Faites une recherche à travers les informations du Centre du patrimoine mondial.

Éphèse

Türkiye
Facteurs affectant le bien en 2017*
  • Cadre juridique
  • Infrastructures de transport de surface
  • Système de gestion/plan de gestion
Facteurs* affectant le bien identifiés dans les rapports précédents
Menaces identifiées lors de l'inscription du bien en 2015:
  • Protection législative de la zone tampon insuffisante
  • Plan de gestion incomplet
  • Nécessité d'évaluer toutes les nouvelles propositions de planification de la gestion, dont la gestion des visiteurs, les infrastructures, l’aménagement paysager et les propositions de parcs de stationnement pour les transports/autocars
Assistance internationale : demandes reçues pour le bien jusqu'en 2017
Demandes approuvées : 0
Montant total approuvé : 0 dollars E.U.
Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2017

L’État partie a soumis un rapport sur l'état de conservation du bien le 2 décembre 2016, disponible à https://whc.unesco.org/fr/list/1018/documents/, informant que :

  • Des progrès ont été réalisés pour élever la protection législative de l’intégralité de la zone tampon au plus haut niveau et cela devrait être achevé d'ici fin 2016 ;
  • Le cycle normal de révision du plan de gestion étant tous les cinq ans à partir de son approbation, le prochain cycle devrait se conclure en 2019. Il est également indiqué que l’adoption du statut de conservation de l'intégralité de la zone tampon, attendu pour fin 2016, permettra d'engager des études en vue de la révision du plan de gestion ;
  • Il n'y a pas de grands projets de restauration, de modification et/ou de construction susceptibles d’affecter la valeur universelle exceptionnelle (VUE), ni à l’intérieur du bien ni dans sa zone tampon ;
  • Concernant le projet de téléphérique, une série d'options a été envisagée pour son tracé, mais un grand nombre d’entre elles ont été écartées par le conseil régional de conservation en raison de leur impact sur le bien. Le Ministère des Eaux et Forêts étudie actuellement, en vue de son approbation, un tracé à l’extérieur du bien et de sa zone tampon et a demandé à l’entreprise concernée d'entreprendre une évaluation d'impact sur le patrimoine (EIP) de ce projet, conformément au Guide de l’ICOMOS pour les évaluations d'impact sur le patrimoine appliquées aux biens culturels du patrimoine mondial (2011). Les détails du projet et l'EIP seront fournis à l'ICOMOS lorsqu'ils seront disponibles.
Analyse et Conclusion du Centre du patrimoine mondial et des Organisations consultatives en 2017

Les progrès accomplis en vue de la finalisation de la protection législative pour l'ensemble de la zone tampon et l'engagement de réviser le plan de gestion sont les bienvenus. Il est cependant recommandé au Comité de demander à l'État partie de confirmer cette protection législative.

En revanche, le retard considérable de la révision du plan de gestion est regrettable. Cette révision doit prendre en compte les programmes de recherche et de conservation pour l'ensemble du bien, avec des dispositions pour intégrer leurs résultats à la gestion, à l'éducation et à l'interprétation à venir, ainsi que l’extension du système de suivi pour qu’il soit corrélé à l'inventaire/base de données du bien. La révision du plan de gestion dans les meilleurs délais devrait être encouragée, et sa date d'achèvement confirmée.

Les informations sur le projet de téléphérique sont également les bienvenues, s’agissant notamment du choix d'un tracé extérieur au bien et à sa zone tampon. Il est recommandé au Comité de demander à l'État partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial dès que possible les détails du projet et les résultats de l'EIP, pour examen par les Organisations consultatives et avant que des décisions irréversibles ne soient prises sur ce projet.

Décisions adoptées par le Comité en 2017
41 COM 7B.51
Éphèse (Turquie) (C 1018rev)

Le Comité du patrimoine mondial,

  1. Ayant examiné le document WHC/17/41.COM/7B,
  2. Rappelant les décisions 39 COM 8B.37 et 40 COM 8B.50, adoptées à ses 39e (Bonn, 2015) et 40e sessions (Istanbul/UNESCO, 2016), respectivement,
  3. Demande à l’État partie de confirmer que la protection législative requise pour la totalité de la zone tampon a été effectuée ;
  4. Recommande à l'État partie de prendre en compte dans les meilleurs délais les questions soulevées dans la décision 39 COM 8B.37 s’agissant de la révision du plan de gestion, et demande également à l'État partie de confirmer la date prévue pour l'achèvement de cette révision et de soumettre au Centre du patrimoine mondial, dès qu'elle sera disponible, la version révisée du plan de gestion, pour examen par les Organisations consultatives ;
  5. Demande en outre à l'État partie de fournir dès que possible au Centre du patrimoine mondial les détails du projet de téléphérique, ainsi que les résultats de l'Évaluation d'impact sur le patrimoine (EIP) de ce projet, pour examen par les Organisations consultatives, conformément au paragraphe 172 des Orientations, bien avant que des décisions irréversibles soient prises concernant la construction du téléphérique ;
  6. Demande enfin à l’État partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial, d’ici le 1er décembre 2018, un rapport actualisé sur l’état de conservation du bien et sur la mise en œuvre des points ci-dessus mentionnés, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 43e session en 2019.
Projet de décision : 41 COM 7B.51

Le Comité du patrimoine mondial,

  1. Ayant examiné le document WHC/17/41.COM/7B,
  2. Rappelant les décisions 39 COM 8B.37 et 40 COM 8B.50, adoptées à ses 39e (Bonn, 2015) et 40e sessions (Istanbul/UNESCO, 2016), respectivement,
  3. Demande à l’État partie de confirmer que la protection législative requise pour la totalité de la zone tampon a été effectuée ;
  4. Recommande à l'État partie de prendre en compte dans les meilleurs délais les questions soulevées dans la décision 39 COM 8B.37 s’agissant de la révision du plan de gestion, et demande également à l'État partie de confirmer la date prévue pour l'achèvement de cette révision et de soumettre au Centre du patrimoine mondial, dès qu'elle sera disponible, la version révisée du plan de gestion, pour examen par les Organisations consultatives ;
  5. Demande en outre à l'État partie de fournir dès que possible au Centre du patrimoine mondial les détails du projet de téléphérique, ainsi que les résultats de l'Évaluation d'impact sur le patrimoine (EIP) de ce projet, pour examen par les Organisations consultatives, conformément au paragraphe 172 des Orientations, bien avant que des décisions irréversibles soient prises concernant la construction du téléphérique ;
  6. Demande enfin à l’État partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial, d’ici le 1erdécembre 2018, un rapport actualisé sur l’état de conservation du bien et sur la mise en œuvre des points ci-dessus mentionnés, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 43e session en 2019.
Année du rapport : 2017
Türkiye
Date d'inscription : 2015
Catégorie : Culturel
Critères : (iii)(iv)(vi)
Documents examinés par le Comité
Rapport de lʼÉtat partie sur lʼétat de conservation
Rapport (2016) .pdf
arrow_circle_right 41COM (2017)
Exports

* : Les menaces mentionnées sont présentées par ordre alphabétique ; cet ordre ne constitue nullement un classement selon l’importance de leur impact sur le bien. De plus, elles sont présentées de manière indifférenciée, que le bien soit menacé par un danger prouvé, précis et imminent (« péril prouvé ») ou confronté à des menaces qui pourraient avoir des effets nuisibles sur sa valeur universelle exceptionnelle (« mise en péril »).

** : Tous les rapports de mission ne sont pas toujours disponibles électroniquement.


top