Faites une recherche à travers les informations du Centre du patrimoine mondial.

Lignes et Géoglyphes au Nasca et Palpa

Pérou
Facteurs affectant le bien en 2007*
  • Activités illégales
  • Effets liés à l’utilisation des Infrastructures de transport
  • Exploitation minière
  • Production de semences
  • Autres menaces :

    Absence de surveillance systématique du site

Facteurs* affectant le bien identifiés dans les rapports précédents

a) Dommages causés par des activités agricoles et minières illicites

b) Circulation permanente de véhicules au milieu des géoglyphes

c) Absence de surveillance systématique du site

Assistance internationale : demandes reçues pour le bien jusqu'en 2007
Demandes approuvées : 1 (de 1998-1998)
Montant total approuvé : 50 000 dollars E.U.
1998 Emergency measures at the Lines and Geoglyphes of Nasca ... (Approuvé)   50 000 dollars E.U.
Missions sur le bien jusqu'en 2007**
Problèmes de conservation présentés au Comité du patrimoine mondial en 2007

Le Centre du patrimoine mondial a reçu un rapport très détaillé sur l'état de conservation en février 2007. Selon le rapport, la création de deux postes de police permanents le long de la Route panaméricaine figurant dans le plan d'urgence et approuvée par la Commission multisectorielle n'a pu être réalisée par manque de fonds. Le rapport précisait que cette action serait incluse dans le projet 2007 pour la conservation des Lignes de Nasca.

Le ministère du Tourisme et du Commerce Extérieur (MINCETUR) a donné un équipement spécialisé pour la surveillance du site. De fréquents contrôles aériens ont été effectués afin de détecter tout dommage récent aux lignes, et selon l'État partie aucun nouveau dommage n'a été décelé. Cependant, le Centre du patrimoine mondial a reçu plusieurs articles de presse faisant état de dommages significatifs et d'une circulation permanente au milieu de la zone protégée.

Un accord de coopération entre l'INC (Institut national pour la culture) et le Ministère du tourisme et du commerce extérieur, pour le financement du plan de gestion, a été préparé en 2006 et doit être mis en œuvre dans le cadre du Programme national de restauration des monuments archéologiques et historiques en 2007. La méthodologie sera la même que celle promue par le projet Terra dans le plan directeur pour la conservation et gestion de la zone archéologique de Chan Chan. La coopération et l'assistance de l'unité de télédétection de l'UNESCO seront nécessaires afin d'obtenir des images satellite des biens et environs.

En ce qui concerne les établissements de population illicites dans la zone de La Pascana, une enquête judiciaire impliquant la participation de plusieurs institutions nationales et de représentants des familles implantées a eu lieu en mai 2006. Au terme de l'enquête, il a été demandé aux familles illégalement implantées de quitter les lieux.

En ce qui concerne le cimetière de Cahuachi, le rapport indique que le musée Antonini, construit en 1999 pour accueillir et conserver tous les matériaux trouvés et présenter des informations sur le site, a l'autorisation de l'INC et l'accord inter-institutionnel de gérer les collections retrouvées par l'institut italien en charge du site.

Selon le rapport, le gouvernement péruvien représenté par le MINCETUR et l'INC, travaille sur un nouveau plan intégré relevant du Programme national de restauration des monuments archéologiques et historiques devant être financé en 2007. Les 5 000 000 nuevos soles nécessaires à la mise en œuvre du plan seront transférés du fonds récemment créé en vertu de la loi nº 27889. Ce plan inclut les activités de conservation suivantes, qui doivent être mises en œuvre en coordination avec la Commission multisectorielle :

a) construction d'une route qui complèterait le tronçon déjà achevé La Banda-San Miguel de La Pascana, afin de contrôler la circulation au milieu de la zone protégée ;

b) création de deux postes de police permanents avec système de communication par satellite incorporé et de huit postes de surveillance plus petits en 2007 ;

c) conservation et restauration des géoglyphes endommagés ;

d) élaboration en coordination avec l'INC d'un plan de gestion qui doit être réalisé d'ici 2008 ;

e) construction d'un musée du site, pour lequel des images satellite de l'UNESCO seront requises ;

f) construction d'un belvédère touristique et mise en place d'une signalisation du bien ;

g) construction d'un aéroport national et élaboration d'un plan d'urbanisation par la municipalité de Nasca et le ministère des Transports. 

