Faites une recherche à travers les informations du Centre du patrimoine mondial.

Administration
Assistance internationale
Budget
Communauté
Communication
Conservation
Convention du patrimoine mondial
Credibilité de la Liste du ...
Inscriptions sur la Liste du ...
Liste du patrimoine mondial en péril
Listes indicatives
Mécanisme de suivi renforcé
Méthodes et outils de travail
Orientations
Partenariats
Rapport périodique
Rapports
Renforcement des capacités
Valeur universelle exceptionnelle








2025 25 GA
2025 47 COM
2024 46 COM
2023 24 GA
2023 45 COM
2023 18 EXT.COM
2022 17 EXT.COM
2021 16 EXT.COM
2021 23 GA
2021 44 COM
2021 15 EXT.COM
2020 14 EXT.COM
2019 13 EXT.COM
2019 22 GA
2019 43 COM
2018 42 COM
2017 12 EXT.COM
2017 21 GA
2017 41 COM
2016 40 COM
2015 11 EXT.COM
2015 20 GA
2015 39 COM
2014 1 EXT.GA
2014 38 COM
2013 19 GA
2013 37 COM
2012 36 COM
2011 10 EXT.COM
2011 18 GA
2011 35 COM
2010 34 COM
2010 9 EXT.COM
2009 17 GA
2009 33 COM
2008 32 COM
2007 16 GA
2007 8 EXT.COM
2007 31 COM
2006 30 COM
2005 15 GA
2005 29 COM
2005 29 BUR
2004 7 EXT.COM
2004 7 EXT.BUR
2004 28 COM
2004 28 BUR
2003 14 GA
2003 27 COM
2003 27 BUR
2003 6 EXT.COM
2002 26 COM
2002 26 BUR
2001 25 COM
2001 25 EXT.BUR
2001 5 EXT.COM
2001 13 GA
2001 25 BUR
2000 24 COM
2000 24 EXT.BUR
2000 24 BUR(SPE)
2000 24 BUR
1999 23 COM
1999 23 EXT.BUR
1999 4 EXT.COM
1999 12 GA
1999 3 EXT.COM
1999 23 BUR
1998 22 COM
1998 22 EXT.BUR
1998 22 BUR
1997 21 COM
1997 21 EXT.BUR
1997 2 EXT.COM
1997 11 GA
1997 21 BUR
1996 20 COM
1996 20 EXT.BUR
1996 20 BUR
1995 19 COM
1995 19 EXT.BUR
1995 10 GA
1995 19 BUR
1994 18 COM
1994 18 EXT.BUR
1994 18 BUR
1993 17 COM
1993 17 EXT.BUR
1993 9 GA
1993 17 BUR
1992 16 COM
1992 16 BUR
1991 15 COM
1991 8 GA
1991 15 BUR
1990 14 COM
1990 14 BUR
1989 13 COM
1989 7 GA
1989 13 BUR
1988 12 COM
1988 12 BUR
1987 11 COM
1987 6 GA
1987 11 BUR
1986 10 COM
1986 10 BUR
1985 9 COM
1985 5 GA
1985 9 BUR
1984 8 COM
1984 8 BUR
1983 7 COM
1983 4 GA
1983 7 BUR
1982 6 COM
1982 6 BUR
1981 5 COM
1981 1 EXT.COM
1981 5 BUR
1980 3 GA
1980 4 COM
1980 4 BUR
1979 3 COM
1979 3 BUR
1979 2 BUR
1978 2 GA
1978 2 COM
1978 1 BUR
1977 1 COM
1976 1 GA
41 Décisions
0 Résolutions
Session : 16BUR 1992close
Par année
32. Le Bureau a noté qu'un projet de construction d'un barrage sur la gorge de Batcka pourrait inonder certaines parties de ce site transfrontalier du patrimoine mondial et que le Centre du patrimoine mondial avait informé un groupe d'ingénieurs consultants chargé S'entreprendre une étude d'impact du projet de construction de barrage sur les menaces potentielles qu'il causerait à l'intégrité de ce site. Le Bureau a demandé au Centre du patrimoine mondial de prendre contact avec les États parties concernés pour obtenir des précisions sur le projet de construction de barrage afin de les ...
Le Bureau a rappelé que le Comité avait, lors de sa dernière session, noté que huit hélicoptères survolaient simultanément la zone des chutes d'eau et que des associations de conservation locales s'étaient élevé contre l'utilisation d'hélicoptères dans cette zone parce qu'elle contrevenait aux règles du trafic aérien relatives au survol des zones protégées. A sa dernière session, le Comité a été informé que les autorités brésiliennes avaient constitué un Groupe de travail pour étudier cette question et a demandé au Secrétariat de prendre contact avec les autorités argentines pour qu'elles ...
