English Français

Parcs des montagnes Rocheuses canadiennes

Canadian Rocky Mountain Parks

The contiguous national parks of Banff, Jasper, Kootenay and Yoho, as well as the Mount Robson, Mount Assiniboine and Hamber provincial parks, studded with mountain peaks, glaciers, lakes, waterfalls, canyons and limestone caves, form a striking mountain landscape. The Burgess Shale fossil site, well known for its fossil remains of soft-bodied marine animals, is also found there.

La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

Parcs des montagnes Rocheuses canadiennes

Les parcs nationaux contigus de Banff, Jasper, Kootenay et Yoho, ainsi que les parcs provinciaux du mont Robson, du mont Assiniboine et Hamber, parsemés de sommets, de glaciers, de lacs, de chutes, de canyons et de grottes calcaires, offrent des paysages montagneux particulièrement remarquables. On y trouve aussi le gisement fossilifère de Burgess Shale, renommé pour ses restes fossilisés d'animaux marins à corps mou.

La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

حدائق الجبال الصخرية الكندية

تتألف المناظر الجبلية الرائعة في هذه المنطقة من الحدائق الوطنية المتجاورة كحديقة بانف وجاسبر وكوتناي ويوهو ومن الحدائق المحلية لجبل روبسون، وجبل أسينيبوان وهامبر التي تتخللها القمم الشاهقة والكتل الجليدية والبحيرات والشلالات والأودية الضيقة والمغارات الكلسية. كما يضمّ هذا الموقع حقل بورجس شايل الأحفوري الذي يشتهر بالبقايا المتحجرة لبعض الحيوانات البحرية الطريّة.

source: UNESCO/ERI
La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

加拿大落基山公园

逶迤相连的班夫(Banff)、贾斯珀(Jasper)、库特奈(Kootenay)和约虎(Yoho)国家公园,以及罗布森山(Mount Robson)、阿西尼博因山(Mount Assiniboine)和汉伯省级公园(Hamber provincial parks)构成了一道亮丽的高山风景线,那里有山峰、冰河、湖泊、瀑布、峡谷和石灰石洞穴。这里的伯吉斯谢尔化石遗址也有海洋软体动物的化石。

source: UNESCO/ERI
La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

Парки Канадских Скалистых гор

Смежно-расположенные национальные (Банф, Джаспер, Кутеней, Йохо) и провинциальные (Маунт-Робсон, Маунт-Эссинибойн, Хамбер) парки изобилуют горными пиками, ледниками, озерами, водопадами, каньонами и известняковыми пещерами, что формирует поразительный высокогорный ландшафт. Здесь же расположен Бёрджес-Шейл – место обнаружения уникальных окаменелых остатков обитателей древних морей.

source: UNESCO/ERI
La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

Parques de las Montañas Rocosas Canadienses

Los parques contiguos de Banff, Jasper, Kootenay y Yoho, junto con los parques provinciales de Monte Robson, Monte Assiniboine y Hamber, constituyen una inmensa zona de cumbres, glaciares, lagos, cascadas, cañones y grutas calcáreas que forman un paisaje montañoso espectacular. Aquí se encuentra el yacimiento fosilífero de Burgess Shale, famoso por los restos de animales marinos de cuerpo blando que contiene.

source: UNESCO/ERI
La description est disponible sous licence CC-BY-SA IGO 3.0

カナディアン・ロッキー山脈自然公園群
ジャスパー、バンフ、クーテネー、ヨーホーの隣接する四つの国立公園が一つの世界遺産として登録されている。氷河、湖、滝、峡谷、石灰岩の洞窟や軟体海洋生物の化石が発掘される地域などが点在し、すばらしい自然景観とともに地形形成、生物進化の過程を示している。

source: NFUAJ

Canadese parken van de Rocky Mountain

De Canadese parken van de Rocky Mountain bestaan uit vier aangrenzende nationale parken: Banff, Jasper, Kootenay en Yoho en drie provinciale parken: Mount Robsen, Mount Assiniboine en Hamber. Het gebied is bezaaid met ruige bergtoppen, ijsvelden en gletsjers, alpenweiden, meren, watervallen, uitgestrekte karstgrotten en diep ingesneden canyons. Actieve gletsjers en ijsvelden bestaan nog steeds in de hele regio, waarvan het Columbia ijsveld de belangrijkste is en de grootste in het subarctische gebied van Noord-Amerika. Onderdeel van de parken is de fossielen-site Burgess Shale, die bekend is vanwege de fossiele resten van mariene weekdieren.

Source : unesco.nl

  • Anglais
  • Français
  • Arabe
  • Chinois
  • Russe
  • Espagnol
  • Japonais
  • Néerlandais
Parcs des montagnes Rocheuses canadiennes, Lac Peyto, Parc national Peyto © Maureen J. Flynn
Valeur universelle exceptionnelle

Brève synthèse

Reconnus pour la splendeur de leurs paysages, les Parcs des montagnes Rocheuses canadiennes comprennent les parcs nationaux de Banff, Jasper, Kootenay et Yoho, et les parcs provinciaux du mont Robson, du mont Assiniboine et Hamber. Ensemble, ils illustrent les caractéristiques physiques exceptionnelles de la province biogéographique des « Montagnes Rocheuses ». On y trouve des exemples typiques de processus géologiques glaciaires, comme des champs de glace, des vestiges de glaciers de vallée, des canyons et des formes d’érosion et de sédimentation remarquables. Les sites fossilifères cambriens de Burgess Shale et les sites précambriens alentour contiennent des informations capitales sur l’évolution de la Terre.

