Faites une recherche à travers les informations du Centre du patrimoine mondial.

Paysage industriel de Fray Bentos

Uruguay
Facteurs affectant le bien en 2017*
  • Cadre juridique
  • Système de gestion/plan de gestion
Facteurs* affectant le bien identifiés dans les rapports précédents
Menaces identifiées lors de l'inscription du bien en 2015:
  • Protection juridique de la zone tampon insuffisante
  • Plan de gestion incomplet
  • Nécesssité de prendre des dispositions pour la représentation des communautés locales dans le comité de gestion
Assistance internationale : demandes reçues pour le bien jusqu'en 2017
Demandes approuvées : 1 (de 2012-2012)
Montant total approuvé : 11 500 dollars E.U.
2012 Pilot Project for the Nomination of the Cultural and ... (Approuvé)   11 500 dollars E.U.
Missions sur le bien jusqu'en 2017**
Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2017

Le 29 novembre 2016, l’État partie a soumis un rapport sur l’état de conservation du bien qui est disponible à https://whc.unesco.org/fr/list/1464/documents/. Le rapport répond aux recommandations et aux demandes formulées par le Comité du patrimoine mondial lors de l’inscription du bien sur la Liste du patrimoine mondial en 2015, comme suit :

  • Protection juridique de l’ensemble de la zone tampon : Le degré de protection le plus élevé possible a été attribué à l’ensemble de la zone tampon à l’échelle nationale et locale par la loi n° 14040 (2016), la loi n° 16466 et le plan local de Fray Bentos (décret 222/013). Toutes les actions et les interventions s’opèrent dans cette zone sous le contrôle et avec la nécessaire approbation du comité du site du paysage industriel de Fray Bentos. En outre, la déclaration au titre de monument national de la salle de cinéma du Stella et de la Place de la Constitution, toutes deux situées dans la zone tampon du bien, est en cours. Par ailleurs, le Gouvernement départemental de Rio Negro (IDRN) a adopté une loi départementale sur le patrimoine qui prévoit de verser chaque année au site 35 000 dollars EU ;
  • Représentation au comité de gestion : En juin 2016, le comité du site du paysage industriel de Fray Bentos a été instauré avec le concours des autorités locales, des ministères nationaux et des représentants des institutions éducatives, des communautés locales et du secteur commercial. Un conseil exécutif a été créé et un administrateur du site désigné. Les fonctions et les responsabilités à assumer pour le bien et sa zone tampon sont définies à travers des accords officiels entre les parties ;
  • Finalisation du plan de gestion : En novembre 2016, un accord de coopération technique a été signé entre le Gouvernement départemental de Rio Negro (IDRN) et la Banque interaméricaine de développement (BID) pour un montant de 546 000 dollars EU, pour une durée de 30 mois, avec comme objectif de préparer et mettre en œuvre un plan stratégique pour la gestion et le développement durable du bien et de la ville de Fray Bentos. Suite à la mise en œuvre de ce projet et d’autres accords de coopération, l’État partie soumettra en novembre 2017 un plan de conservation, un plan d’évaluation d’impact, des orientations concernant les nouvelles fonctions et un plan de suivi. Les recommandations spécifiques du Comité du patrimoine mondial à cet égard seront intégrées dans les instruments mentionnés. Des progrès ont également été relevés dans l’inventaire des machines et l’avancement de la recherche archéologique ;
  • Conformément au paragraphe 172 des Orientations, l’État partie a indiqué son intention d’entamer des travaux de restauration et de réhabilitation ainsi que l’installation potentielle d’établissements d’enseignement dans quelques-uns des bâtiments qui composent le bien.
Analyse et Conclusion du Centre du patrimoine mondial et des Organisations consultatives en 2017

Les actions menées par l’État partie en matière de protection de la zone tampon et les dispositions prises pour la gestion du bien sont satisfaisantes. Il est recommandé au Comité de féliciter l’État partie pour la création du comité du site du paysage industriel de Fray Bentos, la diversité de sa composition et la nomination de personnel spécialisé.