Décisions adoptées par le Comité en 2007
31 COM 7B.130
Lignes et géoglyphes de Nasca et de Pampas de Jumana (Pérou)

Le Comité du patrimoine mondial,

1.        Ayant examiné le document WHC-07/31.COM/7B,

2.        Rappelant les décisions 29 COM 7B.98 et 30 COM 7B.99, adoptées respectivement à ses 29e (Durban, 2005) et 30e (Vilnius, 2006) sessions,

3.        Encourage l'État partie à mettre en œuvre le nouveau plan intégré, et en particulier, le plan de gestion devant être achevé d'ici 2008, dans le cadre du Programme national de restauration des monuments archéologiques et historiques afin de garantir la conservation de l'intégrité du bien du patrimoine mondial ;

4.        Demande à l'État partie de tenir le Centre du patrimoine mondial informé des détails de la construction des routes, provisoires ou non, ainsi que des développements concernant le projet de construction d'un aéroport national dans la région, conformément au Paragraphe 172 des Orientations ;

5.        Demande également à l'État partie d'informer le Centre du patrimoine mondial, avant le 30 octobre 2007, des progrès accomplis concernant les établissements de populations illicites dans la zone de La Pascana ;

6.        Demande enfin à l'État partie de présenter un rapport détaillé au Centre du patrimoine mondial, avant le 1er février 2009, sur les progrès accomplis dans la mise en œuvre des recommandations susmentionnées, pour examen par le Comité à sa 33e session en 2009.

Projet de décision : 31 COM 7B.130

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Ayant examiné le document WHC-07/31.COM/7B,

2. Rappelant les décisions 29 COM 7B.98 et 30 COM 7B.99, adoptées respectivement à ses 29e (Durban, 2005) et 30e (Vilnius, 2006) sessions,

3. Encourage l'État partie à mettre en œuvre le nouveau plan intégré, et en particulier, le plan de gestion devant être achevé d'ici 2008, dans le cadre du Programme national de restauration des monuments archéologiques et historiques afin de garantir la conservation de l'intégrité du bien du patrimoine mondial ;

4. Demande à l'État partie de tenir le Centre du patrimoine mondial informé des détails de la construction des routes, provisoires ou non, ainsi que des développements concernant le projet de construction d'un aéroport national dans la région, conformément au Paragraphe 172 des Orientations ;

5. Demande également à l'État partie d'informer le Centre du patrimoine mondial, avant le 30 octobre 2007, des progrès accomplis concernant les établissements de population illicites dans la zone de La Pascana ;

6. Demande enfin à l'État partie de présenter un rapport détaillé au Centre du patrimoine mondial, d'ici le 1er février 2009, sur les progrès accomplis dans la mise en œuvre des recommandations susmentionnées, pour examen par le Comité à sa 33e session en 2009.

 

Année du rapport : 2007
Pérou
Date d'inscription : 1994
Catégorie : Culturel
Critères : (i)(iii)(iv)
Documents examinés par le Comité
arrow_circle_right 31COM (2007)
Exports

* : Les menaces mentionnées sont présentées par ordre alphabétique ; cet ordre ne constitue nullement un classement selon l’importance de leur impact sur le bien. De plus, elles sont présentées de manière indifférenciée, que le bien soit menacé par un danger prouvé, précis et imminent (« péril prouvé ») ou confronté à des menaces qui pourraient avoir des effets nuisibles sur sa valeur universelle exceptionnelle (« mise en péril »).

** : Tous les rapports de mission ne sont pas toujours disponibles électroniquement.


top