Critère (vii) : Les sept parcs des Rocheuses canadiennes offrent un paysage de montagne saisissant. Avec des pics accidentés, des champs de glace et des glaciers, des prairies alpines, des lacs, des chutes d’eau, des systèmes complexes de grottes calcaires, des sources thermales et des canyons profondément encaissés, les Parcs des montagnes Rocheuses canadiennes sont d’une beauté naturelle exceptionnelle et attirent chaque année des millions de visiteurs.

Critère (viii) : Le site de Burgess Shale est l’un des plus importants gisements fossilifères au monde.  Des fossiles extrêmement bien conservés témoignent d’une faune marine aussi variée qu’abondante où prédominent des organismes à corps mou. Apparus peu après le rapide déploiement de la vie animale, il y a environ 540 millions d’années, les fossiles de Burgess Shale apportent un témoignage capital de l’histoire et des débuts de l’évolution de la plupart des groupes animaux connus à ce jour, et donnent une vue d’ensemble plus complète de la vie marine que tout autre site pour cette période de l’histoire de la Terre. Les sept parcs des Rocheuses canadiennes offrent une illustration classique des importants processus glaciaires en cours le long de la ligne de partage des eaux sur des roches sédimentaires extrêmement faillées, plissées et soulevées.

Intégrité

Les Parcs des montagnes Rocheuses canadiennes protègent les nombreuses caractéristiques naturelles, les paysages et panoramas remarquables et pittoresques qui en font la renommée. Les hauts sommets, les champs de glace, les glaciers, les canyons, les prairies alpines, les lacs, les chutes d’eau, les systèmes de grottes calcaires et les sources thermales sont autant d’éléments spectaculaires qui illustrent parfaitement les caractéristiques glaciaires et les formes de relief typiques de la province biogéographique des « Montagnes Rocheuses ». Le site abrite les célèbres gisements fossilifères de Burgess Shale.

La vaste superficie du bien (2 306 884 ha), sa configuration (400 km de long et jusqu’à 100 km de large) et le fait qu’il soit juridiquement ou administrativement maintenu à plus de 95 % dans un état complètement naturel permet de continuer à préserver les caractéristiques et les panoramas exceptionnels situés dans un cadre naturel inaltéré, protégé du développement et des activités sur les terres adjacentes. La majeure partie du bien est entourée de plus d’un million d’hectares de parcs alentour qui sont administrés selon des normes analogues. 

Le recul des glaciers dû au changement climatique est évident à l’intérieur du bien. 

Éléments requis en matière de protection et de gestion

La gestion de chacun des sept parcs qui composent le bien relève d’un plan de gestion approuvé, élaboré conformément aux normes et aux éléments requis par l’agence qui en est responsable, soit Parcs Canada ou Parcs de la Colombie-Britannique. Les plans tiennent compte de l’inscription au patrimoine mondial, mais aussi du rôle de leur parc dans la protection des écosystèmes représentatifs des Montagnes Rocheuses et des possibilités offertes aux visiteurs d’apprécier une nature sauvage de haute qualité.

Chacun des plans de gestion contient : une description des principales caractéristiques et valeurs du parc ; une vision à long terme du parc et des objectifs de gestion à atteindre ; un ensemble de stratégies de gestion qui répondent aux facteurs de stress anticipés et à venir ; et un système de zonage qui propose des utilisations des terres acceptables. Les plans de gestion sont élaborés par leurs juridictions respectives selon des processus de planification qui impliquent de consulter les groupes autochtones, les administrations locales, le public et autres parties intéressées. Ils sont passés en revue et mis à jour périodiquement.

Les parcs nationaux de Banff, Jasper, Yoho et Kootenay collaborent sur des questions transfrontalières, comme la conservation des espèces menacées, la protection et la restauration des ressources, et l’offre de possibilités aux visiteurs. Les parcs nationaux et provinciaux adjacents dans le bien travaillent ensemble périodiquement sur des sujets d’intérêt commun, tels que l’accès aux parcs, la gestion de la vie sauvage et des feux de forêt. C’est un objectif de gestion affiché de tous les parcs qui composent le bien de travailler également avec les juridictions voisines exerçant des responsabilités en matière de gestion afin de maintenir la VUE du bien et l’intégrité des écosystèmes qu’il abrite. 

Les plans de gestion du parc ont identifié un certain nombre de mesures de protection des ressources, comme les processus d’évaluation environnementale, le zonage, le contrôle de l’intégrité écologique, ainsi que des programmes éducatifs pour faire face aux pressions sur le bien et sensibiliser l’opinion publique. Les aménagements approuvés au titre des transports nationaux, de l’administration des parcs et des services aux visiteurs se concentrent sur moins de 5 % de la surface du bien, strictement réglementés et limités par des plans de gestion, afin d’en minimiser l’impact. L’attention se portera à long terme sur la surveillance de la fonte des glaciers qui est évidente dans le bien. D’autres effets du changement climatique, tels que les inondations et les modifications dans la fréquence et les types d’incendie entrent en ligne de compte à travers la planification de la gestion, la surveillance et la prise de mesures spécifiques appropriées selon le besoin.

Notes
  • Le bien de « Burgess Shale », précédemment inscrit sur la Liste du patrimoine mondial, fait partie des « Parcs des Rocheuses canadiennes ».

  • Modification dans la numérotation des critères pour les biens inscrits pour leur valeur géologique et biologique sous le critère naturel N (ii). Le critère naturel N (i) a été ajouté. Voir Décision 30.COM 8D.1