Faites une recherche à travers les informations du Centre du patrimoine mondial.

L'UNESCO a élaboré une carte et un « Passeport » pour protéger le patrimoine culturel du Mali

lundi 4 février 2013
access_time Lecture 2 min.
Couverture du Passeport pour le Patrimoine © UNESCO | UNESCO

En réponse au conflit armé que connaissent les régions nord du Mali depuis Avril 2012, l’UNESCO, en collaboration avec la Direction Nationale du Patrimoine Culturel du Mali et le Centre international de la construction en terre (CRAterre), a réalisé des supports d’information sur le patrimoine culturel des régions de Tombouctou, Gao et Kidal.

Cette carte illustrée et commentée en deux formats (une version A3 en recto-verso et une affiche) et cette brochure intitulée « Passeport pour le Patrimoine » sont disponibles en français et fournissent des informations détaillées sur la localisation et l’importance des biens culturels des régions nord du Mali.  Ces documents visent à sensibiliser les forces armées, les ONGs, la Communauté internationale ainsi que les populations locales sur la nécessité de protéger ces sites du patrimoine.

Cette carte et ce passeport ont été distribués aux autorités militaires maliennes et aux organisations humanitaires lors d’une mission du Centre du patrimoine mondial à Bamako en décembre 2012. Ils sont actuellement en cours de distribution auprès des pays engagés au Mali dans l’intervention militaire en cours depuis janvier 2013.

Ces documents d’information visent également à faciliter la mise en œuvre par les autorités maliennes des Conventions de l’UNESCO sur la protection du patrimoine culturel :

  • la Convention concernant la protection du patrimoine mondial, culturel et naturel (1972), ratifiée par le Mali le 5 avril 1977 ;
  • la Convention pour la protection des biens culturels en cas de conflits armés (1954), ratifiée par le Mali le 18 mai 1961, et son Deuxième Protocole de 1999, auquel le Mali a adhéré le 15 novembre 2012 ;
  • la Convention pour la lutte contre le trafic illicite des biens culturels (1970), ratifiée par le Mali le 6 avril 1987 ;
  • la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel (2003), ratifiée par le Mali le 3 juin 2005.

Pour plus d’informations, veuillez contacter l’Unité Afrique du Centre du patrimoine mondial : b.diawara@unesco.org

lundi 4 février 2013
access_time Lecture 2 min.
Autres actualités (14)
top