphérique ;
  3. l'état d'avancement de l'extension ou de la modification éventuelle de l'hôtel situé à Machupicchu et d'autres travaux importants qui pourraient être prévus dans le périmètre du site ou à l'extérieur, ainsi que leur impact possible sur la valeur de patrimoine mondial du Sanctuaire ;
  4. des options d'extensions du site et formuler des recommandations à cet égard ;
  5. l'état général de conservation culturelle et naturelle du Sanctuaire historique de Machupicchu.

Le rapport de la mission devrait être présenté au Comité du patrimoine mondial à sa vingt-troisième session pour étude et action ultérieure."

Selon la suggestion du Rapporteur, le Secrétariat, les organes consultatifs et les autorités péruviennes collaboreront à l’établissement d’un cahier des charges détaillé pour la mission.

Code de la Décision
CONF 204 IV.B.50
Thèmes
Conservation
États Parties 1
Année
1999
Rapports sur l'état de conservation
1999 Sanctuaire historique de Machu Picchu
Documents
Contexte de la Décision
WHC-99/CONF.204/15
top