La gestion, l’usage et le développement durable du paysage industriel, de sa zone tampon, du paysage alentour et de la ville de Fray Bentos constituent de véritables défis. Le grand nombre d’accords de coopération passés avec des universités, des établissements d’enseignement et autres institutions, ainsi que l’accord de coopération technique avec la BID, devraient offrir une base solide pour réussir cette entreprise. La finalisation/révision du plan de gestion avec tous ses nouveaux instruments devrait être une tâche prioritaire. Il est recommandé que le Comité demande à l’État partie de tenir le Centre du patrimoine mondial informé des progrès et des résultats de la coopération technique de la BID et que les nouveaux instruments du plan de gestion soient soumis dès que celui-ci sera disponible, à l’examen des Organisations consultatives.

Décisions adoptées par le Comité en 2017
41 COM 7B.65
Paysage industriel de Fray Bentos (Uruguay) (C 1464)

Le Comité du patrimoine mondial,

  1. Ayant examiné le document WHC/17/41.COM/7B,
  2. Rappelant la décision 39 COM 8B.39, adoptée à sa 39e session (Bonn, 2015),
  3. Félicite l’État partie des actions qu’il a menées pour la protection de la zone tampon du bien du patrimoine mondial et des modalités de gestion qu’il a mises en place, en particulier la création d’un comité de site multipartite et la nomination de personnel spécialisé ;
  4. Salue les accords de coopération avec les institutions locales et nationales et l’accord de coopération technique avec la Banque interaméricaine de développement (BID) pour une planification et une gestion stratégiques de la ville et du paysage industriel de Fray Bentos, et demande à l’État partie :
    1. d’attacher une attention particulière à la finalisation/révision du plan de gestion en tenant compte des recommandations spécifiques du Comité du patrimoine mondial formulées lors de l’inscription du bien sur la Liste du patrimoine mondial,
    2. de soumettre le plan de gestion et les nouveaux instruments qui y sont associés, dès qu'ils seront disponibles, au Centre du patrimoine mondial, pour évaluation par les Organisations consultatives,
    3. de tenir le Centre du patrimoine mondial informé de l’avancement et des résultats de l’accord de coopération technique avec la BID ;
  5. Demande également à l’État partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial, pour examen par les Organisations consultatives, d’ici le 1er décembre 2018, un rapport sur la mise en œuvre de ce qui précède.
Projet de décision : 41 COM 7B.65

Le Comité du patrimoine mondial,

  1. Ayant examiné le document WHC/17/41.COM/7B,
  2. Rappelant la décision 39 COM 8B.39, adoptée à sa 39e session (Bonn, 2015),
  3. Félicite l’État partie des actions qu’il a menées pour la protection de la zone tampon du bien du patrimoine mondial et des modalités de gestion qu’il a mises en place, en particulier la création d’un comité de site multipartite et la nomination de personnel spécialisé ;
  4. Salue les accords de coopération avec les institutions locales et nationales et l’accord de coopération technique avec la Banque interaméricaine de développement (BID) pour une planification et une gestion stratégiques de la ville et du paysage industriel de Fray Bentos, et demande à l’État partie :
    1. d’attacher une attention particulière à la finalisation/révision du plan de gestion en tenant compte des recommandations spécifiques du Comité du patrimoine mondial formulées lors de l’inscription du bien sur la Liste du patrimoine mondial,
    2. de soumettre le plan de gestion et les nouveaux instruments qui y sont associés, dès qu'ils seront disponibles, au Centre du patrimoine mondial, pour évaluation par les Organisations consultatives,
    3. de tenir le Centre du patrimoine mondial informé de l’avancement et des résultats de l’accord de coopération technique avec la BID ;
  5. Demande également à l’État partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial, pour examen par les Organisations consultatives, d’ici le 1erdécembre 2018, un rapport sur la mise en œuvre de ce qui précède.
Année du rapport : 2017
Uruguay
Date d'inscription : 2015
Catégorie : Culturel
Critères : (ii)(iv)
Documents examinés par le Comité
Rapport de lʼÉtat partie sur lʼétat de conservation
Rapport (2016) .pdf
arrow_circle_right 41COM (2017)
Exports

* : Les menaces mentionnées sont présentées par ordre alphabétique ; cet ordre ne constitue nullement un classement selon l’importance de leur impact sur le bien. De plus, elles sont présentées de manière indifférenciée, que le bien soit menacé par un danger prouvé, précis et imminent (« péril prouvé ») ou confronté à des menaces qui pourraient avoir des effets nuisibles sur sa valeur universelle exceptionnelle (« mise en péril »).

** : Tous les rapports de mission ne sont pas toujours disponibles électroniquement.


top