Le Bureau a noté que, conformément à la demande du Comité à l'époque de l'inscription de ce bien sur la Liste du patrimoine mondial en 1988, l'UICN avait effectué une mission sur le site. Le Bureau a noté avec satisfaction que, en dépit d'une certaine lenteur au début, des résultats positifs avaient été enregistrés dans la gestion de la zone des Tropiques humides, en particulier en ce qui concerne : (a) la mise i:n place du siège et le recrutement du personnel ; (b) la préparation d'une législation; (c) l'élaboration des plans de gestion ; (d) la réalisation d'un certain nombre d'études ...
Le Bureau a rappelé que le Comité à sa dernière session avait recommandé aux autorités bulgares de demander l'inscription de ce bien sur la Liste du patrimoine mondial en péril parce que ce petit site du patrimoine mondial (600 hectares) n'était plus écologiquement viable. Le Bureau a été informé que, depuis la dernière session du Comité, deux missions de l'UICN avaient été menées en Bulgarie : bien que l'importance de la réserve comme site de Ramsar et comme réserve de la biosphère, en particulier dans le contexte européen, subsiste à condition de prendre certaines mesures de ...
Le Bureau a était d'accord avec la proposition des autorités canadiennes de retirer du bien une superficie de 423 hectares qui feront l'objet d'une exploitation d'un gisement de pétrole et de gaz naturel et d'ajouter à ce site 2.133 hectares présentant une plus grande valeur peur la conservation. La modification proposée des limites du parc a eu pour conséquence une augmentation d'environ 1.700 hectares de la surface du parc. Le Bureau a recommandé au Comité de prendre officiellement en compte le rapport et la carte fournis par les autorités canadiennes et qui présentent les ...
Le Bureau a été informé des progrès accomplis par les autorités canadiennes pour combattre les menaces qui pèsent sur la conservation de ce site. Le Bureau a félicité les autorités canadiennes d'avoir établi un programme d'action pour cette conservation. Cependant, le Bureau a estimé que la sauvegarde des valeurs du patrimoine mondial de ce site demande une action continue à long terme et a demandé au Centre du patrimoine mondial et à l'UICN d'assurer le suivi de l'état de conservation de ce bien et de faire rapport au Comité sur tout problème qui pourrait survenir.
Le Bureau a rappelé que, lorsque ce site a été inscrit sur la Liste du patrimoine mondial en 1988, plusieurs membres du Comité avaient émis des réserves en raison de son état de conservation et des différentes menaces qui pesaient sur son intégrité. Le Bureau s'est montré préoccupé de ce que, en dépit des assurances données au Comité à l'ipoque de son inscription et de l'existence l'un projet de la CEE dans la région d'un montant de 27 millions de dollars, ce bien, qui ne disposait d'aucun plan de gestion, avait continué à se détériorer. Le Bureau a noté que le Président de la République ...
Le Bureau a félicité les autorités du Panama d'avoir empêché que 59.000 hectares du Parc national de La Amistad soient concédés pour faire l'objet d'une exploitation pétrolière. Le Bureau a noté que les autorités du Costa Rica n'avaient pas répondu à la lettre du Secrétariat du 6 février 1992 leur demandant de considérer la possibilitd de modifier les limites des réserves de Talamanca-La Amistad pour en exclure quatre réserves indiennes dans la zone atlantique nord-est et de soumettre une carte montrant les nouvelles délimitations du site. En outre, le Bureau a aussi été informé par le ...
Le Bureau a noté que les autorités croates avaient informé officiellement l'UNESCO, par lettre du 24 avril 1992, qu'elles entendaient se conformer aux obligations de la Convention du patrimoine mondial et avaient demandé qu'une mission conjointe UNESCO/UICN soit entreprise pour évaluer les impacts que les troubles dans la région avaient eu sur l'état de conservation du Parc national des lacs de Plitvice. Le Bureau a recommandé que le Comité inscrive le Parc national sur la Liste du patrimoine mondial en péril corune le demandaient Les autorités croates. Le Bureau a également -técidé de ...
Le Bureau a noté avec satisfaction que le Sous-Secrétariat des forêts et des ressources naturelles, responsable de la gestion de ce site, avait été en mesure d'arrêter un projet de construction de route, en attendant que les agences provinciales et nationales compétentes évaluent les impacts sur l'environnement de ce projet et décident de mesures destinées à les minimiser. A cet égard, le Bureau a félicité les autorités de l'Equateur d'avoir obtenu l'approbation officielle d'inclure dans le parc national des zones importantes au sud du site du patrimoine mondial. Le Bureau a cependant été ...
