Faites une recherche à travers les informations du Centre du patrimoine mondial.

Palais et parc de Versailles

France
Facteurs affectant le bien en 1990*
  • Système de gestion/plan de gestion
Facteurs* affectant le bien identifiés dans les rapports précédents
  • plan de régénération des arbres inapplicable
Assistance internationale : demandes reçues pour le bien jusqu'en 1990
Demandes approuvées : 0
Montant total approuvé : 0 dollars E.U.
Missions sur le bien jusqu'en 1990**
Information présentée au Bureau du Comité du patrimoine mondial en 1990
[Information présentée oralement]
Décisions adoptées par le Comité en 1990
14 BUR IV.B.42
Parc et Château de Versailles (France)

A sa treizième session, en décembre 1989, le Comité s'était inquiété des coupes pratiquées dans le Parc du Château de Versailles. L'observateur de la France a informé le Bureau que, depuis, de violentes tempêtes avaient dévasté le parc, abattant plus de 1.200 arbres qui, fort heureusement, n'avaient pas endom­magé, dans leur chute, d'éléments de sculpture ou d'architecture. L'observateur de la France a ajouté que, désormais, la gestion des architectures et du parc de Versailles dépendait d'une seule et même direction qui menait actuellement une réflexion approfondie avec tous les partenaires concernés sur la remise en état du domaine et sa réhabilitation sans nuire aux aspects historiques et esthétiques de Versailles, avec comme objectif la mise au point d'un plan de gestion satisfaisant pour toutes les parties.

Année du rapport : 1990
France
Date d'inscription : 1979
Catégorie : Culturel
Critères : (i)(ii)(vi)
Documents examinés par le Comité
arrow_circle_right 14COM (1990)
Exports

* : Les menaces mentionnées sont présentées par ordre alphabétique ; cet ordre ne constitue nullement un classement selon l’importance de leur impact sur le bien. De plus, elles sont présentées de manière indifférenciée, que le bien soit menacé par un danger prouvé, précis et imminent (« péril prouvé ») ou confronté à des menaces qui pourraient avoir des effets nuisibles sur sa valeur universelle exceptionnelle (« mise en péril »).

** : Tous les rapports de mission ne sont pas toujours disponibles électroniquement.


top