Faites une recherche à travers les informations du Centre du patrimoine mondial.

Cité préhispanique de Teotihuacan

Mexique
Facteurs affectant le bien en 2008*
  • Habitat
  • Système de gestion/plan de gestion
Facteurs* affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

a) Pressions de développement urbain dans les zones entourant le bien ;

b) Absence de plan de gestion.

Assistance internationale : demandes reçues pour le bien jusqu'en 2008
Demandes approuvées : 0
Montant total approuvé : 0 dollars E.U.
Missions sur le bien jusqu'en 2008**

2004 : mission Centre du patrimoine mondial / ICOMOS de suivi réactif

Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2008

Le 4 mars 2008, le Centre du patrimoine mondial a reçu le rapport de l'Etat partie. Ce rapport, soumis en espagnol, contient peu d'informations importantes concernant la situation actuelle pour répondre aux demandes formulées par le Comité du patrimoine mondial à sa 31e session (Christchurch, 2007).

Il souligne les activités mises en œuvre depuis 2003 pour le développement du plan de gestion, qui n'est pas encore finalisé, dans l'attente d'une approbation nationale. Le long processus de planification a envisagé une approche consultative, plusieurs groupes de travail ont été constitués pour traiter les problèmes affectant actuellement le bien selon des thèmes particuliers et/ou les domaines d'expertise. D'autres groupes d'intérêt et groupes sociaux ont été intégrés plus tard dans le processus pour recueillir leur évaluation et leurs propositions pour l'établissement final du document de gestion. Toutefois, aucune documentation n'a été fournie pour évaluer la qualité ou le caractère complet des propositions, comment elles préserveront la valeur universelle exceptionnelle du bien ou comment les principaux problèmes à résoudre, tel que celui des visites, seront traités à court et long terme.

De plus, des représentants de l'Institut national d'anthropologie et d'histoire ont participé à d'autres initiatives de planification qui pourraient avoir un impact sur le bien, tel le Programme régional de développement touristique du corridor de Teotihuacan et les plans d'urbanisme des deux municipalités reliées au bien. Cette participation est importante mais doit être structurée de manière que les décisions concernant le bien et son environnement soient prises en accord avec la conservation de la valeur universelle exceptionnelle et de l'intégrité du bien, et qu'aucune action néfaste ne soit mise en oeuvre. Ce programme est orienté vers le tourisme et ne correspond pas à la décision du Comité du patrimoine mondial, qui a demandé à l'Etat partie de créer un groupe de travail intersectoriel aux niveaux local, fédéral et national, afin d'analyser les impacts d'ordre archéologique, environnemental et social liés à un développement urbain incontrôlé.

Un projet supplémentaire a commencé à développer un système d'information géographique qui sera utile pour les futures prises de décisions. Toutefois, en dépit de toutes ces actions, il n'y a encore aucune articulation entre les différents niveaux de planification (territorial, municipal et du site) et les différentes propositions n'ont pas été rassemblées pour garantir qu'il n'y ait pas d'impact sur les valeurs du bien, y compris son environnement. Il est possible que des plans existent, mais leur mise en œuvre constituera un défi différent, en particulier pour ce qui concerne les constructions illégales ou les développements non planifiés dans cette zone.

Décisions adoptées par le Comité en 2008
32 COM 7B.123
Cité préhispanique de Teotihuacan (Mexique) (C 414)

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Ayant examiné le document WHC-08/32 COM/7B,

2. Rappelant la décision 31 COM 7B.127, adoptée à sa 31e session (Christchurch, 2007),

3. Réitère sa demande de soumettre au Centre du patrimoine mondial trois exemplaires du plan de gestion finalisé sur papier et en ligne, avant le 30 octobre 2008, pour examen par le Centre du patrimoine mondial et les Organisations consultatives ;

4. Invite l'État partie à intégrer les résultats d'autres initiatives de planification, telles que le Programme régional de développement touristique et les plans municipaux, dans le plan de gestion du site archéologique, et à garantir la disponibilité du SIG, pour que tous les acteurs concernés puissent partager les mêmes informations et les mêmes outils pour une prise de décision globale ;

5. Réitère également sa demande de création d'un groupe de travail intersectoriel propre au bien du patrimoine mondial, avec des représentants des niveaux local, fédéral et national, pour analyser les impacts archéologiques, environnementaux et sociaux liés au développement urbain incontrôlé afin de collaborer à la gestion du site archéologique et de son environnement ;

6. Demande à l'État partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial, d'ici le 1er février 2009, un rapport d'avancement sur les accords obtenus ainsi que sur l'avancement de la préparation du plan de gestion, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 33e session en 2009.

Projet de décision : 32 COM 7B.123

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Ayant examiné le document WHC-08/32 COM/7B,

2. Rappelant la décision 31 COM 7B.127, adoptée à sa 31e session (Christchurch, 2007),

3. Réitère sa demande de soumettre au Centre du patrimoine mondial trois copies papier et électroniques du plan de gestion finalisé d’ici le 30 octobre 2008, pour examen par le Centre du patrimoine mondial et les Organisations consultatives ;

4. Invite l'Etat partie à intégrer les résultats d'autres initiatives de planification, telles que le Programme régional de développement touristique et les plans municipaux, dans le plan de gestion du site archéologique, et à garantir la disponibilité du système GPS, pour que tous les acteurs appropriés puissent partager la même information et les mêmes outils pour une prise de décision complète ;

5. Réitère également sa demande de création d'un groupe de travail intersectoriel spécifique pour le bien du, patrimoine mondial, avec des représentants des niveaux local, fédéral et national, pour analyser les impacts archéologiques, environnementaux et sociaux liés au développement urbain incontrôlé, pour collaborer à la gestion du site archéologique et de son environnement ;

6. Demande à l'Etat partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial, d’ici le 1er février 2009, un rapport d'avancement sur les accords obtenus ainsi que sur la progression de la préparation du plan de gestion, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 33e session en 2009.

Année du rapport : 2008
Mexique
Date d'inscription : 1987
Catégorie : Culturel
Critères : (i)(ii)(iii)(iv)(vi)
Documents examinés par le Comité
arrow_circle_right 32COM (2008)
Exports

* : Les menaces mentionnées sont présentées par ordre alphabétique ; cet ordre ne constitue nullement un classement selon l’importance de leur impact sur le bien. De plus, elles sont présentées de manière indifférenciée, que le bien soit menacé par un danger prouvé, précis et imminent (« péril prouvé ») ou confronté à des menaces qui pourraient avoir des effets nuisibles sur sa valeur universelle exceptionnelle (« mise en péril »).

** : Tous les rapports de mission ne sont pas toujours disponibles électroniquement.


top