Le Bureau a été informé que le personnel de ce site du patrimoine mondial avait récemment mené une grève de quatre semaines pour obtenir des salaires plus élevés et d'autres améliorations de leurs conditions de, travail. Le Bureau a aussi noté qu'un projet de plan pour le tourisme et la conservation des Iles Galapagos était en cours de finalisation et que le plan d'ensemble pour la gestion du parc devrait être révisé pour tenir compte des orientations et des actions prévues par le Plan de tourisme et de conskIrvation. Le Bureau a recommandé au Centre du patrimoine mondial de contacter les ...
Le Bureau a noté avec satisfaction que les autorités d'Ethiopie avaient soumis un projet de réhabilitation pour ce site. Ce projet est en cours de mise en oeuvre grâce aux 50.000 dollars EU approuvés par le Comité du patrimoine mondial.
Le Bureau a rappelé que le Comité, à sa dernière session, avait conclu que la réduction de la surface de ce site, proposée par le gouvernement de la Guinée afin d'en exclure les zones où le projet d'exploitation minière aurait lieu, ferait peser une grave menace sur l'intégrité du site. Compte-tenu du fait que le site faisait également l'objet de plusieurs autres menaces, le Comité, à sa dernière session, a recommandé que les gouvernements de Côte d'Ivoire et de Guinée proposent que ce site soit inscrit sur la Liste du patrimoine mondial en péril. Le Bureau a noté avec ...
Le Centre du patrimoine mondial a informé le Bureau que les dommages engendrés par l'invasion de ce Sanctuaire par des militants de la tribu Bodo à Assam (Inde), étaient évalués à environ 50 millions de roupies indiennes (environ 1,6 million de dollars EU). Bien que les infrastructures du parc aient subi des dommages considéritbles, les habitats dans les parties inaccessibles du Sanctuaire restaient intacts. Le Bureau, tout en notant que les conditions de mise en place d'un régime normal de gestion et d'administration pouvaient être en train de s'améliorer, a cependant regretté l'absence ...
Le Bureau s'est déclaré préoccupé par le fait que la région dans laquelle ce site est situé a récemment été affectée par des troubles armés. Le Bureau a été informé de ce que le Ministère des Affaires étrangères du gouvernement du Niger avait demandé au Directeur général de l'UNESCO de lancer un appel pour la protection de ce site, inscrit sur la Liste du patrimoine mondial en 1991. Le Bureau a recommandé au Centre du patrimoine mondial de prendre contact avec les autorités .du Niger pour obtenir des précisions sur les impacts de ces troubles sur l'état de conservation du site et leur ...
Le Bureau a été informé par le représentant de l'UICN que la couverture végétale avait été détruite dans ce site mixte, ce qui pourrait avoir des effets négatifs sur le paysage de cette zone. Le Bureau a demandé au Centre du patrimoine mondial de prendre contact avec les autorités grecques pour vérifier cette information et leur suggérer d'inviter une mission à venir examiner l'état de conservation de ce site.
Sites : Mont Athos
Le Bureau a rappelé qu'une étude d'impact sur l'environnement avait conclu que la construction d'une route à travers le parc était préférable à un tracé alternatif de la route le long de la périphérie du parc, parce que la route à l'intérieur du parc pourrait faire l'objet d'une meilleure surveillance par le personnel du parc. Le Bureau a noté que, bien que la construction de la route ait commencé, les travaux avaient étê momentanément arrêtés en raison de la saison des pluies. Le Délégué du Sénégal a informé le Bureau que le Service des Parcs nationaux avait mis, en place plusieurs ...
Le Bureau a noté avec satisfaction que la version anglaise du plan de préservation et de gestion de ce site mixte, préparé avec une assistance financière du Fonds du patrimoine mondial, avait été publiée. L'observateur de la Turquie a informé le Bureau que la mise en oeuvre de ce plan avait commencée et qu'un projet pour supprimer certains hôtels et certaines infrastructures, qui menaçaient l'intégrité et l'authenticité du site, serait bientôt initié ; il a également indiqué que les autorités turques envisageaient de demander une assistance internationale au Fonds du ...
Le Bureau a noté que les autorités responsables de la gestion de ce site: avaient soumis au Secrétariat plusieurs rapports sur les impacts potentiels d'un projet de construction d'un barrage hydroélectrique sur la Tara et sur la pollution de cette rivière cause par une fabrique d'asphalte, située en amont. Le Bureau a Fté informé par le représentant de l'UICN que les autorités du Monténégro estimaient que les deux problèmes mentionnés ci-dessus avaient des impacts minimes sur la conservation de Durmitor et que les mesures nécessaires pour minimiser ces impacts étaient prises. Cependant, ...
Le Bureau a noté avec satisfaction que la population de rhinocéros dans le parc avait maintenant atteint le nombre de 32 et que l'état de conservation de ce sites continuait à être stable grâce à une augmentation de budget et de personnel. Le Bureau a en conséquence redemmandé que le Comité retire ce bien de la Liste du patrimoine mondial en péril conformément à la demande faite par l'État partie par lettre du 26 février 1991.
top